Un frugaliste en Porsche

La Porsche de mes rêves

Quand j’ai rencontré mon ami Ahmed à l’université, j’ai compris ce qu’était la richesse… la vraie. Je ne parle pas ici de la petite bourgeoisie de Boucherville, mais bien du « gros cash » des Émirats arabes.

L’allocation que sa famille lui versait chaque mois avoisinait le salaire annuel du Québécois moyen. Un p’tit souper chez Toqué par ici, un p’tit weekend à Barcelone par là. L’argent n’était jamais une considération.

Sa Porsche Carrera faisait l’envie de tous les étudiants. D’ailleurs, quand il la stationnait devant le campus, le parcomètre se remplissait mystérieusement. Il semble que certains posers déposaient des pièces de 25¢ dans le parco pour impressionner les passants.

Je rêvais de goûter à cette vie moi aussi un jour. Je me suis ainsi promis de rouler en Porsche avant d’avoir les cheveux gris.

20 ans plus tard, les cheveux poivre et sel, au volant d’une vieille Honda Civic toute pourrie, j’ai visiblement échoué ma vie. 😉

Le luxe, un symbole de pauvreté

Quand j’étais gamin, les voitures de luxe étaient rarissimes. Dans mon quartier, il y avait une Mercedes, that’s it. De nos jours, les Allemandes sont partout. Impossible de rouler un kilomètre à peu près n’importe où sans croiser une Audi, une Mercedes, une BMW ou une Porsche.

Ferdinand Porsche doit se retourner dans sa tombe. Pour lui, le prestige passait par la rareté. Il aurait même déclaré: « Le jour où on verra des Porsches à chaque coin de rue, j’aurai échoué. »

Fail!

Plus besoin d’être riche pour se pavaner dans une bagnole de riche. Plus besoin d’en avoir les moyens non plus. Il suffit d’avoir la capacité de payer la mensualité. 500$ par mois, c’est rien!

Les Canadiens doivent 120 milliards de dollars en prêt automobile. Ce montant a doublé depuis 10 ans. Plus inquiétant encore, le quart de ces prêts ont un taux d’intérêt élevé à cause de mauvais dossiers de crédit (source).

Si ça se trouve, une bonne partie des propriétaires de voiture de luxe font désormais partie des pauvres (en terme d’avoir net).

REGARDEZ-MOI!!!

Il va sans dire, le regard des autres motive l’achat d’une voiture de prestige. On veut être vu ET entendu.

En ce sens, le propriétaire d’une Porsche 718 que j’ai rencontré cet été s’excusait presque que le moteur de son bolide ne soit pas plus bruyant. « Ils sont passés d’un 6 cylindres à un 4 cylindres. C’est plus efficient, mais les puristes se plaignent que ça ne fait pas assez de bruit. »

Je lui ai proposé de pallier son déficit d’attention en mettant la musique dans le tapis. Ce soir on danse, volume 4. 😆

Blague à part, il suffit de se balader sur la rue Crescent un samedi soir pour remettre en question la théorie de l’évolution. Est-ce possible que notre espèce régresse? En tout cas, à certains égards, le concombre de mer n’est pas un si lointain ancêtre.

La pollution causée par les posers
V-A et moi étions à Victoria en juin dernier et, tous les soirs, la rue principale (Wharf Street) était assaillie par des automobilistes et des motocyclistes désespérément en manque d’attention. Ils paradaient lentement à la queue leu leu en faisant rugir leur moteur et/ou en blastant leur musique.

Le gagnant de la soirée, un quinquagénaire dans sa Corvette jaune décapotable, est passé 5 fois devant la terrasse où nous étions assis. Au zoo, il faut se déplacer pour voir les spécimens, à Victoria, c’est l’inverse!

« J’aime la performance »

Les propriétaires de grosses cylindrées justifient souvent leur choix en disant « J’aime la vitesse, la puissance, la conduite sportive, etc. » Or, pour avoir conduit une Porsche durant quelques heures, je mettrais un bémol là-dessus.

D’abord parce que les rues montréalaises rappellent celles de Damas. Chaque nid de poule, dos d’âne et craque dans la chaussée fait mal au cul (et éventuellement au portefeuille).

Ensuite, la limite de vitesse sur les autoroutes n’a pas évolué depuis 50 ans. Mon père, au volant de sa Nova, dans les années 70, avait les mêmes contraintes de vitesse qu’aujourd’hui avec sa Bolt électrique 2020, et ce malgré les avancées technologiques gigantesques.

Dans ce contexte, les caractéristiques de performance d’une auto restent théoriques. De toute manière, les détails techniques n’intéressent à peu près personne. On dit, « Regard la Ferrari rouge! » et non « Regarde le V8 biturbo de 661 chevaux! »

Je suis jaloux

J’imagine que j’ai écrit cet article dans le but de rationaliser mes désirs inassouvis. En vérité, je trouve la Porsche 911 super sexy et je rêve encore d’en avoir une un jour.

Contrairement à l’image que je me suis forgée sur ce blogue, je suis loin d’être imperméable au regard des autres. Mon apparence à une certaine importance. Autrement, je n’aurais pas 30 chemises dans mon placard.

Les désirs sont illimités, c’est ça le problème. Un désir comblé mène toujours à un autre. Par exemple, quand j’ai goûté au boeuf Wagyu, j’ai immédiatement eu envie d’essayer le boeuf Kobe (désolé pour mes amis végé).

Il faut donc tracer la ligne quelque part. Certains rêves doivent rester des rêves pour éviter de tomber dans une spirale de consommation sans fin.

En temps de crise environnementale, je me sens coupable juste de posséder une voiture. Donc, un véhicule muni d’un gros moteur à l’essence (94 octane à 1.70$ le litre) qui nécessite de nouveaux pneus chaque année (400$ chacun) me semble indécent.

Si, par contre, je remporte le jackpot au loto-vaccin, il est possible que mes grands principes moraux prennent le bord. 😉

D’ici là, je devrai flasher autrement. Mets le volume au max, c’est ma toune!
♫ « I’m a Barbie girl, in a Barbie world… » ♫

Quels sont vos rêves (matériels) de jeunesse?

Wealthsimple Trade pour acheter des FNB gratuitement

113 commentaires

  1. Merci J. S. de ton partage toujours généreux par son authenticité! je l’ai adoré! Humour et clins d’oeil suaves à volonté! un petit bijou d’article! je me lasserai jamais de te lire! Merci, Merci! et nous, lecteurs assidus, comptons sur toi pour nous donner sourires mais aussi et surtout questionnements sur notre mode de vie basé sur les impératifs conscients et inconscients de notre impitoyable ego!

    1. Salut J-S,

      J’adore tes articles avec ton mélange bien dosé d’humour et de vérités! 🙂 Tu me fais rire et réfléchir à chaque fois!

      Je vous souhaite une belle fin d’été et un bel automne à tous les deux! Ici, les risques de gel commencent dans quelques semaines 😉

      Au plaisir,
      R101

      1. Salut R101!

        J’espère que tu te plais dans ta nouvelle vie. Tu ne t’ennuies pas trop du 9 à 5? 😉

        Au niveau météo, depuis quelques semaines, je pense que tu es au bon endroit. Montréal est rendue tropicale… nous devrons tous migrer vers le Nord prochainement pour retrouver un climat plus vivable.

        Bonne fin d’été à toute la famille!

        1. Je n’ai pas le temps de m’ennuyer avec deux jeunes enfants 🙂 Mais oui, j’adore ma nouvelle vie! Je préfère le climat ici : frais et sec. Je n’ai jamais aimé le chaud et humide. D’ailleurs je vais publier un article un peu plus personnel ce jeudi. Je parle de notre nouvelle vie (nouvelle maison, adaptation au climat et à l’alimentation, etc.) et de mes 3 mois de CoastFIRE…

          1. Pareillement! N’oublie pas mon offre pour le Nord. La communauté est encore fermée aux visiteurs, mais dès qu’elle rouvre, je te laisse savoir 😉
            PS : Actuellement il fait 2 degrés Celsius et les calorifères fonctionnent à plein régime 🙂

    2. Vous êtes vite sur la gâchette Lien!

      J’ai l’impression que plusieurs lecteurs me prennent pour un frugaliste hardcore complètement insensible au marketing et au regard des autres. Pas du tout! Je succombe souvent à mes désirs (même les plus futiles). La preuve = ma garde-robe

      Merci pour vos bons mots! À bientôt!

    1. Merci JS pour un autre article, à la fois rempli d’humour et de vérité. C’est toujours très agréable de te lire.
      Lorsque j’étais jeune, je n’avais pas vraiment de rêves « matériels » Par contre je rêvais de « LIBERTÉ 55 » En sachant faire la différence entre nos besoins et nos désirs, le « LIBERTÉ 55 » s’est plutôt transformé en LIBERTÉ 52 pour mon chum et LIBERTÉ 51 pour moi 😁 Après un peu plus de 3 ans à la retraite, nous sommes encore remplis de gratitude à chaque jour, d’avoir eu le privilège de quitter la rat race aussi tôt.

      Au plaisir de vous recroiser aux Iles de la Madeleine ou ailleurs 😎

      1. Bonjour Marie-Hélène,

        Bravo d’avoir réalisé votre rêve! Je vous souhaite d’en profiter pleinement.

        Nous avons dû annuler notre voyage aux Îles cet été, mais ce n’est que partie remise. Au plaisir de se recroiser!

  2. Très bon article…

    … les objets de nos désirs sont aussi éphémères (sauf la 911 bien entendu, elle vieillie bien 😌).

    Je trouve les “douches” assez risibles au départ donc difficile d’envier leurs derniers achats faits pour impressionner les gens. C’edt un peu comme ce “riche” que j’avais vu à l’aéroport de Hong Kong, habillé Louis Vuitton de la tête au pieds, valises, etc. Tout le monde riait…

    Dernièrement, François Lambert sur Youtube disait qu’il ne devrait pas se sentir mal de montrer qu’il avait de l’argent. Qu’il n’avait pas à avoir honte de montrer qu’il est riche avec sa Lamborghini. Ce à quoi je lui ai répondu qu’il ne devrait pas à avoir honte de s’acheter une Lamborghini, mais s’il le fait pour “montrer” qu’il est riche, alors il avait peut être un complexe quelconque ou un manque de confiance… il a retiré son vidéo 😅

    Pour le bœuf de Kobé, c’est du Wagyu. Le boeuf Wagyu de Kobé est particulièrement reconnu, mais certaines préfectures (ie Ibaraki, Iwate) sont encore mieux… bon, ça dépend des goûts car c’est effectivement très gras et il faut en manger avec parcimonie (c’est mieux pour le portefeuille aussi !)

    1. Merci Million Naire!

      Je n’ai absolument rien contre les voitures de luxe. Je les trouve d’ailleurs magnifiques.

      Certains consommateurs en ont vraiment les moyens. Tant mieux pour eux! Même ceux qui vivent à crédit ont le droit de consommer comme bon leur semble.

      Ce qui m’énerve c’est les justifications bidons. Ça prend une bonne capacité d’introspection pour reconnaître le « vrai » motif derrière l’achat d’une bagnole à 600 HP. En tout cas, si un jour je possède une Porsche (électrique), ce sera pour le look. Il n’y a rien de mal là-dedans. Je n’ai pas honte de le dire.

      Par ailleurs, je sais que le boeuf Kobe fait partie de la famille Wagyu. L’as-tu goûté?

      1. Quand j’habitais Tokyo, il y avait une épicerie « de luxe » (Kinokuniya) où le boeuf Wagyu était à moitié prix le mardi avant la fermeture …

        … donc à l’occasion, je me tappais un « petit » steak à $100. Et ça, c’était après le rabais 😉
        Il venait avec un petit morceau de gras qu’on utilisait pour « graisser » la poêle. Un peu ironique quand on voit cette tranche de viande persillée de gras.

        Je ne me souviens plus des régions, mais c’était divin !

    2. Voilà le problème des Québecois…quand les gens démontrent leur richesses au lieu d’apprendre et d’écouter on aime les écraser. Déplorable. Il aurait jamais dû retirer sa vidéo.

  3. Personnellement, mes rêves de jeunesse se sont complètement évaporés depuis que j’ai décidé que je voulais atteindre l’indépendance financière comme toi. Aucune bébelle dans le monde ne pourra jamais remplacé la liberté!

  4. Pas facile de moins consommer dans notre monde capitaliste qui nous bombarde de publicité sur toutes sortes de produits tous plus amusants les uns que les autres (cinéma maison, seadoo, moto, et même PS4, spotify premium, Disney +, etc…). Alors je te comprends avec ta Porsche et comprends aussi ton malaise avec ton auto.

    Quand j’étais jeune (13 ans), je rêvais d’une van éconoline pour voyager, manger et dormir dedans. Et pour le reste, je n’ai jamais voulu être riche, juste pouvoir payer mes comptes sans soucis et me payer un petit luxe de temps en temps. Quand j’ai commencé à travailler, jusqu’à l’age de 30 ans, je n’ai aucunement profité de mon argent car, venant d’une famille pauvre qui grattait les fonds de tiroirs, j’avais peur de manquer d’argent. Alors, je « fullais » mon REER sans réfléchir à ma retraite. Puis dans la trentaine, j’ai compris que j’avais un salaire suffisant pour ne pas en manquer. Alors, ma vie a commencé. J’ai pris un cours de plongée sous-marine et de moto. J’ai fait 2 voyages de plongée par année plus plongé partout au Québec et en Ontario. Et j’ai eu 4 motos et je faisais entre 9000 et 14000 km de route par année au Canada et USA. J’ai eu mes deux enfants sur le tard (42 et 44 ans), ce qui fait qu’à partir de ce moment, j’ai diminué la plongée et la moto, et j’ai cessé d’en faire à 54 ans. Mais j’ai toujours réussi à économiser, car je vais rarement au resto, jamais au cinéma, et prends mes livres à la bibli. L’an passé, j’ai donc pu prendre ma retraite à 54 ans (je n’avais jamais prévu la prendre aussi tôt, mais j’ai réalisé il y a 4 ans que c’était possible). Yes !!! Mes enfants ont 11 et 13 ans et tout va bien.

    Puis, je me suis rappelé mon rêve d’enfance. Quand j’ai vendu ma moto, j’ai regardé pour un VR, usagé il va de soit. Je l’ai acheté ce printemps et chaque fds je pars avec ma famille et fais le même genre de voyage qu’en moto et je ne dors jamais dans les campings. Je déteste les campings de VR.

    Cependant, je me sens aussi coupable de polluer avec mon VR. Mais je me dis que je pollue quand même moins qu’avec mes deux voyages en avion et ma moto combiné. Du moins, j’ose le croire.

    Alors, pas facile de vivre sobrement. Je n’ai pas envie de vivre ma vie avec le strict minimum car quel serait la raison de vivre si ça ne consiste qu’à manger et dormir. Il faut aussi faire des activités et profiter un peu de la vie. Cependant, trop de gens profites exagérément de la vie en consommant un max avec le plus possible de matériel (grosse maison, spa, piscine, auto de l’année, vêtement, moto, seadoo etc) et la nature nous rappelle qu’elle ne peut répondre à nos besoins illimités car elle est faite de ressources limitée. Et selon le GIEC, on va bientôt payé chèrement le prix de notre insouciance…

    1. Bravo Marc pour vos bonnes habitudes de consommation et pour votre retraite!

      Perso, juste le temps que ça prend pour accumuler le montant nécessaire pour payer un produit de luxe est assez long pour que j’en perde le goût. Quand j’ai eu les moyens de me payer une belle bagnole, j’ai perdu l’envie.

      De nos jours, l’endettement nous permet la gratification instantanée. Plus besoin d’attendre (et de réfléchir). C’est ça le problème.

      Par curiosité, comment trouvez-vous les spots de camping?

      Profitez bien de votre liberté! Les VR électriques s’en viennent…

  5. L’autre jour je faisais le tour de tous les blogueurs et youtubeurs que je suivais et je me disais : ah celui-ci cette philosophie là ne correspond pas celui-là je préfère certaine partie de ses façons de penser mais je n’adhère pas complètement, etc…
    Et puis je suis tombée sur Jean-Sébastien Pilote… j’ai donc cherché et chercher et chercher quelque chose qui ne me ressemblait pas dans tes discours et je n’ai absolument rien trouvé. Je t’adore ! Tu es mon gourou !

  6. Hahah très drôle l’article. Ben écoute, je te souhaite de le gagner le loto-vaccin et d’acheter ta Porsche 😝. On n’a qu’une seule vie… les planètes, y en a plusieurs lol.

    1. Merci Effet Pastel!

      Malheureusement, cette citation s’applique à presque toutes les grandes villes du monde (et même les petits villages).

      Nous sommes juste des grands singes… avec des clés de char. 🙂

  7. Ah bien je dois te dire que j’ai gouté au boeuf de Kobe.
    C’était la veille de mon départ d’Osaka et j’avais passé près de deux semaines au japon. Il me restait des yens dans les poches et je me suis dit, why not ?
    Le dîner le plus cher que j’ai mangé, mais la qualité du boeuf … ouf ! Cela se coupe tout seul !

    J’ai possédéma première altima pendant 10 ans, et celle que je possède présentement est un modèle 2006… mais qui arrive en fin de vie. Mon prochain véhicule va être une Tesla. Du luxe ? Pleinement et je l’assume. Toutefois, c’est silencieux et il y en a de plus en plus sur les routes alors ca passe incognito. Si je peux aussi garder ce véhicule pour un 15-20 ans cela serait idéal.
    Je croise mes doigts aussi pour le loto vaccin. Tant qu’à se faire piquer, autant le faire et y remporter la cagnotte !

    1. Bonjour Simple Millionnaire,

      Je mange peu de viande, mais (juste) le Wagyu était une expérience mémorable pour moi. Je peu imaginer le Kobe, de surcroît au Japon.

      Moi aussi, j’ai un faible pour la Tesla. C’est génial pour le camping.

      Bonne chance pour le loto-vaccin!

  8. Posséder une Porsche ou autre auto de luxe est un rêve pour plusieurs. Louer en une pour une couple d’année et votre envie va passer. Une fois qu’on y a goûté, c’est fini. J’ai eu de nombreuses voitures neuves dans ma vie et au bout de quelques mois, je regardais où pensais déjà à ma prochaine. Pire dépense imaginable.
    Aujourd’hui je roule avec une compacte qui ne coûte pas beaucoup et qui m’amène à la même destination qu’une allemande.

    1. Bonjour Pierre,

      C’est ce que je remarque chez mes amis… Après un an ou deux, ils disent « j’ai hâte que le contrat se termine pour pouvoir la changer… ». Il y a toujours un nouveau modèle, un nouveau design ou un gadget de plus. Les désirs sont insatiables!

      Bonne route dans votre compacte!

  9. Je connais quelqu’un qui était consultant, il aimait les voitures allemandes, il avait 2 voitures. Une pour le travail car ces clients ne voudront pas payer et une pour flascher.

    Aussi je vais dire qu’est-ce qui va se passer avec le 150 000$ au loto vaccin tu vas écrire un article je sais pas ce que je vais faire avec ce montant et tu vas décider de le placer.

    Si tu gagnes le million tu vas l’acheter aucune discussion avec ta blonde.

    Des fois l’argent ne fait pas bonheur mais c’est mieux de pleurer en porche tout seul. Je dis ça de même.

    1. l’abominable homme blanc des neiges,

      Même si je gagnais 150k$, les chances que je m’achète une Porsche sont infimes. Je peux imaginer 1000 autres façons de dépenser ce montant (ou de le donner). Surtout, sans discussion avec ma blonde, c’est du suicide! 😀

      1. hahaha tu es victime du matriacat 😛

        Si tu gagnes oublie d’encourager mon osbl
        « l’abominable homme blanc des neiges retraité dorée sur une île perdue du pacifique  »

        Et tu n’auras pas de reçu d’impôt

  10. Une piscine 🏊‍♀️ … Oui oui même s’il y’en a une ouverte à l’année, payée par un petit morceau de mes taxes et pour lequel mon employeur subventionne l’abonnement. 🤷‍♀️

  11. C’est un plaisir de te lire. Tes textes sont toujours bien écrits et tu sais faire passer tes idées avec légèreté et candeur. Vraiment, bravo!

    La Porsche a longtemps été mon plus grand souhait. Adolescent, je l’ai inscrite dans ma liste au « père Noël » pendant des années, en blague. Aujourd’hui encore, je ne peux m’empêcher de visiter périodiquement les sites de transfert de location, pour voir si je n’oserais pas reprendre un bail et vivre ce rêve pendant 4 à 8 mois… Jusqu’à présent mon côté rationnel a toujours pris le dessus. Mais quand mon pécule sera assez gros… Peut-être. Par contre j’irai sans doute sur des petites routes bien asphaltées loin du centre-ville et du jugement des autres! 😊 Je ne laisserai rien gâcher mon plaisir coupable!

    Ton message porte : le travail d’introspection est amorcé depuis longtemps et je prends les moyens pour arriver à vivre selon mes règles un jour pas si lointain. Lire ton blogue me donne encore plus confiance que j’y arriverai. Merci!

    1. Merci beaucoup Bruno!

      Étant donné que le coût annuel d’une Porsche neuve est d’environ 20k$ (source), on pourrait très bien en louer une pendant 2 semaines et partir en road trip à Charlevoix pour moins cher.

      Je te souhaite d’arriver à tes fins et de réaliser ton rêve. Tu me fera faire un tour. 😉

      Au plaisir!

  12. Dans les années 90’s, je voulais une Nissan 300ZX bleue foncée. En 2021, mon poste de dépense en transport est de 0$ par mois. Mon contrat au Nunavik fait que je me déplace à pied dans mon village et j’ai accès à un F150 du gouvernement que je peux emprunter gratuitement pour faire les courses. Le transport est effectivement un poste de dépense où les Canadiens dépensent beaucoup trop et, par conséquent. s’appauvrissent sur le long terme. Pas de voiture = REER maximisés à chaque année.

  13. Bonjour JS et VA,

    Quel plaisir de te lire. J’ai particulièrement aimé ce passage: « Contrairement à l’image que je me suis forgée sur ce blogue, je suis loin d’être imperméable au regard des autres. Mon apparence à une certaine importance. Autrement, je n’aurais pas 30 chemises dans mon placard. »
    Je travaille beaucoup sur moi depuis quelques temps et je dois avouer que j’ai beaucoup de difficulté à naviguer entre mon raisonnement rationnel et mes envies, entre autres, de fitter (un peu, parfois) dans le moule. Ça me fait un peu de bien de voir qu’on a tous un petit côté comme ça.

    1. Merci de me suivre Gabby!

      Nous sommes des animaux sociaux. Le désir de validation sociale est toujours là, quelque part dans notre cerveau. J’ai de la difficulté à croire que quelqu’un puisse vivre en se foutant du monde entier.

      L’important, selon moi, c’est d’en avoir conscience. Par exemple, quand j’achète des chaussettes Nike, je suis parfaitement conscient que je le fais parce que j’aime le look. Elles ont les mêmes propriétés qu’une marque à la moitié du prix.

      Je suis loin d’être un frugaliste de l’extrême, 100% rationnel. Je suis victime du marketing à mes heures…

      Bonne réflexion!

  14. Je t’encourage à réaliser ton rêve! Depuis que j’avais vu le film Condorman quand j’étais jeune, je rêvais d’avoir un jour une vieille Porsche 911 wide-body noire. Rêve que j’ai concrétisé pour mes 40 ans! Je l’ai revendue 2 ans plus tard presque le même prix que je l’avais achetée, et elle ne m’a pas coûté bien cher d’entretien. Bref, tout à fait accessible comme rêve 🙂 Seul bémol : je ne dois pas avoir les mêmes ancêtres que les flasheux de la Crescent, car je déteste attirer l’attention… fail!

    1. Salut Rêveur!

      À l’époque, mon ami avait revendu sa Carrera plus cher qu’il l’avait payé deux ans plus tôt. Il semble que les Porsches échappent un peu à la dépréciation.

      Le film Condorman m’avait également marqué. Mes amis et moi avions construit des ailes en carton suite au visionnement. 🙂

  15. De chevaux ! Je rêvais d’avoir des chevaux. Pouvoir flatter leurs doux museaux, sentir le crottin de cheval, les brosser, les tresser, monter sur leur dos, galoper… !
    Et j’ai des chevaux – 3 – qui doivent bien coûter l’équivalent du paiement d’une Porshe,
    je roule en vieille Matrix…. qui doit sentir le ch’val,
    mais… j’ai mes chevaux ! Bonheur….. ( bonnes heures )

  16. Bonjour à vous 2,
    Merci pour cet article, c’est toujours un plaisir de te lire JS, j’adore ton 2e degrès.
    Mon rêve étant petit, était de posséder un 4×4 Mercedes ML.
    Et bien j’ai réalisé mon rêve 20 ans après. Seulement voilà, après 20 ans, je l’ai achetée 10% du prix initial ( 5000€ au lieu de 51000€, je vis en France). Je fais la vidange, et le changement des filtres, de la batterie moi-même ( plus de 100€ d’économie/an par rapport au garage). En parallèle, je travaille beaucoup plus près de chez moi ( moins d’usure, moins de carburant et meilleur pour la planète ). Je compte la garder jusqu’au bout du bout dans le mesure où j’ai réduit mes charges au maximum ( – 15 000kms/an en comptant les vacances, je ne connais pas la moyenne de kms/an chez vous au Canada).
    Avec un peu d’astuce et surtout d’humilité ( mon modèle étant dépassé depuis longtemps ), on peut accéder à certains de ces rêves!
    P.S: A noter qu’avec l’âge et la maturité, ce genre de rêve me paraît désormais complètement futile!
    P.S 2: Ton livre sur Amazon en France n’est disponible qu’en Audible, va t-il l’être en format papier? Je préfère feuilleter qu’écouter!!!
    Amitiés de France, Pierre

    1. Bonjour Pierre,

      Voilà la manière frugaliste d’atteindre ses rêves. Avec de la patience et de la débrouillardise on arrive à ses fins. Bravo!

      Le kilométrage moyen annuel est d’un peu plus de 20 000 km au Canada. Et, ça augmente d’année en année.

      Pour le moment, mon livre est seulement disponible en version électronique et en version audio en France. Malheureusement, cette décision ne relève pas de moi. Désolé…

      Au plaisir!

  17. J’étais comme toi à l’époque, la Porsche le symbole de réussite. J’ai changé et comme toi, les voitures ne m’impressionnent plus. Tellement de dépenses, gaz, assurances, stationnement, etc….Je n’ai jamais possédé de voiture et si j’en ai besoin pour une occasion spéciale, je vais en louer une, tout simplement ! 😃👍

    1. Dividendes & FNB,

      Tu vis sans voiture, tu es un gagnant à mes yeux. En 2021, le statut social ultime devrait être décerné à ceux qui polluent le moins et non le contraire.

      Je pense que les symboles de réussite se transforme tranquilement. Plusieurs jeunes préfèrent vivre des expériences (resto, voyage, spectacle, etc.) plutôt que de posséder du matériel. Même si je ne suis plus jeune, j’adhère à cette philosophie.

      Merci pour ton témoignage!

      1. Tu as raison sur les symboles de réussite qui change dans la nouvelle génération, mais on s’en fou un peu non?

        Posséder sa voiture de rêve pour soi-même vivre cette expérience quand on peut se le permettre c’est super, encore mieux quand on a pas 75 ans!

        1. Salut François,

          Oui, mais selon ses moyens. Peut-être la louer pour un weekend au lieu de s’endetter et hypothéquer son avenir? Le prix de la location de 500$ équivaut environ à un pneu (qui doit être remplacer chaque année, soit dit en passant). 🙂

  18. Ben moi si je gagne au loto covid, je prends ma retraite!! Et mon prochain long voyage sera plus long que prévu 🙂 Enfin, si dès qu’on pourra voyager au loin…

    Sinon, je patiente encore 4 ou 5 ans en échaffaudant mes plans, mes itinéraires de rêve…
    Je me suis assagie trop tard pour envisager une retraite précoce comme vous, mais j’encourage fortement ma fille de 27 ans à y penser. Je lui ai offert votre livre pour l’aider 😉

    Bonne continuation!

  19. « D’abord parce que les rues montréalaises rappellent celles de Damas. » Tu as mis le doigt en plein dessus la plaie saignante de la vogue sauvage des VUS! L’état délabré de nos rues et de nos routes au Québec pousse les gens à s’équiper comme pour faire du hors-piste en pleine brousse! Vivement la Communauto tout électrique intelligente qui va venir nous prendre en mode autonomie et confort maximal, comme un chauffeur artificiel privé, dans la plage horaire réservée pour une destination donnée. Le règne antédiluvien de l’auto individuelle stationnée en pure perte 99 % du temps est d’ores et déjà compté! Nous n’aurons de toute manière plus les moyens financiers de nous la payer pour la galerie, elle sera devenue trop incommode par-dessus le marché. Elle sera même interdite tôt ou tard pour des raisons environnementales bien évidentes aujourd’hui même. 🙂

    1. Bonjour PFG,

      Vous avez bien raison! L’auto est un moyen de transport inefficient. La mienne est inutilisée 99% du temps. Nous roulons moins de 8 000 km par an, incluant les nombreux road trips. Les voitures électriques sont une solution transitoire selon moi. Éventuellement, nous devrons trouver mieux.

      Merci pour le commentaire. À la prochaine!

      1. Tu veux dire trouver mieux que les « voitures électriques » qui ne sont encore que traditionnellement individuelles comme les Tesla et autres marques?

        Moi je vois un réseau de navettes-taxi haut de gamme, partagées entre usagers à bien meilleur coût selon les horaires et les destinations réciproques ou parfois commandées en privé pour des occasions spéciales, constamment mobiles sauf aux stations de recharge automatiques à haute vitesse, donc toujours en transit d’une course à l’autre, pilotées à la fois sur place, en situation critique et contrôlées à distance par l’intelligence artificielle distribuée massivement en temps réel.

        Dans ces conditions, il serait absurde de s’acheter un véhicule aussi coûteux et sophistiqués à des fins purement individualistes. Mais bien entendu les richards feront toujours exception: ils voudront s’assurer une exclusivité en tout temps, hors de prix, de leur palace roulant !

  20. Salut JS!

    Merci pour ton article, j’aime te lire et ça me ramène toujours les pieds sur terre. On a tous des envies matérielles et c’est normal je crois, dans le sens où ça fait partie de la nature humaine de vouloir s’approprier des choses qui sont associées à un plus haut statut social, richesse, pouvoir et accès aux ressources. C’est très primitif en fait! Et c’est quasiment contre nature de faire tout le contraire.

    En passant j’ai lu et relu ton livre « La retraite à 40 ans » et il m’a beaucoup apporté! J’avais déjà lu plusieurs livres américains qui m’avaient donnés de bonnes bases mais j’ai réalisé que ton livre m’avait impacté plus fort, probablement parce que tous les concepts sont applicables dans ma vie ici au Québec, contrairement aux livres américains parfois qui vont parler de concepts différents qui ne s’appliquent pas ici ou qui nous semblent si loin ou différents.

    Au niveau de mes placements, j’ai réalisé que je me faisais avoir avec les fonds mutuels, même si j’évitais l’intermédiaire de la banque. Ça n’a pas pris de temps pour que je vire ma conseillère financière et que je transfère les fonds de mon CELI et REER vers un fonds indiciel de Vanguard via WealthSimple. J’ai aussi ENFIN pu calculer le montant que j’avais besoin pour ma retraite et ça m’a beaucoup encouragé! J’appliquais déjà plusieurs concepts et ton livre m’a rappelé que j’étais sur la bonne voie, que ça faisait du sens d’être un mouton noir. Pour certains proches c’est comme si ma vie n’allait pas en s’améliorant: je suis celle qui n’a pas d’auto et qui vit dans un tout petit appartement à 33 ans avec son conjoint. Mais je suis toujours fière quand j’ouvre mon fichier de « Cashflow » et que je mets à jour mes chiffres, une fierté qui ne se voit pas comme une belle voiture sport malheureusement.

    Bref, merci pour tout! Je continue de lire ton blog et de parler de ton livre.

    1. Bonjour Sandryne,

      Merci beaucoup! Ton témoignage me fait chaud au coeur. Ça me fait toujours plaisir de lire des histoires comme la tienne.

      Tes efforts seront récompensés, c’est inévitable. Il suffit d’être motivée et patiente.

      N’hésites pas à revenir partager ton parcours vers la liberté. Au plaisir de rester en contact!

  21. J’avais une discussion à ce sujet avec un collègue il y a quelques semaines (il roule en Kia Rio 2009 et moi en Rav4 2012). Et j’ajoutais qu’au delà de flasher… Rouler en véhicule dit « de luxe » impose qu’on doive le remplacer après quelques années.

    Dans notre cas, tout le monde se fout bien de l’année de notre Kia, Rav4, Corolla ou Civic. Mais quand on roule en Mercedes, Audi ou BMW… Ce n’est pas que la marque qui compte mais bien aussi l’année! Si j’entends quelqu’un qui essaie de flasher avec sa Lexus 2016, je juge rapidement en me disant que ses affaires ne roulent pas autant qu’il pensait. Si un agent d’immeuble, un vendeur d’assurance ou un conseiller financier roule dans une marque de luxe mais qui a plus de trois ans, je saute vite aux conclusions en le voyant comme un « has been » ou un « never was ». Bye bye le flashing 🙂

    Tout ça pour dire que les véhicules quelques peu amorphes passent inaperçus alors que les véhicules dit « de luxe » imposent de les remplacer aux deux – trois ans… Bienvenu la grosse dépréciation!

    Je te souhaite tout de même de gagner un gros lot qui te permettra de rouler à bord de ta Porsche pendant 2 – 3 ans… avant de la revendre à un « never was » 😉

    1. Très bonne réflexion L-P!

      Je n’avais pas considéré cet angle, mais c’est tellement vrai. Ce comportement est observable.

      L’obsolescence planifiée (ex. changement du design des phares chaque année) fait en sorte que de conduire une Mercedes de plus de 5-7 ans fait mal à l’image. Probablement que la perception à l’égard d’une Corolla neuve est plus favorable que celle d’une Mercedes usagée. C’est fou!

      Pour l’instant, je me plais dans mon rôle de « never was / never will be ». C’est trop exigeant d’être cool!

  22. Une Nova des annees 70!!!!! La voiture de mes reves!!!! Je n’ai jamais tant voulu de voiture mais si je gagnais au Loto-j’ai-eu-la-COVID-et-je-suis-double-vaccinee, je pourrais etre tentee… mmouais, non, finalement, mon cote environnemental a pris le dessus depuis le temps. Par contre, j’aimerais bien avoir une piscine interieure avec un toit ouvrant pour l’ete, avec un seul couloir, 20 a 25 metres de long, juste pour faire des longueurs.

    Des voitures usagees, on n’en voit presque plus, maintenant. Moi j’aimais bien quand il y avait des minounes dans le chemin. Le monde est de plus en plus standardise… sauf un petit groupe d’irreductibles auquel je m’identifie.

    Merci, J.-S., pour cet autre article petillant! Desolee pour le texte sans accents mais mon ordi a pete au frette et j’utilise celui d’une amie anglophone.

    1. Moi je roule en Hyundai d’occasion 2011, achetée comme neuve en 2014. L’ennui, c’est qu’il risque d’y avoir à l’avenir une pénurie de bons achats rationnels de ce genre. Je l’aurai gardée au moins 15 ans. Les autos neuves coûtent désormais plus de 40 000 $ en moyenne! Par chance, j’habite à 10 à 15 minutes de marche santé de tous les services et un métrobus me laisse au métro en 15 à 20 minutes grâce à une voie réservée.

    2. En passant, je n’ai jamais mange de boeuf Kobe mais je viens de deguster des tacos de boeuf a se rouler par terre, vraiment! Pour la mirobolante somme de 3,50$ CAD ;o) Comme dirait l’autre: il est ou le bonheur, il est ou?

    3. Gabrielle,

      La Nova porte bien son nom, surtout en espagnol! 😀

      Une piscine semi-olympique dans ton salon? Pas mal! Tes désirs sont encore plus coûteux que les miens, mais j’avoue que c’est cool comme idée.

      C’est vrai qu’il n’y a plus de vieux bazous sur la route. Avoir une voiture de moins de 10 ans serait devenu un droit essentiel?

  23. Toujours un plaisir de te lire !

    Avec le temps, j’en suis venu à éprouver autant – sinon plus – de satisfaction en contemplant une voiture de luxe à mon goût et en me disant « Je peux m’en payer une si je veux ! » qu’à rêver de cette voiture.

    La richesse, elle réside dans nos relations, nos choix de vie et – accessoirement – elle est tributaire de nos décisions financières… Nous préférons définitivement investir dans des actifs que de dépenser pour acquérir de luxueux passifs roulants !

    Je suis d’accord avec toi. Une fois notre désir assouvi, peu importe lequel, il finit TOUJOURS par faire place à un autre, alors à quoi bon tenter en vain de se « récompenser » ainsi ? Un char, même rare, sportif et/ou prestigieux, ça reste un char…

    1. Salut MartINVEST,

      J’ai exactement le même feeling. Juste le fait de savoir que j’ai la capacité de me payer un objet de luxe me satisfait. Au fond, j’aime avoir le choix. Puis, quand j’ai les moyens, je perds l’intérêt.

      La richesse n’est pas matérielle, je suis bien d’accord. Le plus grand luxe que je me suis payé dans ma vie est… le temps.

      Merci pour ce témoignage! Au plaisir!

  24. Pas besoin de m’acheter une allemande, j’en ai une dans mon lit 😛 ma femme est allemande. Blague à part j’ai toujours voulu une Porsche 944 S2, couleur éclatante de préférence, et je compte bien m’offrir un jour ce bijou vieux de 35 ans. Pour le moment plusieurs embûches se sont mises devant moi, surtout lorsque je me suis rendu compte que ma voiture actuelle me servait essentiellement seulement à aller au travail… pourquoi dépenser des milliers de dollars pour aller au travail en Porsche!? En plus avec notre hiver pas question de me déplacer avec ça. Bref j’aurai une Porsche lorsque j’aurai quelque part d’autre à aller. En plus avec covid j’ai vendu ma voiture parce que maintenant je suis 100% télétravail et qu’elle ne servait à rien d’autre qu’à pogner des amendes de parking.

    1. Salut Philippe,

      Ah, l’ingénierie allemande… 😉

      « J’aurai une Porsche lorsque j’aurai quelque part d’autre à aller », j’adore! C’est très philosophique.

      Je te souhaite de rouler en 944 un jour et de te trouver une destination, autre que le travail.

  25. C’est toujours un petit plaisir de découvrir un de tes nouveaux articles JS, merci! C’est vrai que c’est tellement difficile de ne pas se soucier de l’opinion des autres, on veut tous être accepté et valorisé. Comme tu l’avais déjà dit lors de précédents articles: c’est en se comparant aux plus pauvres qu’on réalise qu’on en a déjà tellement. Quiconque a fait davantage que des tout-inclus l’hiver, peut attester que le plus pauvre des BS d’ici serait parmi les plus riches dans bien des pays…

    On ne se compare qu’avec nos voisins Jones, mais si le Cambodge n’était qu’à un pâté de maison d’ici, on en viendrait rapidement qu’à réaliser notre chance.

    1. Euh… avant d’affirmer que les laissés-pour-compte des nombreux aptes au travail parmi les assistés sociaux vivent à l’aise au Canada, il faut l’avoir vécu ou au moins d’empathie. La pauvreté demeure relative à chaque pays. Chose certaine, la planète vit très au-dessus de ses moyens réels. Il y a à l’heure actuelle 5 milliards de gens nés de trop à notre époque qui voudrait vivre à l’unisson sur le mode de vie nord-américain. Or, les guerres mondiales ne constituent pas une stratégie humainement ni économiquement rentable ni viable au plan environnemental pour régler les crises démographique globales. Nous connaissons et vivons déjà la vraie solution en Occident où les femmes ne font plus que 1,5 enfants alors qu’il nous en faut 2,1 par femme juste pour nous reproduire en l’état actuel des choses. La faible natalité déclenche donc un phénomène d’attrition naturelle tout à fait salvatrice. Il ne manque plus que de l’appliquer au tiers monde qui prolifère comme des rats de fonds de cale quand le navire Terre est déjà en train de couler à pic! Il est urgent de libérer, d’émanciper TOUTES les terriennes, de les éduquer afin qu’elles cessent d’enfanter en pure perte!

    2. Salut Rich Dog!

      En effet, ma Civic serait considérée comme une voiture de prestige dans plusieurs pays. Ceux qui n’ont pas les moyens de manger à leur faim pourraient me dire « Est-ce vraiment nécessaire d’avoir les vitres électrique dans une voiture? »

      Tout est relatif!

  26. Si jamais la marque a beaucoup d’attrait pour toi la Porsche Taycan entièrement électrique a une capacité de recharge incroyable (270Kw) sur les bornes Pétro-Canada ou Electrify Canada, c’est vraiment unique. Peut-être (et je l’espère) le Roadster Tesla saura dépasser ces limites (ou parier sur une autonomie plus grande) mais à ce calibre c’est une classe à part.

      1. En autant que c’est pas 10ans de CO2 de plus dans l’atmosphère. J’imagine qu’à un certain point convertir des vieux véhicules à un moteur électrique deviendra plus économique que de brûler du pétrole.

        Un bon moyen de faire passer l’envie de luxe c’est de louer et constater que ç’est beaucoup moins glamour que l’apparence.

        1. Bonjour Yves,

          Pour moi, l’enjeu est surtout au niveau de l’utilisation de l’auto. J’essaie de couper ma dépendance. Les voitures électriques ne règlent pas tous les problèmes, elles sont également polluantes.

          À vélo, c’est le bonheur! Surtout en cette saison des cônes oranges. 🙂

  27. Salut JS,
    Moi ma voiture de rêve c’était une Subaru wrx et quand j’ai eu 25 ans je me suis loué une wrx, parce que j’avais pas l’argent pour l’acheter. Après deux semaines de possession j’ai réalisé que c’est pas ma voiture de rêve qui faisait mon bonheur. Depuis ce temps j’ai eux deux autos usagés que j’ai payé comptant. Sans paiement d’auto j’ai pu mettre assez d’argent de côté pour avoir une indépendance financière avant 40 ans!!!

    1. Salut Phil,

      Ahhh… la WRX STI, un rêve d’adolescence.

      Louer une bagnole de rêve permet de vivre l’expérience, sans se ruiner. En étant derrière le volant, on constate que ça n’apporte pas vraiment de bonheur à moyen terme et on passe à autre chose.

      Bravo pour ta liberté!

  28. Mon rêve est d’avoir une maison qui aurait une grande pièce à toit cathédrale et avec une baie vitrée pour voir la piscine (creusée bien entendue lol) où j’installerais mon coin détente pour lire. Je n’en ai rien à faire des voitures, mais avoir une jolie maison qui aurait une telle pièce, je serais bien heureuse. Néanmoins, je suis tout aussi heureuse dans mon condo actuel qui me permet de relaxer et de me détendre autant que dans la pièce « de mes rêves ». Alors ça serait vraiment juste un luxe.

    Il faut bien rêver hein, même quand on est frugal! On reste humain après tout 🙂

    1. Bizarre… moi je rêverais de ton condo (la fille avec, bien entendu) hihi… Il faut bien rêver, hein, même quand on est frugal! On reste humain, après tout… 🙂

  29. Tu sembles avoir tous les ingrédients nécessaires pour te construire une Honda Civic modifié: une Honda Civic et l’envie de flasher. Repeinture ça, colle un aileron, installe des lumières cheap en dessous, descend la suspension (illégal mais il faut flasher 😏) et voilà; le comble du ridicule.
    Je rigole un peu à toutes les fois que j’en vois une 😁.

    J’aime bien me moquer de la société de consommation mais, pour être franc, j’en suis pas insensible. La preuve: je considère sérieusement m’acheter une guitare malgré son coût de renonciation faramineux. Avec les marchés qui surchauffent partout, avoir des actifs matériels est peut-être une bonne idée. Après tout, une belle Jazzmaster garde bien sa valeur 🧐. Ça c’est moi qui essaie de justifier un achat de plusieurs centaines de dollars 🙃

    1. Salut Pingouin ravageur!

      Enfin une bonne idée! Avec un nouveau muffler, j’aurai l’attention que je mérite. 😆

      Une Fender est certainement plus proche d’un investissement qu’un aileron. Tu peux même en tirer un revenu si tu joues dans le métro…

  30. Salut Le Jeune Retraité!

    Bel article encore une fois 🙂 Pour moi, c’était plutôt la Mustang que la Porsche, mais je suis tout à fait d’accord avec ton argument! Aujourd’hui, je roule avec une Volvo 2006 de 240.000 kilomètre et je ne vois pas l’intérêt d’en changer avant qu’elle ne rende l’âme.

    Par ailleurs, ca me ferait mal de claquer 60.000$ sur une voiture alors que cet argent peut rapporter 200$/mois en dividendes…

    Comme quoi, on convoitise les choses qui sont hors de notre portée…

    J’adore tes articles, continu à nous inspirer!

    1. Salut La Frugaliste Futée!

      Ça fait mal au portefeuille, en effet. Même quand on en a les moyens, il faut penser à l’environnement. Une deuxième auto, qu’elle soit électrique ou pas, a un impact majeur. Quand on pense à tous les gadgets, les bidules électroniques, les boiseries, le fréon de la clim, le métal, etc. qui on une durée de vie de 8-10 ans, on constate qu’il n’existe pas de bagnole écolo.

      Je pense que je vais plutôt investir dans un vélo… 🙂

  31. On finit toujours par s’habituer de ses biens. S’asseoir dans un véhicule de luxe est trippant les premières fois, mais après 6, 9,18 mois? Le feeling s’estompe, ça devient la normalité.

    Je pense que si on aime vraiment conduire ce genre de véhicule, on peut toujours en louer un temporairement ! Comme ça on bénéficie du plaisir pendant 1-2 jours, sans se ruiner ni payer une fortune en assurances annuelles !

    Quant à ton ami richissime, visiblement l’argent n’était pas un problème pour lui, il pouvait se permettre de dépenser beaucoup.

    1. Salut Anouk,

      J’ai entendu trop souvent « J’ai hâte que le contrat finisse pour avoir le nouveau modèle ». Je pense que la lune de miel dure environ 6 mois (sur 48 mois).

      Le coût récurrent annuel d’une Porsche est d’environ 20k$. Sans compter le coût environnemental. On peut vivre l’expérience pour environ 500$ en location.

      Merci pour ce commentaire. Au plaisir!

  32. Salut!

    Donc si je comprends bien, les gens s’endettent et vivent à crédit pour satisfaire leurs goûts de luxe et flasher sur Crescent? Une amie parisienne m’a dit qu’il y a plus de belles voitures exotiques à Montréal qu’à Paris….
    Quand je passe devant Louis Vuitton chez Ogilvy, il y a une file d’attente, et les gens resortent avec des achats. Ou est ce qu’ils sortent tout cet argent? tous des Bitcoin milionnaires? ou des e-commerce billionaires?
    Je me suis souvent poser la question, est ce que les gens s’enrichissent ou s’appauvrissent depuis les dernieres années? Et cette pandemie qui nous force à économiser, on ne dépense plus comme avant, ne voyage presque plus aussi. La plance à billet gouvernemental imprime 24/7….

    Alors, sommes nous plus riche ou plus pauvre? 🙂

    1. Salut BL,

      Je constate que la consommation de produits de luxe n’a plus rien à voir avec la richesse. Presque tout le monde a désormais accès aux produits qui étaient anciennement réservés aux riches.

      Si nous mesurons notre richesse en terme de matériel, nous sommes beaucoup plus riche qu’il y a 30 ans. Toutes les voitures sur la route ont moins de 10 ans. En revanche, si nous mesurons notre richesse (comme il se doit) en fonction de notre avoir net, nous sommes plus pauvres. L’endettement atteint un sommet historique. Par conséquent, nous sommes moins libres. Prisonnier de nos bébelles!

  33. j’aime bien cette phrase où tu dis, Certains rêves doivent rester des rêves pour éviter de tomber dans une spirale de consommation sans fin.
    quand j’imagine pafrois que je dois réaliser certains de mes rêves et que je pense au stress que j’endurerai financierement après l’avoir realisé, je me dis que c’est peut-etre mieux de continuer à rêver pour le moment.
    À présent je cherche des alternatives pour m’épanouir au lieu de m’endetter pour réaliser mes rêves. j’usqu’ici je ne me plains pas.
    merci pour cette article.

    1. Bonjour carine,

      Il est impossible de concrétiser tous ses désirs. On trace la ligne où on veut (et où on peut). Pour certains la limite est de voyager dans l’espace, pour d’autre c’est d’aller au Cosmodôme de Laval. 😉

      Bravo pour ton blogue. Je l’ajoute à ma liste dans la section Biblio.

      Au plaisir!

  34. Quand j’étais jeune, je trippais sur la mustang 5 litres. D’abord et avant tout parce que c’est probablement la voiture d’allure sportive la plus accessible. Et aussi pour la sonorité inégalée 😊 Un de mes amis en avait une. Je me rappelle que la moindre imperfection de la chaussé donnait l’impression d’avoir tombé dans un nid d’autruche. Mais bon, le son du moteur compensait 😉 Si je fais abstraction du coût de la voiture, la porche serait une de mes préférés. Mais je suis incapable de faire abstraction du coût d’une voiture et encore moins de son inutilité lol. Néanmoins, j’aimes les belles voitures, aussi bien les anciennes que les nouvelles, je les regardes comme on regarde une œuvre d’art. En passant, la batterie de certain modèle Porche se trouve en dessous du siège du conducteur. Il faut démonter le siège pour booster la voiture lol.
    Plus récemment, après avoir vieilli de quelques décennies, je me suis acheté mon véhicule de rêve, un Jeep Patriot! Rien de très excitant pour le commun des mortels mais je le désirais comme pas d’autre auparavant. Il y a des chances que mon prochain véhicule flash encore moins lol. C’est fou mais je ne suis pas à l’aise avec l’idée de posséder une voiture luxueuse. Posséder une œuvre d’art qui déprécie, non merci!
    Je rêve encore. J’aimerais avoir un VR de classe B pour voyager à travers le Canada. Cette idée m’est apparue bien avant la COVID. Je jongle encore avec cette idée mais je me dis qu’il serait plus profitable monétairement et plus confortable de louer des chalets à la semaine sur le trajet. Surtout que mon chien ne voudra pas que je le laisse seul pour aller prendre ma douche dans un lieu communautaire. Quoi qu’il en soit, si jamais je me décide pour un VR, ce sera dans 2 ans, il y aura une multitude d’aubaines. Et mon chien aura 2 ans, sa croissance sera terminée et il sera apte à faire de longues randonnées.
    Pour finir, si j’avais de l’argent pour vivre confortablement et posséder une belle voiture, je trouverais le moyen de considérer autre chose qu’une belle voiture.

    1. Merci pour ce témoignage Denis!

      Je n’ai rien contre l’idée de posséder un véhicule de luxe… si on en a les moyens. Si, par exemple, vous avez épargné votre argent, libre à vous de le dépenser à votre guise. Mon problème est surtout avec le crédit (c’est-à-dire posséder un bien de consommation avant d’en avoir les moyens).

      Vous pourriez voyager avec votre Jeep. Je reviens d’un road trip dans les maritimes. Avec les sites de camping, les tentes O-thentik dans les parc nationaux et les « cabins » il y a moyen de voyager au Canada à faible coût.

      Salutations à vous et votre chien! Bon voyage!

  35. Quand j’étais jeune, je rêvais aussi de conduire une Porsche… Alors pendant mes études, je me suis trouvé un boulot de voiturier (valet) dans un hotel 5 étoiles. J’ai pu essayer à peu près tous les modèles de BMW, Mercedes, Audi, Jaguar, et plusieurs Porsche, Maserati, Ferrari, Bentley, etc. J’ai même eu une voiture de police une fois! Les rêves de ti-cul y sont tous passés!

    Non, j’en ai jamais eu une à moi, mais j’en ai probablement essayé plus que tous ceux qui en ont posséder, et en plus j’ai été payé pour le faire! Comme quoi la possession n’est pas toujours l’unique solution pour réaliser ses rêves.

  36. La voiture de mes rêves…celle-ci n’existait pas lorsque j’était en âge d’en rêver et ironiquement on détient maintenant une voiture dont je ne peux pas vraiment demander plus. Malheureusement, comme il n’y a rien de parfait, depuis que nous avons cette voiture, je ne peux plus parler de finance personnelle avec qui que ce soit (ou me montrer critique) car on me sert à tout coup l’argument massu…  » On sait ben, toi tu roules en Tesla S ».

    Hey oui, on peut se considérer frugal, viser la liberté financière assez jeune et avoir une telle voiture (achetée usagée, payée comptant, notre seule voiture et usage assez élevé où la voiture électrique prend plus son sens). Il faut dire qu’en terme de priorité, ma conjointe et moi plaçons la crise climatique devant biens des projets personnels (la frugalité est d’ailleurs une partie de la réponse à cette crise). À l’époque où on en a fait l’acquisition, je travaillais dans le bancaire et mes collègues se trouvaient pas mal pilote de course avec leurs BMW et mercedes, je pensais donc (à tort) que pour eux et mon entourage, j’aurais un grand impact sur la modification des comportements de ceux-ci en terme de déplacement… Disons qu’à part un cercle très restreint, j’attends encore!

    Mais bon je vous rassure, nous n’avons pas sacrifié notre objectif de liberté financière pour de la tôle et des batteries bien que évidemment ça ne se fait pas à coût nul. Et malgré tout, on fait le plus de déplacements possible à pied et à vélo car ça, c’est encore plus bénéfique pour notre environnement, notre santé et la communauté en général.

    1. Salut GuillaumeDC!

      C’est fou à quel point l’auto symbolise notre train de vie, notre niveau de richesse, notre place dans la société. Je suis considéré comme un paumé, mais si j’allais aujourd’hui louer une Mercedes à crédit (zero down), je serais soudainement un riche au yeux de tous. Probablement que le regard des autres changeraient radicalement.

      Je connais plusieurs frugalistes qui conduisent des Telsa. Ce n’est pas contradictoire avec leurs ambitions de liberté financière. Il suffit d’en avoir les moyens. Ce sera peut-être un jour ma prochaine bagnole, s’il y a une prochaine bagnole.

      Bonne route vers la liberté (littéralement)! 😉

  37. Salut J-S,
    Dsl d’avance pour mon français je suis meilleur en anglais.

    Il ne faut pas oublier qu’à la fin de la journée nous faisons cela pour atteindre la liberté…la liberté de faire les choix que l’ont veut…chacun ont des désires et veulent faire des choix différents. Il faut arrêter de penser que tout le monde avec des Porsche et de la musique forte le font pour les autres…souvent c’est seulement parce que les gens aime cela. Personnellement j’aime conduire ma tesla dans les rang de campagne avec la musique très forte…et c’est souvent le cas de plusieurs puristes de voiture. Bref à la fin de la journée quand tu es rendu libre financièrement tu peux faire les achats que tu veux sans être obliger de te justifier aux gens jaloux. La course au mouvement FIRE n’est pas seulement pour les minimalisme, mais pour tout le monde. Pour ma part ma liberté financière ce chiffre dans les millions, car les dépenses que je prévois sont plus haute que la majorité de ceux qui lisent ce genre de blogue. Au Québec quand tu parles d’argent les gens t’écrasent toute suite…l’argent c’est tabou. François Lambert ce fait démolir chaque fois qu’il ouvre la bouche et c’est très malheureux. Les sacrifices et effort qu’il a fait pour arrivé la sont incroyable…il a tout risquer et il a réussie. C’est pour ça que personne ne dévoile jamais leur avoir net. J’adore ton blog lâche pas!

    1. Salut David!

      Je rentre d’un road trip dans les maritimes. Par moment, on avait la musique à fond, les vitres ouvertes et on chantait à tue-tête. C’était vraiment fun. Or, ce n’est quand même pas le même trip qu’un homme seul dans sa Mustang jaune sur Crescent. L’objectif n’est pas le même. 😉

      Il n’y a pas une seule façon d’être frugaliste, tu fais bien de le mentionner. À chacun de déterminer le niveau de consommation qui le rend heureux et pour lequel il a les moyens. Il ne faudrait pas que le mouvement FIRE devienne une religion…

      Merci pour ton témoignage. À la prochaine!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *