Profitez des banques

Faites travailler les banques pour vous

« Croyez-vous vraiment que les banques sont à votre service? En fait, elles travaillent pour leurs actionnaires. Point final! » Voici comment Mark Traunero, Président du Club de l’indépendance financière inc., brise toutes les illusions. Même si on essaie de nous faire croire le contraire à grands coups de marketing, les banques cherchent uniquement à nous soutirer le plus d’argent possible. En ce sens, « une famille composée de deux adultes et de deux enfants paiera en moyenne 194 000$ de frais financiers de toutes sortes et d’intérêts au cours de sa vie. » (source) Alors, pourquoi ne pas inverser les rôles? Voici comment faire travailler les banques à votre avantage.

1. Ne vous sentez pas inférieur

L’actif total des 6 grandes banques au Canada est de 5 000 milliards de dollars (source). Alors, on a tendance à se sentir petit dans ses shorts quand on se présente devant son banquier avec quelques milliers de dollars en main. Or, en réalité, c’est tout le contraire. Les banques s’enrichissent grâce à nous et ont besoin de notre clientèle. Nous avons donc le gros bout du bâton!

D’ailleurs, les revenus des grandes banques proviennent à 55% des intérêts sur marges, prêts, hypothèques et cartes de crédit (source). Par conséquent, même un client « pauvre » s’avère être très payant pour les institutions financières.

2. Faites payer les banques

Les banques canadiennes consacrent 3.8 milliards de dollars à la publicité et au marketing (source). Elles sont donc prêtes à payer cher pour vous avoir comme client. Par ailleurs, plus votre avoir est important, plus ce montant est élevé.

Ma conjointe, qui a un flair impressionnant pour dénicher « l’argent gratuit », a trouvé le moyen de faire payer les banques. C’est simple, il s’agit de déplacer son avoir d’une banque à l’autre tout en tirant avantage des promotions en cours.

À titre d’exemple, dernièrement, nous avons transféré nos comptes de courtage vers BMO Ligne d’action. Ceci nous a rapporté un bonus de 1 200$ chacun. Pas mal pour 2-3 heures de bureaucratie! Il y a deux ans, nous avons procédé de la même manière en transférant notre portefeuille de placements vers HSBC InvestDirect. Ceci nous avait chacun rapporté 650$ en crédit voyage.

Soit dit en passant, TD offre présentement 300$ à l’ouverture d’un compte chèque (détails).

3. Minimisez votre dépendance

Si ma conjointe et moi avions écouté notre banquier il y a 15 ans, nous ne serions pas retraités aujourd’hui. Les frais de gestion élevés, l’incitation à l’endettement ainsi que les projections financières basées sur les revenus plutôt que sur les dépenses nous auraient éloignés de notre objectif. Comme dit Mark Traunero, lui-même conseiller financier autonome, « Ne faites jamais aveuglément confiance à votre conseiller. Bien qu’il puisse donner de bons conseils, un conseiller est quand même aussi un vendeur. »1.

Comme le démontrait une enquête de CBC à l’émission Go Public, plusieurs employés de banques canadiennes ont des quotas à respecter et doivent faire de la vente sous pression pour les atteindre. Certains employés ont ainsi affirmé avoir eu à vendre des produits financiers mésadaptés, à augmenter la limite de crédit et à approuver des prêts hypothécaires gonflés pour maximiser les profits de leur employeur (source).

Donc, pour minimiser l’emprise des banques, il faut prendre ses finances en main et gérer soi-même ses placements. Même si on joue souvent sur la peur pour vous en dissuader, vous pouvez y arriver. Il suffit d’y aller graduellement, selon votre niveau de confort. Voici un point de départ.

4. Soyez infidèle

Comme l’explique Fabien Major dans son ouvrage Petits secrets et gros mensonges de votre banquier, « concentrer tous ses actifs sous une même bannière garantit presque que vous allez vous faire flouer! » (source). En diversifiant les institutions financières, on réduit le risque de payer trop cher pour les services et on oblige les banques à faire des efforts pour nous garder comme clients.

M. Major poursuit, « Mon message, c’est : attention, surveillez, magasinez, analysez, comparez! » J’ajoute à ceci, mettez les banques en compétition entre elles. Forcez-les à vous offrir les meilleures « deals » en menaçant de faire affaire ailleurs.

À l’image des grandes compagnies de téléphonie, ce ne sont pas nécessairement les clients les plus loyaux qui bénéficient des meilleures offres. Bien au contraire, les clients qui mettent tous leurs oeufs dans le même panier, sans négocier, sont souvent les victimes.

5. Faites de l’argent avec l’argent de la banque

C’est bien connu, les banques font de l’argent avec l’argent de leurs clients. Les fonds qu’on leur confit sont réinvestis à un rendement plus élevé. Or, vous avez l’opportunité d’employer la même stratégie, si vous avez le coeur solide.

Vous pouvez utiliser l’effet de levier en empruntant des fonds à votre banque pour ensuite les réinvestir dans le placement de votre choix.

Exemple tiré de Les Affaires: Une personne avec 30 000$ à investir pourrait obtenir un prêt levier de 60 000$ qui lui permettrait d’injecter 90 000$ en bourse à 10% par année (hypothétique). À la fin de l’année, elle obtiendrait un gain de 9 000$, avant le coût d’emprunt. Le gain net après les frais d’intérêt, à un taux de 7%, serait donc de 4 800$ (9 000$ – (60 000$ X 7%)).

Certes, cette stratégie n’est vraiment pas conçue pour tout le monde. Elle comporte de sérieuses contraintes ainsi que des risques très importants. Consultez le site de la commission des valeurs mobilières pour en connaître les implications.

6. Devenez actionnaire

Finalement, étant donné que les banques travaillent avant tout pour leurs actionnaires, rien ne vous empêche d’en devenir un. Vous pouvez investir dans les titres des grandes institutions financières et ainsi profiter des bénéfices gargantuesques qu’elles réalisent à vos dépens. C’est probablement le seul moyen de vous assurer que vos intérêts soient défendus. Comme le veut le vieil adage, « If you can’t beat them, join them ».

Quelle est votre relation avec votre banque? Avez-vous l’impression qu’elle est à votre service?

1 Je recommande les conférences de Mark sur les finances personnelles (plus de détails ici). Son propos détonne du pitch de vente habituel entendu à la banque.

37 comments

  1. Concernant les promotions, avant que Tangerine ne change de mains, je transférais régulièrement des sommes importantes (exemple: 50,000$) vers mon compte Desjardins. Automatiquement, je recevais un courriel de promotion m’offrant un meilleur taux (par exemple: 2% au lieu de 1.5%) pour x mois pour les nouveaux dépôts. Malheureusement cette pratique a cessé. Transférer l’ensemble de mes actifs, ouf. Pas sûr que je suis game de m’embarquer là-dedans. Si la Banque Nationale offrait une promo très intéressante, peut-être, car ils offrent aussi les transactions de courtage gratuites sur les ETFs.

    Mais sinon, par simplicité, je suis chez Desjardins, probablement la banque qui m’en offre le moins. Ma relation avec eux se passe bien, je n’ai pas rencontré un seul être vivant dans les dix dernières années 🙂 Sinon, je suis actionnaire des grandes banques via mes ETFs. Alors j’espère que cet article ne sera pas trop lu, je veux des profits!

    1. Hey Mr. Jack,

      Je suis content d’avoir de tes nouvelles! J’ai négligé un peu mon blogue cet été, car j’ai essayé de maximiser toutes les journées de beau temps. J’espère que tu profites pleinement de ta nouvelle liberté!

      Ma conjointe aussi a gratté toutes les promos Tangerine. Présentement nous avons 3.22% de taux d’intérêt dans un compte épargne. Par contre, elle doit les contacter pontuellement pour maintenir ce taux.

      Je suis d’accord avec ton dernier point. Moins il y a d’intéractions avec la banque, plus ça va bien.

      À plus!

      1. Salut Jeune retraite,
        Je pensais aussi peut être ouvrir un compte chez tangerine. Je vois que leur promo du moment est 2.40% sur le compte d’épargne. Question niaiseuse de negotiation mais tu les appelles et tu leur dit  » Moi je veux pas 2.4 mais 3.22″ ? 😉

        1. Salut Ben,

          Ma conjointe a appelé chez Tangerine en menaçant (gentillement) de quitter vers un compétiteur. Je pense qu’il faut rester courtois, mais quand même insitant. Aussi, nous avons combiné nos comptes pour avoir un montant plus important, ainsi plus de pouvoir de négo.

          Bonne chance!

  2. Très bon article et effectivement j’applique, entre autre, une de ces recommandations, soit de devenir actionnaire des grandes banques.

    Je récupère indirectement sous la forme de dividendes ce que je paie en partie pour les intérêts sur mon prêt hypothécaire.

      1. J’ai écouté L’indice McSween et je vous ai vu.
        Félicitations!!!Je suis planificateur financier et mes membres de long date me considère très honnête et mes collègues aussi. Lorsqu’on me parle de retraite, la première question que je pose c’est « Quel style de retraite désirez-vous financièrement? » Ensuite, nous travaillons ensemble pour atteindre le but d’avoir une retraite qui ressemble à l’image de mes membres. Je n’ai heureusement pas dit à mes membres que ça prend un millions$, le plus haut que j’ai dit c’est 600,000$ (en dollars futur) en actif, $ et biens productifs $ inclus dans le montant. J’ai toujours aimé les dividendes et ils sont toujours réinvestis dans les mêmes titres. Je suis un investisseur long terme, j’ai certains titres que je possède depuis 10 ans!!!
        Encore une fois félicitations!!!

        1. Merci Yves!

          Vous êtes le type de planificateur financier que j’aurais aimé rencontrer il y a 20 ans.

          J’imagine que vous n’êtes pas à l’emploi d’une grande banque. Autrement, votre commentaire aurait été moins positif! 😉

          Merci pour votre contribution! J’adore avoir des commentaires de professionnel en finances.

  3. Je suis chez Desjardins, mais je suis extrêmement déçu d’eux, c’est pourquoi je sors progressivement de la. C’est supposé être une Coop, mais ils sont bien souvent plus cher qu’ailleurs. Beaucoup trop de gens font aveuglément confiance à Desjardins sans regarder ailleurs. J’ai annulé mes cartes de crédit chez eux, et je regarde pour transférer mon compte disnat ailleurs.

    Mais tant que tu fais affaire avec les banques, tu ne gagneras jamais.

    1. Salut Yan!

      J’ai également eu de mauvaises expériences avec Desjardins. Entre autres, quand j’étais au Japon sans argent à cause que le PIN sur ma carte était de 5 chiffres, alors que tous les guichets automatiques d’Asie étaient basés sur un système de 4 chiffres.

      Les banques sont toujours gagnantes. Toutefois, il y a un vent de changement. Les bitcoins, les robot-conseillers et les startups de type « fintech » essaient de briser le modèle d’affaire des dinosaures que sont les banques.

      Merci pour le commentaire!

  4. +1 pour la recommandation de profiter des promotions!

    Dans la dernière année j’ai profité de CIBC qui offrait 300$ (ouverture de compte chèque) et BMO qui offrait 350$ (ouverture de compte chèque + carte de crédit). Les comptes doivent rester ouverts 1 an et il faut avoir le montant minimal pour ne pas payer les frais mensuels, mais si c’est le cas, on parle d’un retour de prêt de 11% garanti sans risque sur un an ce qui est plutôt pamal! On ferme le compte, on attends un an, et on recommence ensuite 🙂

    Entre temps, j’ai aussi ouvert un nouveau compte chez tangerine (100$), établie un virement automatique pour 6 mois (50$), fait ouvrir un compte à deux membres de ma famille (100$), et profiter du 4% de retour pour les trois premiers mois sur leur carte de crédit pour faire des gros achats recoupant près de 100$.

    Donc j’ai fait 1000$ libre d’impôt en environ 2h max de travail.

    En passant, une petite recommandation pour ceux qui suivent le blog, la banque Alterna offre actuellement 1,9% d’intérêt dans les comptes épargnes et CELI pour les québécois. C’est à cette endroit que je garde mon fond d’urgence. C’est actuellement la meilleure offre pour les Québécois. Ouvrir un compte prends quelques minutes seulement sur leur site internet.

    En plus de TD, BMO offre encore cette année la promotion de 350$, mais ça se termine dans une 10aine de jours.

    Bonne continuation sur ton blog! Toujours intéressant.

    1. Merci François pour le partage d’info!

      C’est l’argent le plus facile à gagner. Bravo d’en profiter à fond!

      Sans parler des cartes de crédits… Certaines promos sont vraiment avantageuses. J’écrirai un article à ce sujet prochainement.

      À bientôt!

    2. Merci pour tous ces tuyaux! Je vais aussi m’en servir car j’ai vraiment l’impression de me faire pousser vers certains produits par mon conseiller financier. J’ai d’ailleurs pris un rendez-vous avec une autre conseillère financière d’une autre institution afin de comparer les produits. Comme je connais personnellement cette personne, je me dis que je serai mieux guidée. À vérifier, maintenant.

      1. Bonne idée Gabrielle!

        On fait trop souvent aveuglément confiance à notre conseiller, alors que ce dernier est un vendeur. C’est l’équivalent d’aller au concessionnaire Ford et demander quelle est la meilleure voiture sur le marcher pour nos besoins.

        Bonne recherche!

    3. Je n’avais vraiment considéré les remises en argent pour changer de banque. C’est une bonne idée et ça donne effectivement de bons rendement garantis sur le montant minimal qui doit rester dans le compte pour éviter les frais. Mais, il faut faire déposer nos payes dans ce compte pour quelque temps pour avoir droit à la remise en argent. Ça m’apparaît chiant à gérer. Avez-vous trouvé une astuce pour contourner cette exigence ou vous le faites vraiment?

      1. Bonjour Olivier,

        Oui, c’est chiant! Il faut appeler, attendre sur la ligne, remplir des formulaires et naviguer dans la bureaucratie. Tout ce que je déteste! Et, je ne connais pas de raccourci. Par contre, au final, ça prend 1-2 heures.

        Il suffit de calculer le retour sur l’investissement. Si on me donne 1 200$ cash (non imposable), je vais tolérer les deux heures de travail. Je suis cependant assez sélectif. Par exemple, nous avons contacté la banque TD pour ouvrir un compte, mais nous n’avons pas eu de retour d’appel, alors nous avons abandonné. Apparemment, ça s’annonce trop compliqué pour le bonus.

        Merci pour la contribution!

      2. Salut Olivier.

        Personnellement, les termes étaient qu’il faut soit un dépôt directe, ou encore 2 prélèvements pré-autorisés. Je ne suis pas payé par dépôt directe, mais les retours de TPS/TVQ/crédit solidarité sont acceptés.

        Chez CIBC, j’ai fait prélever mon paiement de cellulaire et celui d’internet (qui sont de deux compagnies différentes). Je peux faire le changement de mode de paiement en ligne, donc environ 10 minutes max de job.

        Pour BMO, j’ai utilisé le retour de TPS/TVQ et du crédit de solidarité. Les changements de compte pour les versements se font sur les sites du gouvernement, encore une fois, on parle de quelques minutes pour faire le changement.

        Donc ça vaut définitivement la peine tant qu’à moi! Ca vaudrait la peine même si je devais demander à mon employeur de faire le dépôt de ma paye dans un nouveau compte, ce qui ne serait pas très long.

  5. Bonjour,
    En effet, les banques sont très puissantes, tellement que les gouvernements ont de la difficultés à les mettre au pas, parfois.
    Cependant, quand une personne gère bien ses actifs et ses passifs, permettant le premier de toujours augmenter et l’inverse pr le second, les banques apprécient ce genre de clientèle, car ça démontre qu’il ou elle est responsable. Il est donc plus facile d’avoir de bas taux, des frais bancaires plus bas, voir inexistants et d’avoir un rendez-vous plus rapidement. Oui elles sont voraces et oui elle peuvent d’aider à devenir riche, ce qu’aucune autre institution peut faire.
    En fait, il y a au Canada ce qu’on appel la SCHL, l’organisme qui garanti aux banques les prêts hypothécaires des canadiens, entre autre. Les banques canadiennes, en2017, n’ont plus besoin de cet organisme qui appauvrit beaucoup les emprunteurs. Est-ce la faute des banques ou du gouvernement canadien ? Un peu des deux, mais choses certaines, la SCHL est un exemple d’organisme qui abuse de notre portefeuille et qui est à mon avis pire qu’une banque à charte canadienne.
    Merci de me lire.

    1. Bonjour Alain!

      En plus, quand la mise de fonds sur un immeuble est basse, nous devons payer une assurance supplémentaire pour protéger la banque. Et, cette dernière nous fait payer des intérêts sur ce montant additonnel. Pas mal! C’est ce qu’on appelle ne pas se mouiller.

      Merci d’avoir pris le temps de commenter! Ça fait toujours plaisir!

  6. Salut Groupe,
    J’aimerais bien faire payer les banques, mais j’ai des doutes sur les avantages de participer à toutes ces offres.
    Dans la plupart des cas, il faut laisser le compte ouvert pendant une année complète. Et pour ne pas payer de frais mensuel, il faut laisser 2500$ ou 4000$ dans le compte (dans les offres que j’ai consultées). Dans le meilleur des cas, on parle donc d’un rendement de 10%. C’est très bien car c’est sans risque, je vous l’accorde, mais c’est essentiellement le même rendement que le rendement à long terme du S&P 500 avec réinvestissement des dividendes. Bref, simplement acheter le fonds Vanguard VFV et continuer sa vie donnera des résultats semblables à long terme. Est-ce que je suis passé à côté de quelque chose? Merci.

    1. Nicolas, personnellement, la façon que je vois ça, premièrement, comme tu le mentionnes, c’est du 10% sans risque, ce qui n’est pas rien, et ensuite, c’est mon fond d’urgence que j’utilise pour maintenir la balance minimal afin de ne pas payer de frais. C’est donc de l’argent que je n’aurai pas investie dans la bourse et qui est dans un autre compte avec peu d’intérêt (1,9% chez Alterna sinon quand Tangerine m’offre un meilleur taux pour 3 mois je fais le switch mais j’ai jamais eu plus que 2,65% a date.) Donc 10% sans risque au lieu de environ 2%… pas trop compliqué 🙂

      1. Bonjour François. Oui, vu comme ça, c’est une bonne utilisation du fonds d’urgence qui, comme tu le dis, resterait en argent comptant de toute façon. Merci de ta réponse.

        1. Merci Nicolas pour la question et merci François pour la réponse! 🙂

          Tu m’enlèves les mots de la bouche!

          Les fonds placés dans un compte de banque représentent la portion « cash » de mon portefeuille. C’est aussi mon fonds d’urgence. Alors, tant qu’a avoir de l’argent qui dort dans un compte, j’aime aussi bien en profiter.

  7. Se battre pour quelques % d’intérêt sur un compte courant/d’épagne… ça ne vaut pas la peine. Sitôt qu’on a un peu d’argent de côté; il faut l’investir! Alors mettez vos énergies à trouver les vrais placements les plus payants. Plus on place un gros montant à la fois, plus il existe des produits cachés qui ne sont jamais publicisés… Questionnez! Quand vous commencez à avoir plus de 200 000$ chez eux, les langues se délient. Il existe des services personnalisés pour les gens qui ont beaucoup d’argent à prêter aux banques….

    Pour Desjardins, le service diffère beaucoup d’une succursale à l’autre. J’en ai eu une que j’ai détesté; j’ai été dans une autre et je leur ai expliqué mon ras-le-bol et mes besoins et eux m’offrent maintenant un service exemplaire. Il ne faut pas juste regarder une chose à la fois dans l’offre de Desjardins, mais l’évaluer dans beaucoup plus large : ils offrent beaucoup de bourses $$ aux étudiants du coin (ex: 100$ pour meilleur élève de musique secondaire 5, etc…) , ils offrent le Capital Régional et Coopératif Desjardins qui donne un bon crédit d’impôt et aide les compagnies d’ici, ils font beaucoup de vulgarisation / éducation au grand public, ils offrent des ristournes (très peu je sais mais quand même…) , etc. Il reste que je pense que c’est bon de se diversifier, pas juste pour faire jouer la concurrence mais pour sécuriser ses placements (pas mettre ses oeufs dans le même panier)… Chaque compagnie a une offre exclusive qu’on doit considérer. Aussi l’argent est garantie par le gouvernement jusqu’à un certain montant par personne et par institution…

    1. Merci pour la contribution Maryse!

      Dans mon article, je faisais surtout allusion à la portion liquide (cash) de mon portefeuille. Je garde toujours un certain montant en comptant. Ainsi, si j’ai une urgence ou si les marchés boursiers s’effondrent, je pourrai maintenir mon niveau de vie (et peut-être acheter quelques titres sous-évalués). Donc, j’utilise ce « cash » pour tirer avantage des promotions.

      Par ailleurs, je transfère aussi mon compte de courtage quand une belle promo se manifeste. Je peux ainsi tranférer mes titres boursiers (sans les vendre) vers une autre banque pour obtenir des bonus juteux.

      Sinon, je suis bien d’accord avec toi. Les comptes d’épargnes ne constituent pas un investissement.

      À plus!

  8. Donc si j’ai bien compris le résonnement , 1200 $ chacun soit un montant de 2400$ sur 2 Ans ( si je me fis à la dernière fois ..ya 2 ans pour 650$ ) …. ce qui fait 2400$ divisé par 24 mois divisé par une moyenne de 30 jours un montant à partager de 3.33$ soit 1.67$ par jours chacun …. pour 3 H c’est peu cher payé de l’heure non ??

    1. Bonjour Julie,

      Juste pour clarifier, j’ai obtenu le montant de 1 200$ juste pour avoir transféré mon portefeuille de placements d’une banque à l’autre. Ce montant ne représente pas le rendement sur mes placements. J’ai donc simplement travaillé 3 heures pour recueillir 1 200$, net d’impôt. Ceci fait 400$ de l’heure (net). Pour ma part, c’est le meilleur salaire horaire que je peux espérer.

      Merci!

  9. J’ai encore deux questions à ce niveau:
    1-Quand on parle d’un compte d’urgence cash au cas ou la bourse va mal. Est ce qu’il y a une recommendation sur le montant de comptant (ex 2 ans de dépenses), car c’est un compte qui dort.
    2-Quand vous parlez de ces occasions que les banques offrent, c’est quoi la meilleure façon de dénicher ces oportunités sans avoir à lire les journaux chaque jour. Je suis toujours celle qui entend quand la promotion est finie:)
    Une simple suggestion, est ce que ce site ne peut pas être un lieu de partage de ces occasions?

    1. Merci pour les questions Noor!

      1- Les experts recommandent le montant équivalent à 3-6 mois de dépenses (source). Je pense que c’est raisonnable. Ça représente environ le temps de trouver un nouvel emploi si on perds le sien ou de passer à travers une petite crise financière. Pour ma part, je place cet argent dans un compte Tangerine à 3%. Ce n’est pas un très bon rendement, mais au moins je sais que ce montant est accessible en cas d’urgence.

      2- C’est ma conjointe qui trouve ces promos. La plupart du temps il s’agit de publicités sur le web (sur Facebook ou sur Google). Il existe peut-être des plateforme qui sont spécialisées à cet effet. Par contre, je garde votre suggestion en tête pour la prochaine version de ce blogue.

      Merci et à bientôt!

  10. Très intéressant comme article. J’aurais aimé vous lire quelques semaines plutôt. Je viens de changer de banque et avoir su j’aurais choisi différament l’institution financière. J’aurais d’autres questions pour vous, a-t-il un moyen de vous consulter?

  11. bonjour!
    bravo pour tout!
    auriez-vous des banques à suggérer pour un transfert d’argent (montant de 5000 $ et plus). Je suis présentement à la Banque Nationale et je trouve que les frais de gestion sont assez élevés. J’aimerais transférer un peu d’argent ailleurs mais comme je ne m’y connait pas tant et que j’aimerais que cela ne soit pas trop compliqué, j’aimerais avoir vos conseils afin de me référer un ou 2 endroits et me donner des détails sur leur fonctionnement.
    merci encore!

    1. Bonjour Marthe,

      Bienvenue sur mon blogue!

      Les frais de gestion sont sensiblement les mêmes d’une banque à l’autre. En fait, il s’agit du montant que vous payez pour être conseillé. Si vous n’êtes vraiment pas à l’aise avec les finances, il vaut mieux recourir aux services d’un professionnel. Par contre, si vous êtes prête à apprendre, voici un article sur comment gérer vous-même votre portefeuille: Comment investir en bourse?

      Par ailleurs, si vous êtes insatisfaite du service de votre banque, rien ne vous empêche de transférer votre argent vers une autre banque (et obtenir un bonus). Je ne suis pas au courant des promotions actuelles, mais vous pouvez consulter les sites web des grandes banques. Ils vous assisterons pour procéder aux changements.

      Bonne lecture!

      1. merci d’avoir pris le temps de me répondre! Y a-t-il des conférences prévues prochainement dans le coin de Québec pour vous et votre conjointe?

        1. C’est mon plaisir Marthe!

          Nous n’avons aucune conférence prévue pour l’instant. Nous partons en voyage dans quelques jours, nous revenons pour la période des Fêtes et repartons en janvier.

          On verra en 2018! En tout cas, j’aimerais bien aller vous rencontrer à Québec.

          Merci pour l’intérêt!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *