La retraite à 40 ans - Comment déjouer le système pour atteindre la liberté financière

J’ai écrit un livre!

Plusieurs lecteurs m’ont souligné que je publie moins d’articles ces derniers temps. Pourtant, je n’ai jamais autant écrit de ma vie. En fait, j’ai profité du confinement pour compléter la rédaction de mon premier (et dernier) livre: La retraite à 40 ans.

Après cinq ans de réflexion, à écrire des articles sur l’indépendance financière, à rencontrer des adeptes du mouvement FIRE, à peaufiner ma stratégie de retraite précoce, j’ai eu envie de résumer tous mes apprentissages dans un même document. Cet ouvrage constitue en quelque sorte mon guide vers la liberté.

Vendre la frugalité, un non-sens?

En toute transparence, j’ai décliné plusieurs offres de maisons d’édition ces dernières années. Je n’étais pas à l’aise de vendre un livre ET de prôner la sous-consommation. Dépenser son argent sur un livre pour apprendre à épargner? C’est aussi contradictoire que de manger une salade au McDo.

C’est la rencontre avec Catherine Bédard, éditrice aux Éditions de l’Homme, qui m’a convaincu de me lancer dans un tel projet. D’abord parce que cette dernière partageait mes valeurs de frugalité et de liberté. Ensuite parce qu’on me donnait carte blanche quant au contenu. C’était ma chance d’atteindre tous ceux qui ne chercheront jamais « liberté financière » ou « retraite précoce » dans Google.

La portée de mon blogue est limitée, mais je souhaite que mon livre ratisse plus large. J’aimerais que mon message atteigne ceux qui en ont vraiment besoin. En ce sens, les surconsommateurs, surendettés, ont plus de chance de me trouver chez Renaud-Bray que d’aboutir sur mon site web.

« Donc, tu n’es plus retraité! »

J’entends déjà les commentaires du genre « Tu vends des livres, donc tu n’es plus à la retraite! » Les haters auront enfin une raison de discréditer mes choix de vie pour éviter d’être confrontés aux leurs.

En réalité, la retraite a marqué pour moi la fin du métro-boulot-dodo, mais absolument pas la fin de ma vie active. J’ai bien l’intention de me laisser guider par mes passions et de me réaliser à travers une multitude de projets. Seule différence par rapport à mon ancienne vie, la rentabilité de ces projets est le dernier de mes soucis.

D’ailleurs, à moins d’être une célébrité, écrire un livre est un passe-temps et non un business. Ça nécessite énormément de temps, d’énergie et ça rapporte des peanuts.

La vente de chaque livre me rapportera 2$ en droits d’auteur. Si ce livre atteint les 3 000 exemplaires vendus, le chiffre magique pour qu’un titre devienne un best-seller au Québec, j’empocherai 6 000$.

La Prestation canadienne d’urgence (PCU) aurait été beaucoup plus rentable! 😉

L’éléphant dans la pièce

Le hasard a voulu que l’auteur financier le plus populaire au Québec, P-Y McSween, écrive un livre portant sur le même sujet que le mien en même temps que moi.

Tant mieux! Je vois cette situation comme une bénédiction et non comme une menace. Le but premier derrière mon projet est de proposer un mode de vie alternatif, plus axé sur la liberté, aux Québécois. Plus nous sommes nombreux à en parler, mieux c’est. Avec un ambassadeur de la trempe de McSween, le mouvement FIRE va faire un bond de géant.

J’ai d’ailleurs très hâte de lire son livre, Liberté 45.

Fait cocasse, ma copine avait proposé « Liberté 40 » comme titre pour mon livre. Imaginez le malaise si ça s’était concrétisé!

Faites circuler svp!

Dans l’esprit frugal, je vous invite à prêter mon livre à un ami quand vous en avez fini la lecture ou de suggérer à vos proches de l’emprunter à la biblio (si vous l’avez apprécié). Je souhaite que cet objet échappe au « acheter-jeter » et qu’il circule d’une main à l’autre.

Vous devrez par contre désinfecter les 220 pages, une à une, chaque fois. 😉

Le lancement est prévu pour le 16 septembre prochain. Merci pour votre support!

117 commentaires

      1. Bonjour JS, félicitations pour ton livre. Vraiment hâte de te lire également. Pourras-tu mettre un lien pour pouvoir acheter le livre , cela me facilitera la tâche pour le commander de la France ? Amitiés de vos cousins français. Pierre

        1. Bonjour!
          Jai bien hâte au livre. J’en achèterais sûrement deux copies pour envoyer à ma famille en Afrique. Car je pense que les principes de l’argent sont pareils partout, bien qu’un peu plus difficile dans certaines parties du monde.
          Merci pour ton blogue où j’en apprends un peu plus chaque jour.
          M’a prochaine étape est d’apprendre à investir en bourse. J’aimerais avoir des conseils là-dessus svp. Par où commencer?
          Merci encore

    1. Bonjour Jeune Retraité,

      Quelles sont les informations de votre livre afin que je demande à ma bibliothèque d’acheter votre livre.

      Merci

      1. Bonjour Francis,

        Voici les infos:

        Titre: La retraite à 40 ans
        Édition: Les Éditions de l’Homme
        Auteur: Jean-Sébastien Pilotte
        ISBN: 9782761955652
        Date de parution: septembre 2020
        Nombre de pages: 224 pages

        Merci pour l’intérêt!

  1. Enfin ! Quel beau projet fut cette aventure j’imagine…

    Liberté 40 vs Liberté 45 😅
    Ça me rappelle la scène “7 minutes abs” du film “There is something about Mary”…

    J’en fais la demande à ma bibliothèque !

    1. Salut Millionnaire Invisible!

      Comme dans tout, le parcours est plus intéressant que la destination. Ce fut assez exigeant, mais excitant. On verra bien ce que ça donne…

      « 7 minutes abs » Très drôle! 😀

      Merci!

  2. Bravos JS pour avoir pris le temps et nous partager ta vision, tes valeurs, tes trucs afin d’être financièrement libre è 40 ans! Toutes mes félicitations!
    J’ai très très hâte de lire ton livre… DIs-moi, nous allons savoir où l’acheter ?

    1. Merci Lien!

      Mon livre devrait être disponible dans les librairies à travers le Québec (Renaud-Bray, Archambault, LesLibraires.ca, etc.) à partir du 16 septembre. J’aurai une copie pour vous!

      Merci de m’avoir supporté toutes ces années!

  3. Alors là bravo! Tu atteindras probablement plus de gens ainsi, effectivement. Un blogue, si on ne l’a pas suivi depuis le début ou presque, on en décroche facilement. Je trouverai une façon ou une autre de me procurer ton livre et quand on est frugal, on est patient et on attend notre tour pour l’avoir à la bibliothèque. Tu ne pourras donc pas faire 2$ avec moi mais je te fais de la pub, c’est sûr!

    1. Merci Gabrielle!

      Je ne fais pas ça pour l’argent, tu l’as bien compris. 😉 Tout ce que je demande est que les lecteurs qui l’ont apprécié le partage avec ceux qui en ont besoin autour d’eux.

      Merci pour ta participation à ce blogue. Il y a certainement un peu de chaque intervenant dans mon bouquin.

  4. Wow super Nouvelle J-S, je vais le lire évidement et le recommander le plus souvent possible. J’ai d’ailleurs mentionné/recommandé ton blogue lors des quelques conférences que j’ai donné sur la liberté financière. Cela a certainement contribué à augmenter ton lectorat et ta richesse (hahaha) Très hâte que ton livre sorte.

    1. Salut Sébastien!

      Ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu!

      Je ne savais pas que tu donnais des conférences. Tu piques ma curiosité. Stp garde-moi informé des prochaines dates.

      Merci pour ton support!

  5. Bravo, félicitation !!
    C’est un beau passe temps durant la retraite je trouve.
    Je vais le lire, c’est sûr (ainsi que celui de Mc Sween). La question qui se pose c’est si je vais l’acheter ou demander à ma bibliothèque de le faire à ma place 😉
    Tu sais qu’il ne faut jamais dire « jamais », peut-être que tu en écrira un deuxième vu que tu as aimé l’expérience…

    1. Salut Julie,

      Ça prend des projets pour se réaliser. Et, j’en ai plein la tête! Depuis ma retraite (il y a trois ans), j’ai envie de toucher à tout. Ainsi, pour le moment, je veux continuer à explorer mes différentes passions. Peut-être que j’écrirai un autre livre un jour, mais il s’agira probablement d’une fiction. On verra bien…

      Je me laisse porter par la vie!

      Merci!

  6. Bravo pour cet accomplissement, je suis certain que nous allons être nombreux à pouvoir profiter de vos judicieux conseils.

    La référence au livre de P-Y McSween m’a fait sourire. Je pense que ça reflète comment le mouvement est en train de se développer dans notre petite francophonie Nord-Américaine. Tant qu’à moi, si un auteur me propose de prendre ma retraite à 45 ans et qu’il y en a un autre qui me propose de le faire à 40 ans, je vais privilégier le deuxième ;). Blague à part, j’ai bien hâte de lire vos livres respectifs!

    1. Merci beaucoup Jean-Pierre!

      La liberté à 45 ans, 40 ans, 35 ans, qui dit mieux? 😉

      Sérieusement, je ne souhaite pas que le parcours vers l’indépendance financière devienne une course. L’âge est juste un chiffre. Mon livre s’intitule « La retraite à 40 ans » puisque j’y raconte mon histoire. Reste que dans tous les cas la formule est la même. Vivre sous ses moyens, épargner intensivement, investir dans une perspective à long-terme et être patient est la recette magique.

      Merci pour ce premier commentaire. Au plaisir!

  7. Yes bien contente car je fais l’éducation financière de mon fils qui a eu son premier emploi, cet été. Cela va m’aider.
    Est-ce qu’il peut s’inscrire à Weath simple à 17 ans?
    Merci
    Elisa

    1. Bonjour Elisa,

      J’espère que mon livre saura influencer votre fils. C’est précisément le public cible que j’avais en tête au moment de l’écrire.

      Par contre, il ne pourra pas ouvrir un compte de placement en son nom avant 18 ans. Il s’agit d’une loi provinciale (source).

      Merci!

  8. Bonjour J.S

    Bien hâte de lire cela. Pour moi, liberté 40 ou 45, c’est déjà trop tard pour moi étant donné que j’ ai eu 60 ans il y a quelques semaines. Comme je le disais sur ma première publication, j’ai été musicien dans ma vie et les 25 premières années de musicien était comme être à la retraite étant donné que j’étais travailleur autonome, j’exercais ma passion et j’étais libre. Maintenant, enseignant depuis 10 ans, j’exerce un autre formidable métier qui me permettra d’avoir une magnifique 2e retraite. C’est pour cela que, le mvt fire me parle et j’essaie d’en faire une certaine promotion auprès de mon entourage. Toutes mes félicitations!

    1. Bonjour Richard,

      Je me souviens très bien de votre histoire. Encore une fois bravo d’avoir suivi vos passions.

      Il ne faut pas s’arrêter à l’âge. Mon livre est destiné à tous ceux qui souhaite avoir plus de liberté, peu importe leur âge ou leur situation financière.

      Merci beaucoup!

  9. Bravo et hâte de faire la lecture. Et de le laisser traîner sur la table du salon pour semer une petite graine chez mes enfants.😉

  10. Trèèèès hâte d’en faire la lecture !!! Est-ce qu’il y aura des notions financières d’épargne ou plus un topo géneral de ton parcours personnel pour arriver à l’indépendance financière ? Quoi qu’qu’il en soit ; je le lirai. 😊 Bravo !

    1. Merci Rouler sa vie!

      J’avais envie de synthétiser la soixantaine d’articles que j’ai écrit et de réfléchir sur mon parcours. Ceci marque un peu la fin d’un chapitre de ma vie (c’est-à-dire l’avant-retraite).

  11. Bravo pour ce projet! Écrire un livre, c’est long, mais tellement valorisant. J’en sais quelque chose! Et oui, ce n’est pas parce qu’on est à la retraite que la vie s’arrête! Il faut avoir des projets! Félicitations, j’ai très hâte de lire ça! 🙂

    1. Salut Cynthia,

      Tu le sais, écrire un livre nécessite énormément d’énergie. Le processus complet a pris environ 10 mois pour moi. J’ai beaucoup de respect pour les auteurs qui vivent de leur art.

      Merci pour ton support! Bon succès avec ton livre!

    1. À ma connaissance, vous êtes les deux seuls québécois à avoir officiellement/publiquement atteint FIRE. Alors, je suis bien heureux qu’il y ait un chapitre dédié à Mr Jack 🙂

      1. R101,

        Mr. Jack m’a assisté sur le chapitre traitant de la fiscalité. Il est ma référence en terme de décaissement au Québec. Comme tu dis, notre situation financière ne court pas les rues. C’est pas mal un « learning process ».

        Je suis toutefois certain que les futurs jeunes retraités pourront raffiner notre stratégie.

        Merci! À bientôt!

        1. Je pense que la phase de décaissement est beaucoup plus difficile à planifier et exécuter que la phase d’accumulation. Donc, j’ai bien hâte de lire ce chapitre sur la fiscalité 🙂 Vous pouvez nous expliquer vos erreurs pour que nous (futurs jeunes retraités) puissions les éviter 😛 😛 😛 Bonne journée pluvieuse! (une belle journée pour lire)

          1. R101,

            Il me fera plaisir de partager mes erreurs une fois que j’aurai fini de les faire. 😀

            On prendra une bière ensemble quand tu seras rendu à la phase de décaissement.

            Bonne journée!

  12. Salut JS, oui très beau projet que tu viens de réaliser et comme tu mentionne, la retraite est faite pour ça, réaliser des projets qui nous tiennent à cœur 💖. C’est certain que je vais en acheter un… pas tellement pour moi, étant déjà à la retraite depuis quelques années grâce à tout tes conseils…… mais pour mon neveu et ma nièce qui pourront à leur tour profitez de ton expérience de vie. Félicitation à vous deux.

    1. Merci pour vos bons mots Claude!

      Comme j’explique dans mon livre, mon plan de liberté est un buffet. Chacun peut piger dans le plat qui lui convient. J’espère que vous et votre neveu/nièce y trouverez votre compte.

      Au plaisir!

  13. Dynamique JS, hâte de lire ton ouvrage. Félicitations d’avoir mis les efforts, tu me fais rire quand t’écrit que les haters auront enfin une raison de discréditer mes choix de vie. Ce qui est trop simple pour être vrai frustre inévitablement ceux qui trouvent leur compte avec la société de consommation. A+

    1. Oh yeah! Max!

      Je me prépare déjà à la réaction des haters. C’est inévitable! Certes, si un seul d’entre-eux remet en question son mode de vie, ce sera mission accomplie pour moi. Tout le reste n’est que du bruit à mes oreilles.

      Merci beaucoup d’être passé sur mon blogue. J’ai bien hâte qu’on se revoit.

      À bientôt!

  14. Un livre est une belle extension de ton blogue! Je suis sure qu’il est aussi bien écrit que tes articles.
    J’ai bien hâte de savourer cette lecture avec ma tasse sur le bord du feu 🙂

    1. Bonjour Victoria,

      J’ai dû adapter un peu mon style d’écriture. Un livre n’a pas le même format qu’un blogue. Aussi, Catherine, mon éditrice, m’a énormément aidé dans le processus. Elle a fait un travail de moine.

      J’espère que vous n’aurez pas envie d’aracher les pages pour alimenter votre feu. 😉

      Merci!

  15. Je viens à peine de rejoindre le party sur ton blogue et tu sors un livre!
    J’ai bien hâte de le lire 🙂
    Félicitations J-S

  16. C’est beau la retraite, j’y suis depuis l’âge de 54 ans grâce à un bon régime du parapublique. Jusqu’à l’âge de 50 ans le travail était pour moi un plaisir une motivation un accomplissement et la satisfaction de me rendre utile, ainsi qu’une sécurité financière. J’aurais continué à travailler si ce n’était que les conditions de travail se sont grandement détériorées. Mais je me pose quelques questions: Si une majorité de gens prennent leur retraite à 40 ou 45 ans, qui va produire le rendement de nos placements? Qui va produire les biens essentiels à nos vies? Nous manquons déjà de travailleurs! Qui va nous soigner? etc, etc.
    La solution serait, d’après moi, d’offrir de meilleurs conditions de travail, des heures flexibles une rémunération adéquate ainsi qu’un bon… régime de retraite.

    1. Bonjour Réjean,

      Si tout le monde prenait sa retraite à 40 ans, ce serait désastreux. Tout comme si tout le monde était plombier, architecte ou médecin. La diversité est nécessaire à l’économie.

      Toutefois, dans mon livre, je ne prône pas la retraite, mais plutôt la liberté financière. Mon livre s’intitule « La retraite à 40 ans » simplement parce que j’y raconte mon histoire. En fait, j’aimerais que les Québécois ne soient pas enchainés à leur employeur. Ainsi, si comme dans votre cas l’environnement de travail se détériore, ils peuvent quitter leur emploi, changer de carrière ou démarrer une entreprise.

      Lorsque les employés seront financièrement indépendants, les entreprises n’auront pas le choix d’améliorer les conditions de travail.

      Somme toute, mon livre est un manifeste pour la liberté et, ultimement, le bonheur.

  17. Salut Jean-Sébastien,

    C’est une superbe nouvelle! J’ai bien hâte de lire ton livre, qui contiendra je le suppose de nombreux exemples du Québec. Un peu comme les autres, je vais voir si je vais l’acheter, ou bien le louer à la bibliothèque.

    Mais à bien y penser, je pense qu’il serait peut-être intéressant de l’acheter. Je parle du mouvement FIRE à mes amis, mes collègues et ma famille, ici et là. Avec ton livre en français rédigé par un québécois qui a réussi l’exploit, ça me permettrait de mieux propager la bonne nouvelle!

    Ciao!

    1. Merci sylvain d’être un « évangeliste »!

      Les attentes sont très élevée… J’espère sincèrement que mon livre rendra justice à la philosophie FIRE. C’est hors de mon contrôle maintenant!

      À bientôt!

  18. Hello Jean-Sebastien,

    ça fait longtemps ! Félicitations pour ton livre, le mien sortira à peu près à la même période en France 🙂

    Le thème se rapproche puisqu’il s’agit aussi de finance mais plutôt axé sur la création de business et l’investissement immobilier !

    A la prochaine,

    Baptiste

    1. Salut Baptiste,

      Ça me fait plaisir d’avoir de tes nouvelles!

      Félicitations pour ton livre. J’aimerais vraiment le lire. As-tu un lien à partager?

      Fais-moi signe si tu passes à Montréal. Bon succès!

      1. Hello J-S,

        Je te ferai un e-mail quand il sera définitivement sorti ! Je t’offrirai un exemplaire expédié au Québec avec plaisir 🙂

        En ce moment c’est un peu compliqué de passer mais j’ai prévu de revenir prochainement !

        A bientôt,

        Baptiste

  19. Bravo JS pour cette belle réalisation!
    Je le mets sur ma liste des livres à lire ainsi que celui de McSween.
    Préparerait-il son « coming out » ?
    A la prochaine

    1. Salut Mr R.,

      Tu te portes bien? Toujours aussi heureux à la retraite?

      J’ai bien l’impression que P-Y McSween est déjà financièrement indépendant depuis un moment. 😉 Mais, j’ai hâte de lire son livre.

      Merci pour ton support! À bientôt!

  20. Je vais l’acheter ton livre; celui de PY aussi.
    Je lirai les deux avant Noël et je les donnerai à mon père, qui adore ce genre de sujet!
    Merci pour ton dévouement envers tous les surendettés du Québec. Je serais quand même curieux de savoir si les gens qui aiment ce genre de lecture sont moins endettés que la moyenne… je dirais que oui.

    1. Merci Philippe!

      C’est une bonne question. Est-ce que ce genre de livre est lu par ceux qui en ont vraiment besoin (c’est-à-dire les surconsommateurs surendettés) OU ceux qui sont déjà en contrôle de leurs finances?

      Dans tous les cas, j’espère que mon livre fera son chemin vers ceux qui sont enchaînés à leur employeur/banquier/dettes. C’est pour cette raison que j’invite tous les membres de la communauté à la passer au suivant.

  21. Félicitations JS pour ton livre! J’ai hâte de lire ça! Tellement heureux que tu propages un mode de vie alternatif qui en réveillera beauucoup j’espère! Encore bravo à toi! Je sais ce que je ferai le 16 septembre prochain! 😉

  22. J’avais tellement hâte d’acheter le livre de PY McSween, comme une enfant qui attend Noël et je constate que je vais pouvoir lire le tiens avant, c’est super! Même si je fais attention à mes dépenses, je ne pense pas être capable de passer à côté de ces deux achats 😊 J’achèterai en ligne si c’est compatible avec Kindle. Félicitations!

    1. Merci beaucoup Maxime!

      Je pense que le mouvement FIRE québécois va commencer à rayonner, surtout grâce au livre de McSween. Il a la visibilité et la notoriété pour toucher toutes les strates de la population. Notre philosophie de vie va devenir « mainstream ». Nous serons donc tous des ambassadeurs à notre façon.

      Au plaisir de te revoir (prochainement)!

  23. Lorsque j’ai aperçu le titre de l’article, je me demandais si c’était une blague… Tant mieux que c’est vrai! Félicitations! Je viens d’ajouter ton livre à ma liste de lecture; je suis certain que ce sera agréable de le lire. Plus que celui de McSween 😉
    C’est magnifique que tu as tout ton temps pour le consacrer aux projets qui te tiennent à cœur. Lorsque tu aimes ce que tu fais, ce n’est plus un travail. Et j’adore le fait que l’argent n’était pas une source de motivation pour toi. C’est ça, la liberté financière! Le MadFientist a réalisé cela après sa première année de liberté: « This leads to the biggest mindset shift that occurred after reaching FI – the realization that money is no longer motivating. » Un article à lire sur son blogue: https://www.madfientist.com/first-year-of-freedom/

    1. Salut Danny,

      J’arrive aux mêmes constats que MadFientist. J’ai l’impression d’avoir libéré mon esprit depuis que j’ai quitté le métro-boulot-dodo. Je vois des projets partout! Et, lorsque l’argent n’est plus la source de motivation, les passions prennent le dessus.

      Mon livre en est le meilleur exemple. J’y ai mis tout mon coeur, non pas pour maximiser les ventes, mais pour réaliser quelque chose à mon image. Même si je ne vends que 2-3 exemplaires (à ma famille), je serai satisfait. Je suis fier du résultat et c’est tout ce qui compte. Imagine si tout le monde vivait selon cette logique!

      Merci pour le partage intéressant. À bientôt!

  24. Il n’y a qu’à attendre que ton futur livrel best-seller soit piraté par les hackers de Poutine et publié gratuitement sur des serveurs off-shore… 🙂

    As-tu songé d’offrir plutôt aux acheteurs bien identifiés de ton livre papier la version EPUB en prime? Ainsi tu vas couper l’herbe sous le pied du Web sombre…

    Conseil d’ancien webmestre qui fût un pionnier dans son domaine qui était justement l’édition électronique, figure-toi.

    Je ne manquerai pas de te lire d’une façon ou de l’autre, à tout prix, c’est certain, curieux de tout comme je suis. Et puis lire et écrire constituent mes principales occupations à la « retraite ».

    1. Bonjour PFG,

      Je vais laisser la cie d’édition se soucier des pirates. C’est totalement hors de mon contrôle.

      J’ai confiance que la vaste majorité des gens trouveront une façon légale de lire mon livre.

      Vous écrivez aussi?

      1. Confidence pour confidence… surtout, ne le répétez à personne !!!… J’ai été un pionnier du Web au début des années 1990 dans l’édition toute numérique. Mon initiative fondatrice dans la francophonie avait même faut écrire d’elle dans certains magazines informatiques et scientifiques en Europe. Là maintenant, « retraité », je lis tout mon soul, j’écris à la bonne franquette à mon rythme lambda, pour mon seul plaisir, et je publie de temps à autre, mais pour mon propre compte: j’ai toujours refusé de céder mes droits. J’ai donc une maisonnette d’édition tout à fait confidentielle, et cela vaut mieux ainsi étant donné ma manière toujours aussi atypique de promouvoir, diffuser, distribuer et vendre mes livres en toute autonomie, bien entendu. En bon frugaliste en tout, au fond… 🙂

          1. J’ai publié de la poésie et de brefs essais sur le Web, c’est tout. Seulement trois bouquins au total, peu importe. J’ai 4 ou 5 livres de fiction sur la planche en même temps, mais ils vont nécessiter encore beaucoup de relecture, de révision et de corrections, et même de repentirs si cela se trouve, car rien de presse jamais pour les rendre public, tout simplement, ce qui est ma définition de ce que c’est de publier tout court et non pas à des fins commerciales pour autant. Je ne me suis cependant jamais vraiment intéressé à faire leur promotion dans l’idée de les vendre de quelque façon que ce soit, même s’il est toujours possible de les commander en ligne et de les recevoir en 5 jours ouvrables par la poste dans un bel emballage cartonné. Je n’assure aucune présence en librairie, par exemple. Je fais affaire avec un imprimeur à la demande qui peut les imprimer et les expédier dans le pays même où c’est commandé. Je n’en tire aucun revenu de toute façon, j’en fixe le prix très bas. J’ai déjà eu à m’occuper dans l’édition numérique d’une centaine d’auteurs, mais sans jamais de but lucratif. À l’époque les pionniers du Web dont je fus étaient des esprits rebelles et anticonformistes, ils ne visaient pas à faire de l’argent avec leurs écrits, mais à frapper un grand coup purement symbolique. J’aime quand même beaucoup les livres de papier, je tiens à faire les choses correctement, je collectionne les livrels EPUB et en confectionne à l’occasion.

          2. PFG,

            Écrire est thérapeutique. Juste le fait d’écrire quelques mots sur un bout de papier libère l’esprit. J’ai pris cette habitude depuis quelques années. J’ai un carnet sur ma table de chevet et je l’utilise quotidiennement.

            Peut-être que je me lancerai dans une fiction un jour…

            En tout cas, bravo pour vos réalisations! À plus!

  25. Bonjour J-S,

    Bravo pour ton premier livre.

    J’ai aussi profité du confinement pour me lancer dans la rédaction d’un livre, enfin un e-book dans un premier temps. Je ne pensais pas que cette activité demandait autant d’énergie et de temps.

    En tout cas, ça fait plaisir d’avoir des auteurs francophones dans le mouvement FIRE. À bientôt.

    1. Bonne nouvelle Thanh!

      J’ai hâte de te lire. J’imagine que tu vas nous raconter tes aventures à vélo.

      Honnêtement, j’avais sous-estimé le « travail » nécessaire pour produire un livre. C’est des heures et des heures à se gratter la tête seul devant son ordi.

      Bon courage! Stp reviens-moi au moment du lancement.

    1. Salut Martin,

      Il n’y a pas d’âge spécifique… Le titre de mon livre est relatif à mon expérience personnelle. L’atteinte de la liberté financière n’est pas une course. L’important est d’être heureux.

      Merci pour ce premier commentaire!

  26. « Lao Tseu: une philosophie de l’investissement insoupçonnée! » Je mets sur pied un atelier de formation sur l’investissement en ligne inspirée par la philosophie de Lao Tseu, que j’intitule: « Le Tao et la Bourse ou l’art du non-agir ». En somme, la parfaite passivité en Bouse vous fera atteindre des orgasmes multiples de très longue haleine! Considérant votre besoin impérieux, je vous le laisse au prix coûtant: 550 $ l’heure soit 3 heures d’une traite, d’accord? hihi… 🙂

  27. Salut Jean-Sébastien, je suis ton blog depuis un petit bout déjà, articles toujours très intéressant et instructifs, auquel s’ajoute un humour très léger, mais fort agréable!

    À quand la sortie de ton livre?

    Albert

  28. Bonjour
    Je viens de découvrir votre site et votre livre m’intéresse beaucoup mais il ne semble pas être distribué en France.
    Merci
    Sandrine.

  29. J’ai dévoré votre livre en une journée… depuis des années, je dis à mon monde que j’allais prendre ma retraite à 50 ans… me fait tjrs regarder d’une façon étrange… Vs me donnez espoir que tout est possible! 🙂

    1. Salut itnahs,

      Bienvenue dans la communauté!

      Je suis passé par là. Les disciples de la religion qu’est la surconsommation méprisent parfois les dissidents (lire les frugalistes). Il suffit de prendre cette énergie négative et de la transformer en source de motivation. Bonne route vers la liberté!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *