Poutine, le fêlé

500$ pour sauver le monde

Le timing de mon dernier article était nul. L’Ukraine se faisait bombarder, la guerre mondiale était à nos portes et je me vantais de ma fortune en me roulant dans le cash.

À ma défense, j’étais en « sevrage numérique ». J’ai profité de mon dernier voyage pour me couper des écrans et de l’actualité. C’est surprenamment facile de le faire au Guatémala.

À mon retour au bercail (et à la réalité), j’ai eu un choc. Poutine fait tout un carnage! Même si la chute boursière et l’inflation menacent ma retraite, ce sont les images de bombardements qui m’empêchent de dormir.

Qu’est-ce que je peux faire pour aider?

La Russie de Poutine

Cette guerre abjecte expose les failles béantes d’un système pourri à l’os. La Russie de Poutine, c’est le tiers-monde!

D’abord, la démocratie y est une blague. Selon The Economist, l’indice de démocratie y est de 3 sur 10 , plaçant la Russie juste devant les pays communistes (source).

Ensuite, la Russie est le pays le moins égalitaire du monde (source). Une poignée de milliardaires possèdent à peu près toutes les ressources. En revanche, le revenu mensuel du Russe moyen est de seulement 670$ (source) et plus du quart des enfants vivent sous le seuil de la pauvreté (source).

Enfin, Poutine est un être ignoble. Il a volé des milliards de dollars à son peuple. Certains critiques (assassinés) affirment même qu’il aurait fait sauter 300 citoyens russes lors d’attentats « stagés » en 1999 (source).

Sans mentionner les centaines d’Ukrainiens innocents qu’il vient de massacrer. Une raclure de première!

Le palais secret de Poutine
Le palais que Poutine aurait fait construire. C’est payant être fonctionnaire!

L’argent, une arme de destruction massive

Si seulement Steven Seagal, un partisant de Poutine, pouvait jouer les sauveurs comme il le fait dans ses films… Il pourrait servir une petite tasse de thé aromatisé au polonium à son pote Vladimir.

Sinon, la plus grande arme dont nous disposons contre ce petit homme est notre portefeuille. Les sanctions économiques imposées à la Russie commencent à faire mal.

Les taux d’intérêt sont passés de 10% à 20%; l’inflation a explosé; le rouble a été dévalué de près de 45% (source). Quand les frigos seront vides, peut-être que la propagande russe perdra de son charme.

Certes, à part les Lada et la vodka, rares sont les produits portant la mention Made in Russia. Il est donc difficile pour un consommateur d’en boycotter l’importation. Alors, qu’est-ce qu’on peut faire de plus?

De Legault à Zelensky

Faute d’aller nous battre aux côtés de la résistance ukrainienne, nous pouvons la financer à distance.

Ça tombe bien, 500$ devraient apparaître magiquement dans nos comptes bancaires prochainement. Ce chèque émis par le gouvernement de la CAQ (à quelques mois des élections) constitue une belle occasion de nous donner bonne conscience.

Surtout que ce stimulus est jugé inefficace par plusieurs observateurs (source). Au lieu de combattre l’inflation, cet influx d’argent va l’amplifier.

« [L]’envoi de 3,2 milliards dans les poches des contribuables québécois risque, ironiquement, de venir soutenir leur consommation et contribuer aux pressions inflationnistes (source). »

Parions que les ventes de BBQ, de meubles de jardin et de vélos battront des records le mois prochain. Autant de bébelles pour nous faire oublier le déficit budgétaire jusqu’à l’automne.

À qui donner?

J’invite ceux qui en ont la capacité et la volonté à rediriger une partie du « cadeau » de la CAQ vers des organismes venant en aide aux Ukrainiens. Voici les trois que j’ai identifiés:

Fondation Canada-Ukraine – Les dons servent à fournir de la nourriture et des couvertures aux citoyens de Kyiv.

Médecins sans frontière – Les dons financent des services de soin et des équipements médicaux à travers l’Ukraine.

Croix-Rouge Canadienne – Les dons sont destinés aux opérations de secours, notamment auprès des populations déplacées.

J’ai choisi de contribuer à la Croix-Rouge puisque le gouvernement du Canada s’engage à verser une somme équivalente à mon don. Au final, Legault et Trudeau auront complètement financé mon don. 😉

Faut-il rebaptiser la poutine?

Sur une note plus légère (lire légerte), plusieurs Québécois prônent l’idée de renommer notre plat national en opposition au despote. La poutine deviendrait la zelensky. Pourquoi pas!

« J’vais prendre deux steamés pis une zelensky pour emporter! »

Mon coeur est avec tous les Ukrainiens du monde. Bon courage! Courage aussi au peuple russe qui devra renverser le petit bonhomme.

Qu’allez-vous faire de vos 500$?

Comment investir dans les FNB sans frais?

51 commentaires

    1. Libre à toi R101!

      Peut-être que mon don ne fera aucune différence, mais c’est tout ce que je peux faire pour l’instant pour aider les Ukrainiens (et pour me donner bonne conscience). Cette guerre m’affecte et je n’en vois pas l’issue. Nous sommes vraiment impuissants.

      Je serais prêt à financer l’opération Steven Seagal, si elle existait.

    2. Ou bien tu peux faire un don de 500$ cette année, et mettre le retour d’impôt associé dans ton compte de courtage l’an prochain! win-win.

  1. Déjà, j’ai contribué 75 $ à la Croix rouge canadienne il y a quelques semaines pour les mêmes raisons que toi, mais le gouvernement canadien ne double nos dons que jusqu’à une certaine concurrence:

    «Les Canadiens et les Canadiennes qui souhaitent apporter leur aide peuvent faire un don au Fonds de secours : Crise humanitaire en Ukraine sur Internet à l’adresse http://www.croixrouge.ca, par téléphone au 1 800 418-1111 ou par SMS en textant UKRAINE au numéro 45678 (10 $ par texto envoyé).»

    Quant aux 500 $, ils me seront utiles d’urgence pour payer mon dentiste qui jouit de plus belle en caressant sa lampe d’Aladin de devoir éponger à tout coup mes crises d’angoisse qui se traduisent par des serrements de mâchoires inconscients au point qu’ils me font exploser littéralement en bouche les plombages de mes molaires. Il m’en a coûté encore 389 $ hier matin pour m’en faire refaire un sur les 4 faces!

    Sinon, de ces 500 $ ma contribution annuelle à l’assurance-médicaments va de toute façon être soustraite automatiquement dans mon avis de cotisation à la suite de ma déclaration d’impôt 2021 que je m’apprête à produire fin mars. Je ne les toucherai donc pas en entier non plus, remarque bien.

    1. Bonjour PFG,

      C’est vous qui m’aviez fait prendre conscience de l’ampleur de cette guerre alors que j’étais en voyage. J’étais vraiment déconnecté.

      Bravo pour votre don et d’utiliser le cadeau de Legault à bon escient.

      N’oubliez pas d’en garder une partie en prévision des hausses de taxes futures (après les élections). 🙂

  2. Je travail avec des Ukrainiens…

    … les histoires que j’entends (et les photos que je n’ose partager) sont complètement folles. Mon collègue me parlait de son frère ce midi. Il avait combattu au Donbass et était encore post traumatique… dès que la guerre a éclaté, il est retourné au front.

    J’ai des photos que j’aimerais envoyer à la Presse…

    Sur une note financière… le frère de mon collègue parle d’environ 20,000 soldats Russe inexpérimentés morts au combat. Les Russes laissent les soldats derrière pour deux raisons:

    1. ils ne veulent pas annoncer officiellement qu’il y a presque 20,000 décès de plus qu’annoncé…

    2. Et non la moindre… la Russie ne veut pas payer la pension qui vient avec les décès… s’ils n’ont pas les corps, il n’y aura pas de pension. Incroyable non?

    La Russie est en train de perdre pour une autre histoire d’argent. Le budget militaire a été encaissé par les oligarques. Je crois que Putin se pensait bcp plus fort qu’il ne l’est, mais ls corruption est l’arme qui lui aura fait le plus mal.

    1. Million Naire,

      Ton témoignage me donne des frissons dans le dos. C’est carrément grotesque!

      Ça ressemble de plus en plus aux histoires entendues sur les deux grandes guerres mondiales. Un despote avec un égo démesuré qui n’a plus rien à perdre, ça me fait peur.

      Le système de corruption que Poutine a développé et entretenu serait, ironiquement, ce qui causerait sa perte? Je le souhaite!

  3. Bravo JS ! Je vais faire comme toi, contribuer à la Croix-rouge Canadienne! Espérons que l’Aide au peuple Ukranien continuera de croître et que cette effroyable guerre va se terminer sous peu et que le peuple ukrainien pourra dans la paix reconstruire son pays dévasté!
    Merci de ton partage, comme toujours, superbe par son authenticité et sa lucidité!

    1. Merci Lien!

      Depuis mon retour au pays, je lis des articles sur la situation en Ukraine et je regarde des documentaires sur Poutine. Cette guerre était prévisible depuis au moins 10 ans. Le petit homme avait un agenda (plus ou moins) caché.

      J’ai l’impression que la résolution de ce conflit passera par l’insurrection du peuple russe. Enfin, c’est mon espoir…

    2. Bravo pour cet article qui démontre qu’on peut être frugaliste et humaniste!
      Pour ma part, je vais accueillir un couple de réfugiés ukrainiens chez-moi pour plusieurs mois. Ils ont dû quitter en catastrophe avec une seule valise. Je les ai rencontrés hier et ils étaient calmes et résilients. Le défi sera la communication car ils ne parlent que le russe et l’ukrainien. En ces temps de guerre, il est bon de se rappeler que nous appartenons tous à la même grande famille humaine!

      1. Bonjour Ginette, merci, merci tellement pour votre geste! Étant moi-même « squateuse » chez une amie présentement, je ne peux poser ce geste. J’ai des amis ukrainiens à Québec qui sont très impliqués pour apporter de l’aide aux leurs restés là-bas. Ils avaient senti le vent pestilentiel se lever il y a quelques années et c’est pourquoi ils ont immigré au Québec. Ce sont des personnes magnifiques et je lève mon chapeau à tous ces gens qui laissent tout derrière pour recommencer ailleurs afin d’avoir une meilleure vie. Pendant ici, on se plaint le ventre plein.

        1. Merci de ton commentaire Gabrielle! En effet, on a bien de la chance ici et c’est la moindre des choses de trouver des façons à notre portée d’aider…Vive la solidarité !

      2. Quel beau geste Ginette!

        Ces Ukrainiens sont « shippés » dans un pays étranger, dont ils ne parlent pas la langue, avec une seule valise. Ils ne repartent pas à zéro, ils repartent à -5. Ça prend du courage et de la résilience. Vous aussi, vous êtes très courageuse. Bravo!

        Votre témoignage fait ma journée! J’espère que vous reviendrez partager votre expérience ici.

  4. Bonjour jeune retraité,
    Moi je n’ai pas droit au 500$ mais je contribue quand même 😀..
    le seul bémol que je vais émettre sur les choix d’organismes que tu suggère , c’est La Croix rouge canadienne.
    Malheureusement, une fois que l’on arrête les dons, ils nous inondent de trucs par la poste.
    Ce sont les pires de tous les organismes que j’ai pu contribué.

    Mais ton idée est géniale.
    Continue ton bon travail 🤣🤣

    1. Merci beaucoup René!

      Bienvenue dans la communauté.

      C’est la première fois que je donne à la Croix-Rouge, je n’étais au courant de ça. Je trouverai bien le moyen de retirer mon adresse de la liste de distribution…

      Au plaisir de rester en contact!

      1. Au risque de me faire lancer des roches, un jour tannée de recevoir ces solicitations postales, j’ai pris l’enveloppe préaffranchie et j’y ai glissé un petit papier pour demander qu’on me retire de toutes leurs communications… et ça a marché!

  5. Je n’ai pas droit à ces 500$, pour les raisons que vous connaissez, mais je salue cette initiative (je fais aussi un don à la croix-rouge) et sais qu’un don à un organisme semblable aura plus d’impact qu’un boycott de produits. La situation serait différente si l’on pouvait boycotter directement les produits de vente de l’état russe, son gaz et son pétrole notamment.
    Par ailleurs V. Poutine a exigé d’être payé en rouble le 31 mars prochain, en contrepartie de la vente de son gaz en Europe, à défaut de quoi il menace de fermer les robinets! Le suspense est entier… Le hic est que cette exigence russe fait remonter le cours du rouble, significativement.
    https://www.rferl.org/a/russia-putin-ruble-gas-payments/31774413.html
    Affaire à suivre..!

    1. Bonjour Martin,

      Il est facile pour nous de boycotter le pétrole russe puisqu’il ne représente qu’une portion insignifiante de nos importations (3%, je pense). C’est une autre histoire pour les pays européens. J’espère qu’ils vont tenir tête à Poutine, même si c’est peu probable. Ça pourrait être le point tournant de cette guerre.

      Merci beaucoup pour le complément d’info!

      1. L’Allemagne, le pays le plus dépendant du lot en Europe, a déjà un plan pour se passer du pétrole et du charbon russes dès cet automne, je crois, et de leur gaz fin 2023, début 2024. Il faut « remercier » Merkel d’avoir fermé les centrales nucléaires, la pauvre courtisait en vain Poutine dans l’espoir de l’amadouer.

        Je pense que le maudit Poutine psychopathe criminel n’a pas les moyens de se couper lui-même de la principale source de financement de son armée, il se tirerait dans le pied par avance. Au final, il n’aura pour seul client que la Chine qui va en profiter pour se fournir à rabais… hihi ! 🙂

        Le pire, ce sont les céréales qui vont venir à manquer rapidement en Afrique où la famine va sévir bientôt. L’Ukraine et la Russie sont le grenier du monde. Il y a aussi la potasse, pour lequel le Canada peut compenser, et certaines autres matières premières plus ou moins stratégiques.

        Tant et aussi longtemps que le peuple russe à qui le parrain Poutine a autant déclaré cette guerre, au fond, n’aura pas remplacé ou renversé son régime autocratique mafieux, nous ne pourrons lever aucune sanction, peu importe s’il a un cessez-le-feu en Ukraine, tant et aussi longtemps qu’IL n’aura pas remboursé tous les dommages causés par sa guerre d’invasion anachronique, il devra reconstruire à ses frais tout ce que son armée de zombies sanguinaires a détruit sous les yeux du monde entier, rien de moins!

        1. PFG,

          Même si Poutine s’étouffait en mangeant une patate aujourd’hui, la situation serait loin d’être réglée. Comment reconstruire un pays? Imaginez les fonds et les ressources nécessaires. Qui va payer pour ça?

          Aussi, comment rétablir la diplomatie? Il y a quand même des millions de Russes qui sont favorables à cette guerre et des millions d’Ukrainiens qui veulent se venger.

          Peu importe la suite des événements, c’est la merde!

          1. À part une demi-douzaine de livrels à ma disposition sur le même thème pour ma Kobo Clara HD, je vous recommande au format papier « Winter is coming: Stopper Vladimir Poutine et les ennemis du monde libre » chez Micel Lafon, 2015, de nul autre que le génie des échecs Garry Kasparov.

            Car ce n’est pas comme si le monde occidental n’avait pas été averti longtemps d’avance, depuis que le chef de la mafia russe Poutine s’est emparé du pouvoir en Russie, des noirs desseins de ce monstre admiratif jusqu’au délire des oeuvre sataniques de Staline, le pire boucher de toute l’histoire de la tyrannie inhumaine sur ce globe de boue!

            L’économie de la Russie a beau être sur son déclin, aggravé, accéléré par les présentes sanctions qui vont la saigner à blanc, ILS devront rembourser jusqu’à la dernière goutte de pétrole les folles destructions humaines et physiques qu’ILS ont semé sur leur passage dans cette pauvre Ukraine martyrisée depuis longtemps par ces Caïns de frères russes!

          2. Merci pour les suggestions de lecture PFG!

            Pour ma part, j’ai beaucoup aimé les documentaires de PBS (Frontline) sur Poutine. Ils sont sur YouTube. Insomnie assurée!

            Vous croyez que les Russes vont payer pour les dommages? Je ne retiendrais pas mon souffle…

          3. Il faudrait qu’ils perdent la guerre en bonne et due pour être obligé de payer par un tribunal international. Il va donc devoir trouver moyen de leur faire tout payer indirectement en prolongeant les sanctions jusqu’à plus soif, quoi!

            Mais moi, ce qui m’inquiète le plus, c’est la controverse qui bat actuellement son plein au sein du parti communiste chinois. La ligne réaliste veut qu’elle prenne ses distances du régime de Poutine pour la bonne raison que ses intérêts commerciaux bien compris le commandent évidemment, la dure de dure, très influente à l’interne, veut l’utiliser comme son pitbull de service afin de bouleverser l’ordre mondial en faveur des pays la plupart émergents qui se sont abstenus aux Nations unies de blâmer les russes pour leur guerre d’invasion en Ukraine.

            Je pense, moi, à la suite de Kasparov que l’Occident doit se réunir à nouveau, former un bloc à toute épreuve et se rendre parfaitement indépendant à tout point de vue de la Chine totalitaire, surtout quant aux chaines d’approvisionnement. L’époque où ON s’imaginait qu’il était possible de l’amadouer, de l’apprivoiser grâce au commerce mondialisé est révolue, cette approche a échoué lamentablement auprès de toutes les dictatures.

          4. PFG,

            Pour y avoir travaillé, la Chine est plus capitaliste que les USA. Les valeurs morales ne font pas le poids face à l’argent. Tous les moyens sont bons pour maintenir une croissance dans les deux chiffres. Comme vous dites, c’est probablement Xi Jinping qui va sortir gagnant de cette guerre. C’est comme le jeux de société Risk… Deux joueurs s’entretuent et le troisième joueur rammasse la cagnotte.

  6. Tu parles de propagande Russe, mais il ne faut pas penser que nous ne sommes pas victimes de propagande ici aussi… Le conflit entre la Russie et l’Ukraine est plus compliqué que  »Poutine veut envahir l’Ukraine car il s’ennuie de l’URSS. Poutine est méchant et Zelenskyy est un héro ». N’oublions pas que Zelenskyy a déjà fait emprisonner ses opposants politiques.

    À mon avis, notre occupation militaire en Irak et en Afghanistan était toute aussi illégale.

    Mes pensées vont au peuple ukrainien, mais aussi au peuple russe. Les 2 vont souffrir beaucoup…

    Désolé pour ton retour brutal à la réalité… Au moins tu sembles avoir pu décrocher un peu au Guatemala. Hasta luego amigo!

    1. Bonjour J-C,

      En effet! Les Américains ont été manipulé par l’administration Bush (ou plutôt celle de Cheney). L’invasion en Irak n’avait aucune raison d’être. Et, l’Ukraine n’est pas loin derrière la Russie en terme de corruption. Zelensky ne montre pas patte blanche non plus.

      Certes, à mon humble avis, dans le contexte de cette guerre, Poutine est le problème. Je ne trouve rien de positif à dire à son sujet. Si vous avez des ressources qui montrent le contraire, je vais les consulter avec plaisir…

      Mon sevrage numérique m’a fait énormément de bien. D’ailleurs, je pensais que cet article porterait là-dessus. FAIL!

      Hasta luego!

  7. Très bonne idée de faire le lien entre le 500$ et les dons pour aider les victimes de guerre.

    Je parlais encore de ton livre et de ton blog aujourd’hui à 2 amis. D’ailleurs est-ce que tu planifies de sortir un autre livre prochainement ? Ton livre  »jaune » 😉 est vraiment précieux et je le relis de temps en temps pour rester sur la bonne voie.

    1. Merci beaucoup Sandryne!

      J’ai l’impression d’avoir tout dit dans mon premier livre et je n’ai pas l’intention d’étirer la sauce. 🙂 Si j’en écris un deuxième, ce sera peut-être une fiction. J’aime bien varier les expériences, c’est la beauté d’être libre.

      Bonne route vers la liberté. Au plaisir!

  8. Merci pour cet article et pour vos suggestions.

    J’ai la « chance » de connaître une famille ukrainienne qui va faire venir la soeur et ses 3 enfants (le mari est conscrit), donc leur Go Fund Me était un choix facile pour mon don.

    Je pense que nous aurons tous probablement l’occasion dans les prochaines semaines de donner un coup de pouce concret à de nouveaux arrivants – des meubles, des conseils, un boulot même peut-être. Un sourire, aussi, c’est jamais perdu.

    1. Bravo Yohanna!

      Donner directement à une famille, sans l’intermédiaire d’un organisme, est probablement le meilleur moyen d’aider. Merci pour la suggestion!

      Nous allons accueillir ces nouveaux arrivants à bras ouverts, comme nous savons le faire au Québec.

  9. Bonjour Retraité!
    Bonne idée, le re-don du 500$! Car non seulement on soutient une cause qui en a grandement besoin, mais don à un organisme de charité = crédit d’impôt. 😉

    1. Salut Joelle,

      C’est vrai, je n’ai pas parlé du crédit d’impôt. Le don est entièrement financé par le gouvernement (500$) ET on reçoit un retour d’impôt l’année prochaine. C’est gagnant-gagnant. 🙂

      Merci!

  10. Tout le monde parle de frais de gestion en rapport a ton blogue … Quels sont les frais de gestion des 3 organisme dont tu fais référence ?? Pas pour être rabajoie mais des fois les gens veulent sauver 2$ a un endroit mais en dépense 10 sans faire de recherche …

    1. Bon point Dominic!

      J’ai trouvé un article sur le sujet, mais il date de 2010 (source).

      Croix-Rouge / De 5 à 15 %
      Médecins sans frontières / 4 %

      L’idéal est de donner directement à une famille Ukrainienne. Sinon, la plateforme GoFundMe prend une commission de 2.9%.

  11. Perso, je vais investir ce 500$ car je ne suis pas riche. Mais en fait la plus grosse raison est que je ne crois pas aux organismes de bienfaisance en général, souvent , une petite partie de l’argent fini par arriver là où elle devrait. Peut-être que je me trompé, mais par le passé, plusieurs ont bien démontré cela.
    Ensuite, à propos de la guerre en Ukraine, il ya des guerres et des génocides à plusieurs endroits dont on entend jamais parler. Cela dit, je doute que ce dont ils ont besoin est de l’argent pour l’instant. Je pense que le meilleur moyen d’aider, c’est d’etre famille d’accueil pour des réfugiés.

    1. Salut Librocito!

      Si on prend la crise d’Haïti en exemple, c’est certain que ça ne met pas en confiance. D’ailleurs, il y a eu plusieurs arnaques en Ukraine également (ex. les dons par AirBNB).

      J’admire les Québécois qui accueillent des familles Ukrainiennes chez eux, mais honnêtement je n’ai pas ce niveau de dévouement. Donc, faire un don est ma façon de contribuer. J’espère que ça se rendra!

      Libre à toi d’utiliser ton crédit de 500$ selon tes valeurs. Cet argent t’appartient. Au plaisir!

  12. Cher forum,

    Je devais débuter une retraite progressive l’été prochain. Un genre de Barista FIRE. J’avais trouvé un bon emploi à temps partiel et quelques petits projets pour occuper mon temps. Tout se déroulait comme prévu. Puis le 24 février, je regarde les nouvelles en me levant et en 10 minutes j’ai compris qu’un imbécile venait de « scrapper » mon plan. Car voyez-vous, je travaille pour la Défense nationale. Tout d’un coup, le moment ne me semblait pu très approprié pour quitter le navire. La pénurie de la main d’oeuvre affecte tout le monde, y compris les Forces armées. Je vais donc rester, quelques années probablement.

    Tout ça va me créer un surplus d’argent. Être la personne la plus riche du cimetière m’intéresse peu, alors je donne assez généreusement à la Croix-rouge. Je pense augmenter de beaucoup mon don mensuel le temps que la situation se calme. 10 millions de personnes déplacées présentement que j’ai lu. Quand je vois les bâtiments détruits, je pense au propriétaire qui avait une hypothèque là-dessus. Lui aussi sa retraite hâtive est scrappée, pas mal plus que moi.

    Tout ça me fait également réfléchir à l’aspect éthique de mes placements, et je ne parle pas des fabricants de tabac. Environ 0,3% de mes investissements sont en Russie, c’est assez mineur. Mais j’en ai un peu plus d’investi dans des pays où je ne déménagerais jamais ma famille. Le moment me semble assez propice pour faire un certain ménage là-dedans. J’ai tout d’un coup beaucoup plus envie de commercer avec les citoyens d’un pays démocratique qu’avec les oligarques d’une dictature.

    Quelle tragédie, tout le monde va en sortir perdant.

    1. Bonjour François,

      Merci pour votre dévouement et votre générosité. C’est admirable!

      Chaque bulletin de nouvelles me brise le coeur. Les familles décimées, des gens qui perdent TOUT en un instant. J’en ai des nausées. Poutine est un être ignoble, dégueulasse. Qui va nous en débarrasser?

      J’espère que les grands gestionnaires de fonds (ex. Vanguard) vont retirer les titres russes de leur portefeuille. Ce serait le chose à faire.

      Votre retraite sera d’autant plus appréciée et satisfaisante après le conflit. D’ici là, portez-vous bien!

  13. Nous en Ontario, le gouvernement provincial essaie aussi, comme pour vous au Québec, d’acheter les prochains votes des citoyens en vue des élections. La méthode de Doug Ford diffère légèrement nous obtenons un chèque associé à nos immatriculations passées pour 2020-2022. Ce chèque du Ministère du Transport de l’Ontario bénéficie à tous les détenteurs d’automobiles et n’est pas octroyé en fonction du salaire annuel – merci!

    1. Bonjour Marie-Josée,

      Le jeu politique est parfois risible. C’est le cas actuellement au Québec. La campagne électorale (pour octobre) est déjà débutée. Le Ministre de la santé lance soudainement une refonte du système de la santé (puisque ce sera l’enjeu de la campagne) et le gouvernement nous donne un beau cadeau de 500$. Imaginez ce qu’on pourrait faire avec 3.2 milliards de dollars? Je préfère ne pas y penser!

      Profitez bien de votre cadeau! N’oubliez pas d’en garder une partie en prévision de futures hausses de taxes. 😉

  14. Merci de l’info!! Je me demandais comment faire pour les aider. J’ai entendu parler de gens qui ont loué des Airbnb en Ukraine (sans intention d’y aller), mais je me demandais aussi comment faire avec des organismes. Je vais certainement retourner de l’argent à ces organismes, probablement la Croix-Rouge. Merci et bonne journée!

    1. Merci bien Cynthia!

      L’idée de payer des nuitées aux Ukrainiens par l’entremise de AirBNB était excellente. Seulement, il y a eu plusieurs cas de fraudes, j’ai donc éliminé cette option. Bonne journée!

  15. La situation Ukraine-Russie n’est pas aussi simple que l’on ne le croit. Tout n’est pas blanc et noir et tous les Ukrainiens ne sont pas des anges (les agissements et propos des membres du bataillon d’Azov chez les Ukrainiens sont loin d’ëtre des plus édifiants, ils sont aussi sanguinaires ques les soldats Russes et leurs mercenaires)… Le gouvernement Ukrainien n’a pas respecté les accords de Minsk concernant le Donbas, la situation a dégénéré et cela a mené à l’histoire de la Crimée puis à l’invasion devenue guerre. Cela n’excuse rien bien entendu mais ce sont les USA qui ont insisté dès 2008 pour que l’on prenne en considération la candidature de l’Ukraine à l’OTAN mlagré la farouche opposition de l’Allemagne et de la France. On a fait miroiter aux Ukrainiens l’accès à l’OTAN et possiblement à l’Union Européenne sans y donner réellement suite. Le gouvernement Ukrainien, fort de ces « appuis » s’est lancé dans une campagne « nationaliste légitime » avec une « démocratie » pro-Européenne dans le but de se détacher quasi totalement de la Russie.
    Qui a mis le feu aux poudres ? Les USA mais ils se sont bien abstenus d’aller défendre l’Ukraine lorsque la situation a dégénéré, se contentant de leur envoyer du matériel militaire. Autrement dit, allez-y les gars (Ukrainiens), vous avez tout notre appui mais c’est vous qui devrez aller vous faire tuer à combattre les Russes et leurs mercenaires pendant que nous on regardera le feu d’artifice bien tranquillement à la télévision… Tant que vous emmerdez Putin sans qu’on ait quoique ce soit à faire nous-mêmes, on sera bien contents de ce côté-ci du monde. Les seuls Américains qui prennent réellement des risques ce sont les journalistes sur le terrain et les ex-militaires US partis donner un coup de main aux Ukrainiens mais sans l’assentiment de leur gouvernement, bien entendu.
    Maintenant, on voudrait faire des passe-droit à la Finlande et la Suède concernant leur adhésion à l’OTAN mais laisser les Ukrainiens patauger dans leur merdier sanglant alors que ces derniers avaient fait leur demande d’adhésion à l’OTAN ET à l’Union Européenne bien avant les Finlandais et Suédois. Si ce n’est pas un coup de poignard dans le dos, alors qu’est-ce que c’est ??
    Parfois, il faut aussi regarder la situation à travers la lentille Russe au lieu de se limiter à notre vision occidentale… Mais cela n’excuse rien bien entendu sauf qu’il faut nuancer les choses.

    1. Darth,

      J’ai eu ce débat avec une amie russe dernièrement (imigrante, d’un père dans l’armée russe). Selon elle, cette guerre est légitime et justifiée. Le seul point sur lequel on était d’accord: La « vraie » guerre est celle entre les USA et la Russie.

      Je ne prétends pas être impartial, ni détenir la vérité, mais je suis dégoûté par la situation. Peu importe les justifications, envahir un pays souverain et tuer des milliers d’innocents est injustifiable.

      En plus, le plan de Putin vient de lui péter en pleine face. Il devient le Hitler des temps moderne, c’est-à-dire l’ennemi commun. Ça peut juste mal finir…

      1. On ne peut pas tirer de conclusions sur le « plan » de Putin car on ne le connaît pas. Le repli des Russes de Kyïv n’est pas la « victoire » de l’Ukraine mais une décision stratégique. La Russie va isoler l’Ukraine économiquement en occupant l’est et le sud-est, de la Crimée jusqu’à Odessa, fermant ainsi l’accès à la mer pour étouffer son économie. De plus, avec des territoires qu’ils contrôleront et qui encerclent plus ou moins l’Ukraine, ils pourront amasser troupes et matériel pour lancer des attaques répétées. Le destin de l’Ukraine à plus ou moins long terme est décidé.
        C’est comme un partie d’échecs avec attaques et replis successifs jusqu’à la capitulation d’un des 2 joueurs. L’Occident exaggère la soi-disant inefficacité de l’armée Russe (ce sont les conscrits recrues et mercenaires qui sont en Ukraine, l’armée professionnelle de haut rang n’y participe pas car elle demeure en réserve pour des projets futurs ou des conditions plus difficiles, qui sait ?).
        L’Ukraine est seule et le demeurera et le sort en est jetté… Cela prendra le temps nécessaire, mais les Russes gagneront à l’usure…Triste mais c’est la réalité et Zelensky commence à s’en apercevoir.

        1. Darth,

          Je suis d’accord.

          De toute façon, même si un traité de paix entre les deux pays était signé aujourd’hui, le mal est fait. L’Ukraine est en ruine et la Russie est en « guerre » avec l’Occident.

          Il n’y aura pas de gagnants, juste des perdants. Peu importe l’issue du conflit, la hargne entre les Ukrainiens et les Russes sera transmise de génération en génération pour des décennies à venir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *