Les destinations de voyage abordables

Top 5: destinations de voyage mémorables et abordables

À notre habitude, le prix du vol a déterminé notre destination de voyage cet hiver. Van-Anh s’est tournée vers moi en disant « Le Sri Lanka pour 485$, ça te tente? ». J’ai répondu « Let’s go! ».

Nous avons donc acheté les billets d’avion sur un coup de tête. Heureusement, ce coup de tête s’est transformé en coup de coeur dès que nous avons mis les pieds dans le pays.

Cette destination, qui ne figurait pourtant pas sur mon « bucket list », s’avère être une des plus enchanteuses que j’ai eu la chance de visiter. Surnommée la perle d’Asie, cette île constitue un superbe terrain de jeux pour les randonneurs, les surfeurs et les tanorexiques (en érection). 😉

Un tanorexique

Les Srilankais sont d’une gentillesse exceptionnelle. Les sourires fusent de partout et la connexion avec le peuple est instantanée. Par exemple, un employé de l’hôtel où je séjournais m’a fait promettre de ne pas payer pour une chambre à ma prochaine visite, il voulait nous accueillir chez lui.

Après un mois dans le pays, le Sri Lanka s’est déjà glissé parmi mes destinations (abordables) préférées. Le ratio prix-émerveillement y est excellent.

Jusqu’à maintenant, notre périple nous a coûté environ 28$ par jour, par personne (excluant les billets d’avion internationaux). Et, nous sommes totalement envoutés.

Évaché sur une plage de Weligama, je partage avec vous mon top 5 des destinations offrant le plus de « wow! » par dollar.

Partons à l’aventure!

Les Québécois voyagent principalement « dans le sud » l’hiver et « dans les Europes » l’été. Le tout-inclus à Santa-Banana ou le voyage de groupe en Italie. Bien que ces destinations soient très agréables, elles ne sont pas trop dépaysantes (ni particulièrement économiques).

On a plus de chance d’y rencontrer une Ginette qu’un Gustavo.

De plus, similairement aux produits financiers offerts à la banque, tout ce qui est vendu dans un beau catalogue en couleur coûte généralement deux fois trop cher.

Même si je fais le bacon sur la plage à Cuba presque tous les ans, aujourd’hui, j’ai plutôt envie de vous parler de voyages de type « aventure ». Ceux qui élargissent les horizons, qui effacent les préjugés et qui rendent meilleur.

1- L’Inde

Première destination, l’Inde. Ce pays de tous les extrêmes est celui qui m’a le plus marqué. On peut y voir quelqu’un chier en pleine rue comme on peut y visiter un temple qui fait monter les larmes aux yeux.

Tout est plus intense là-bas, la chaleur, les couleurs, les odeurs, les goûts. Tous les sens sont surstimulés. C’est un peu comme être sur les champignons magiques (je parle par expérience).

Par ailleurs, la diversité du peuple est impressionnante. Des Tibétains qui vivent en exile au pied de l’Himalaya, aux pêcheurs du sud, en passant par les habitants des slums de Mumbai. Le seul dénominateur commun, la gentillesse.

Les expériences mémorables

  • Une promenade aux aurores dans les slums de Old Delhi.
  • Un voyage en train de nuit entre Agra et Calcutta.
  • Une visite du temple monolithique de Kailasanatha, qui pourrait facilement figurer parmi les merveilles du monde.
  • Les discussions impromptues avec les locaux à l’heure du thé.
  • Une balade en canoë dans les canaux de Kerala.
  • Un rituel funéraire sur les rives du Gange dans la ville de Varanasi.
  • La visite du Taj Mahal.

Les désagréments

La plupart de mes destinations favorites se trouvent proche de l’équateur. Alors, la violence du soleil est le plus grand désagrément.

En Inde, j’ai fait une insolation alors que j’étais assis paisiblement à l’ombre d’un arbre. Le mercure frôlait les 50°C. Impossible de trouver une douche froide.

Par ailleurs, qui dit Inde, dit diarrhée explosive (en fait, personne ne dit ça). Certes, moi qui suis habituellement la première victime, j’ai été épargné. En s’en tenant aux aliments cuits, on évite de jouer du trombone sur la cuvette.

Le budget moyen en Inde

Une chambre d’hôtel: 15$ (A/C et salle de bain privée)
Un repas: 2$
Une bière: 2.50$
Un transfert entre deux villes: Entre 0.15$ et 4$ de l’heure en train, 0.20$ de l’heure en bus public, 1.40$ de l’heure en bus voyageur, 80$ en avion
Un visa pour 30 jours: 34$ (détails)
Le budget total quotidien: 25$ par personne (excluant le vol international, en occupation double)

Basé sur les données du site Word Nomads. Nous n’avons malheureusement pas documenté nos dépenses lors de notre voyage en 2010.

2- Le Vietnam

Vous connaissez mon amour pour le Vietnam. Ce diamant brut est, à mes yeux, l’endroit qui offre le plus de qualité pour le prix dans le monde.

D’ailleurs, selon le palmarès annuel de clubthrifty.com, quatre villes vietnamiennes figurent dans le Top 10 des destinations de voyage les moins coûteuses en 2020 (source).

À titre d’exemple, une coupe de cheveux pour homme, incluant le rasage de la barbe, le nettoyage des oreilles et la trime des poils du nez, coûte 1.80$.

Le paradis des frugalistes (et des poilus du pif).

Certes, le coût de la vie est inversement proportionnel au charme du pays. Les marchés flottants du sud, le chaos des grandes villes et les peuples montagnards du nord sauront assurément vous dépayser.

En prime, on y trouve la meilleure bouffe au monde.

Les expériences mémorables

  • Une randonnée à travers les rizières dans le parc Pù Luông dans la région pittoresque de Mai Chau.
  • Une orgie gastronomique de « street food » dans les rues de Hanoi.
  • Une balade à vélo dans les montagnes de Dalat.
  • Une croisière dans la baie d’Halong.
  • Une journée totalement improductive sur la plage de Phu Quoc.

Les désagréments

Le piéton est une merde pratiquement partout en Asie du Sud-Est. Les rares trottoirs sont utilisés comme espace de stationnement et les rues bourdonnent de motos. C’est la loi du plus fort!

Qui plus est, les Vietnamiens ne marchent pas. Ils font leurs emplettes, mangent et dorment le cul bien collé au siège de leur scooter.

D’ailleurs, l’obésité commence à être visible dans le pays. Il y a quinze ans, Van-Anh, du haut de ses 105 lb, se faisait poser la question « T’es due pour quand? ». Maintenant, son poids est sous la moyenne.

Le budget moyen au Vietnam

Une chambre d’hôtel: 15$ (A/C et salle de bain privée)
Un repas: 2$
Une bière: 1$
Un transfert entre deux villes: 30$ en avion, 8$ en bus voyageur (avec couchette)
Un visa pour 30 jours: 34$ (détails)
Le budget total quotidien: 23$ par personne (excluant le vol international, en occupation double)

Basé sur notre expérience en 2019.

3- La Jordanie

On voyage avant tout pour aller à la rencontre de l’autre. C’est précisément pour cette raison que la Jordanie figure dans mon top 5. La bonté du peuple y est hors du commun.

Je dirais même que cette destination est le secret le mieux gardé par les voyageurs.

Le climat aride et les paysages désertiques donnent l’impression d’être sur Mars. De surcroît, les Bédouins, un peuple nomade du désert, rendent l’expérience encore plus hallucinante.

Aussi, la cité perdue de Petra est, selon moi, la plus impressionnante des merveilles du monde. Même si les touristes s’entassent pour prendre des selfies devant le fameux monastère, le site est tellement grand qu’il est aisé de fuir la foule et de jouer les Indiana Jones.

Les expériences mémorables

  • Un nuit à la belle étoile dans la désert de Wadi Rum.
  • Une randonnée exceptionnelle dans le fond d’un canyon au parc Dana.
  • Un bain de vase à la mer Morte.
  • Une séance de snorkeling dans le récif de corail de la mer Rouge.
  • Une randonnée à travers les ruines de Petra.

Les désagréments

Les touristes (russes) ont le don de me faire redescendre sur terre alors que je vis une expérience extraordinaire. Un mégot de cigarette enterré dans le sable à la plage, les deux pieds dans le récif de corail ou en mini-jupe dans un temple sacré. Ils sont attachants à leur façon.

En Jordanie, une scène m’a traumatisé à vie. Une femme très corpulente, agenouillée sur une chaise longue, se faisait bronzer l’anus en écartant ses fesses avec ses mains. Son mari, trop torché pour marcher, a dû se trainer jusqu’au rivage pour aller pisser dans la mer Rouge.

Au fond, ça me fait encore sourire, donc c’est mémorable.

Le budget moyen en Jordanie

Une chambre d’hôtel: 38$ (A/C et salle de bain privée)
Un repas: 5$
Une bière: 6$-8$ (difficile à trouver!)
Un transfert entre deux villes: 20$ en bus
Un visa pour 30 jours: 77$ (détails)
Un « Jordan Pass »: 145$ pour deux jours à Petra, l’entrée gratuite à 40 autres sites et un visa de 30 jours. (détails)
Le budget total quotidien: 73$ par personne (excluant le vol international, en occupation double)

Basé sur notre expérience en 2017. Cette destination est la plus dispendieuse puisque le dinar jordanien vaut presque le double du dollar canadien.

4- Le Sri Lanka

Le Sri Lanka est une version « light » de l’Inde. Les villes sont moins populeuses, on peut tout manger sans être malade et le clivage social est moins frappant.

L’expérience de voyage n’y est toutefois pas moins stimulante.

Les pourtours de l’île sont constitués de plages, de spots de surf et de village de pêcheurs. Le centre du pays quant à lui est formé de forêts tropicales, de montagnes et de plantations de thé. Le tout est ponctué par huit sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

Par ailleurs, les attentats terroristes de 2019 ont fait fuir les touristes (-18% jusqu’à maintenant en 2020). Ainsi, le prix des chambres a chuté. Même que le visa de 30 jours est présentement gratuit.

Néanmoins, soyez rassurés, le pays est TRÈS sécuritaire. Ici, quand il y a deux vols de vélos dans la même semaine, on parle d’une vague de crimes.

Les expériences mémorables

  • Une promenade à vélo à travers les ruines d’Anuradhapura.
  • Un voyage en train (centenaire) entre les villes de Kandy et d’Ella.
  • Une séance de surf à Weligama.
  • L’ascension du Little Adam’s Peak.
  • Une randonnée au sommet d’Ella Rock.
  • L’ascension du Little Rock au coucher du soleil.

Les désagréments

Le prix des transports collectifs au Sri Lanka est ridiculement bas. On peut voyager d’un bout à l’autre du pays pour moins de 10$. Par contre, c’est du sport!

Les bus ont souvent 5 places par rangée. Par conséquent, l’espace pour circuler est minimal. En plus, cet espace est occupé par des passagers debout, le contrôleur et les vendeurs ambulants. J’ai eu à « nager » à travers la foule à plusieurs reprises.

En outre, les chauffeurs de bus ont les mêmes notions de sécurité qu’un gamin qui joue à Grand Theft Auto sur sa Playstation. Autrement dit, au Québec, ils seraient emprisonnés.

Le budget moyen au Sri Lanka

Une chambre d’hôtel: 25$ (A/C et salle de bain privée)
Un repas: 5$ dans les restos locaux, 10$ dans les restos touristiques
Une bière: 1.50$ au magasin, 4$ dans les restos touristiques
Un transfert entre deux villes: 2$ en train, 3$ en bus, 10$ en tuktuk, 40$ en taxi partagé
Un visa pour 30 jours: Présentement gratuit, normalement 48$ (détails)
Le budget total quotidien: 28$ par personne (excluant le vol international, en occupation double)

Basé sur notre expérience en 2020.

5- La Colombie

Enfin, je sors de l’Orient pour me diriger vers l’Amérique du Sud. La Colombie est ma destination préférée du continent.

Ce pays, qui était sous l’emprise des cartels de la drogue il y a à peine 20 ans, est désormais le paradis des voyageurs. Les villas des narcotrafiquants se sont transformées en auberges de jeunesse et les plantations de coca sont devenues des plantations de cacao éco-responsables.

La mer des Caraïbes, la cordillère des Andes et la jungle tropicale convergent en cet endroit. Ainsi, il y a des activités pour tous les goûts.

En plus, la beauté des Colombiennes ne fait qu’ajouter au spectacle.

Les expériences mémorables

  • Une randonnée dans la jungle, parmi les plantations de café, dans la charmante ville de Minca.
  • Une balade en téléphérique au-dessus des favelas de Medellin.
  • Une dégustation de jus de fruits frais, cinq fois par jour, tous les jours.
  • Une balade dans les rues colorées de Guatape.
  • Un safari photo dans la ville très touristique, mais tellement jolie de Carthagène.

Les désagréments

En Colombie, certains quartiers chauds sont encore à éviter, surtout le soir. Par exemple, le district « Red Light » de Bogota, Santa Fe, est non-recommendable. Van-Anh et moi avons littéralement couru dans les rues comme des gazelles effrayées.

Fait étrange, le lendemain matin, Van-Anh ouvre le livre qu’elle venait d’échanger à l’auberge de jeunesse pour découvrir la mention « DON’T GO TO SANTA FE! » en première page.

Message à mon ange gardien, la prochaine fois, m’envoyer un texto svp.

Santa Fe, le quartier chaud de Bogota

Le budget moyen en Colombie

Une chambre d’hôtel: 24$ (A/C et salle de bain privée)
Un repas: 3.50$ (soupe + plat copieux + jus de fruits)
Une bière: 1$
Un transfert entre deux villes: 5$ en bus, 70$ en avion
Un visa pour 30 jours: Gratuit
Le budget total quotidien: 48$ par personne (excluant le vol international, en occupation double)

Basé sur notre expérience en 2019.

Moins cher qu’un char!

Une Honda Civic neuve coûte environ 20$ par jour (source). Or, il en coûte à peu près le même montant pour se nourrir et se loger durant 24 heures au Vietnam (en occupation double).

Voyager est donc une question de choix. On peut faire Repentigny-Montréal tous les jours dans sa bagnole ou on peut faire Montréal-Hanoi une fois par année.

Être bien assis dans son char ou vivre une expérience mémorable qui nourrit l’esprit?

De plus, le prix des vols est plus bas que jamais. En 1941, un vol de Los Angeles à Boston coûtait 4 540$ (en dollar d’aujourd’hui) et nécessitait 12 escales. Le même vol (direct) coûte désormais moins de 500$ (source).

En visitant régulièrement les sites Yuldeals, Flytrippers et Yulair, on finit par dénicher une bonne affaire. Il suffit d’avoir un peu de flexibilité sur la destination et d’être patient.

Pour ma part, j’attends que Van-Anh me réveille à deux heures du matin pour m’informer de notre prochaine destination voyage…

Quelle est votre destination abordable préférée?

35 commentaires

  1. Merci beaucoup JS de ton généreux partage sur les destinations mémorables et très abordables!
    J’ai adoré lire ton article nous donnant infos sur le coût, les trucs et les références! en prime, les petites touches d’humour nous donnent de bons sourires!
    Être encore jeune, je reviendrai au VN encore et visiterai les 4 autres pays!
    Milles mercis JS!
    😍😍😍😍😍

    1. Bonjour Lien,

      Merci pour votre support!

      Je ne vous pose même pas la question, je sais que le Vietnam est votre destination préférée. Ne serait-ce que pour la bouffe… 😉

      Il n’y a pas d’âge pour voyager. D’ailleurs, on dit que les voyages forment la jeunesse.

      Bonne journée!

  2. Hello JS ! Encore une fois, excellent article, et très humoristique ! Question : voyagerais-tu avec le Covid-19 ? Pas tellement que j’ai peur de le pogner, c’est plus que j’ai peur de pas être capable de rentrer quand je veux, de la manière que je veux… Et avec un kid de 3,5 ans, on y repense à deux fois…

    Merci pour ton partage !!

    1. Salut Yann,

      Merci d’avoir pris le temps de m’écrire!

      J’avoue que les vols sont détournés ou bloqués un peu partout. C’est un peu un « gamble » de voyager présentement. La liste de pays à risque s’allongent de jour en jour.

      D’ailleurs, la population locale commence à se méfier des gens aux traits asiatiques. Nous avons été victime de discrimination au Sri Lanka. Un hôtelier a refusé de nous louer une chambre parce qu’il pensait que Van-Anh était chinoise.

      À quelques reprises, elle a du montrer son passeport pour prouver qu’elle était canadienne. Je pense que c’est surtout de l’ignorance.

      Restez dans votre « bunker » pour l’instant.

      Au plaisir!

    2. Pour moi, ce n’est pas tant le Covid-19 le problème, mais l’ambiance générale qui va régner ou vous serez. Juste ce matin, la crainte était palpable dans les métros, ou au bureau…

      Je pensais que ce serait bien d’être en Italie en ce moment, à Rome, pour avoir les lieux mythiques pour moi tout seul… mais avec une ambiance lourde, ça donne pas le goût de sourire sur les photos (et ce serait mal vu des gens !).

      Par contre, il ne faut pas oublier qu’en ce moment, personne ne prend de vacances etéou ne voyage. Je suis certain que quand le « gros » de la crise passera ou qu’on sera habitué de vivre avec le risque, tout le monde va booker en même temps car il va rester plein de jours de vacances à tout le monde !

      Je pensais booker tout de suite pour les fêtes …

  3. j’ai une petite question, les assurances comments ca fonctionne. Personnellement je suis jamais partie plus d’une semaine a la fois donc l’assurance groupe de mon employeur couvrait les frais médicaux au besoin. Mais pour des destination moins conventionnelles comme les votre quand on part sur un coup de tête sans savoir quand on reviendra et si on fera escale dans un autre pays pendant son voyage, comment ca fonctionne et combien ça coûte? Avez-vous déjà été hospitalisé?

    1. Salut Sébastien,

      La carte de crédit BNC Mastercard World Elite couvre les assurances durant un voyage de 60 jours. C’est pour cette raison que nous partons 2 mois.

      En plus, en payant le billet d’avion avec cette carte, l’assurance annulation est comprise.

      Les frais annuel sont de 150$ par an. Autrement, acheter une assurance coûterait plusieurs centaines de dollars. Nous rentabilisons donc cette carte plusieurs fois durant l’année.

      Pour la liste des pays couverts, il faut s’informer. Aussi, il faut garder ses vaccins à jour.

      Nous touchons du bois, nous n’avons jamais eu a utiliser l’assurance à l’étranger.

      Par ailleurs, nous achetons toujours un billet d’avion aller-retour. C’est généralement moins cher ainsi.

      Avez-vous le goût de partir?

  4. Merci beaucoup pour le magnifique article JS. Super intéressant!
    Je suis en train de réévaluer ma façon de voyager et surtout mes destinations… Une bonne partie de l’Europe est devenue assez désagréable à cause de l’afflux de touriste en autobus…
    Bref, food for thought.
    Bon voyage!

    1. Bonjour Gabrielle,

      Il a été difficile pour moi de dresser une liste de destinations. Il y a des endroits magnifiques partout dans le monde. Avec l’esprit ouvert, on trouve toujours la beauté quelque part.

      Seulement, je suis devenu intolérant aux touristes. Ceux qui ne font que parler d’eux-mêmes, qui cherchent le resto de pizza et qui disent « C’est spécial! » toutes les 5 minutes.

      Il y a les touristes et il y a les voyageurs. Ceci dit, je suis touriste à mes heures.

      Avez-vous une destination en tête?

      1. Bonjour JS.
        Ton intolérance doit être semblable à la mienne. J’ai réalisé avec le temps que je suis une slow traveller; je préfère les contacts humains en voyage aux photos et listes de choses à voir.
        L’Amerique Latine m’intéresse énormément. Je commence à prendre des petits cours d’espagnol. Mon but serait d’être assez « fluente » pour voyager sans avoir à trop communiquer en anglais. 🙂

        1. Bonjour Gabrielle,

          Bravo d’apprendre l’espagnol! C’est nécessaire dans plusieurs pays. En plus, c’est le seul moyen de véritablement connecter avec un peuple.

          Je suis malheureusement trop souvent dépendant de ma conjointe à ce niveau.

          Merci pour vos témoignages!

          Hasta luego!

  5. J’adore ton humour, très intéressant te lire. On sera en sabbatique l’an prochain (à partir de Juillet), le Vietnam est sur notre liste d’incontournables.

    1. Salut Bazoo,

      Je viens de te reconnaitre. Ça me fait plaisir d’avoir de tes nouvelles!

      As-tu déjà une liste de destinations en tête?

      Si je devais allonger ma liste, j’ajouterais le Pérou, le Myanmar, Singapour (pour la bouffe), la Turquie (pour Cappadocia), le Japon et la Tanzanie (pour les safaris).

      C’est difficile de choisir, non?

      On pourra en discuter à notre prochaine rencontre. À bientôt!

  6. Merci pour l’article et à toi et ta copine de vivre au fond votre FIRE life. Je m’imagine voyager autant que vous une fois FIRE, bien que je ne suis pas déjà pas à plaindre en ce moment avec deux voyages par année!

    Continuez d’en profiter au max, j’aime toujours lire tes articles, merci encore!

    1. Merci Rich Dog!

      Je pense qu’il faut vivre à fond, toute sa vie. Après tout, nous n’avons que 9 vies à vivre! Est-ce différent pour les chiens?

      Nous non plus, nous n’avons pas attendu la retraite pour voyager. Ça aurait été un sacrifice.

      As-tu une prochaine destination en tête?

      1. On pensait peut-être l’Équateur? Ou la Colombie ? Mais suite à ton article, on va devoir sérieusement se poser la question! Il y a tellement de belles places à visiter

        1. Rich Dog,

          C’est mon humble opinion. Tout le monde à des goûts différents. Pour ma part, j’aime faire des randonnées, nager dans l’eau chaude, faire du snorkelling et visiter des sites historiques.

          Toutefois, en discutant avec des grands voyageurs, L’Équateur et la Colombie reviennent souvent.

          On aura éventuellement l’occasion d’en discuter en personne (j’espère).

          Au plaisir!

  7. ENFIN! On attendait des nouvelles de vous deux depuis quelques semaines, voir 1-2 mois! Merci pour toutes ces informations concernant les voyages. Ça donne le goût….. 🙂
    Profitez-en les amis!

    1. Salut R101,

      J’aime ton nouveau logo!

      Effectivement, ça faisait 3 mois que je n’avais rien publié. Nous étions en déplacement continuel. Nous n’avons pas encore maîtrisé l’art de voyager lentement.

      Aussi, je suis « déconnecté » depuis 6 semaines. Ça fait du bien!

  8. Merci pour ce bel article et les magnifiques photos !! très réussi!

    Planifiez-vous toutes vos excursions avant votre départ ou y allez-vous selon les suggestions faites sur place?

    Les chambres d’hôtel sont vraiment abordable!! Est-ce quand même très propre?

    Côté bouffe, je fais des allergies alimentaires sévères aux arachides, noix et amandes, dans les pays que vous avez visités, y aurait-il un risque avec la nourriture locale?

    Merci encore!

    1. Merci Marthe!

      Avant de partir, nous empruntons le guide du routard à la biblio et nous dressons une liste des endroits à visiter. Puis, une fois sur place, nous discutons avec les locaux/voyageurs pour ajuster l’itinéraire.

      Par contre, avant le départ, nous réservons les 2-3 premières nuits d’hôtel.

      Aux prix mentionnés, les chambres d’hôtel sont propres. Nous nous payons du luxe! 😉 Il est possible de trouver des chambres bien moins chères, disons 5$ la nuit.

      Nous cherchons sur booking.com, en appliquant un filtre 8/10 ou mieux. Souvent, nos chambres sont cotées 9/10.

      Pour ce qui est des allergies, je n’ai jamais vécu cette expérience, alors je ne peux pas juger. Je questionne la rigueur des petits restaurateurs à cet effet. Je pense que le risque de contamination croisée est élevé.

      Peut-être vous en tenir aux restos qui ne servent aucun plat avec des arachides ou aller dans les restos d’hôtel.

      Y a-t-il un voyageur avec des allergies dans la salle?

    2. Bonjour Marthe,

      Pour avoir habité l’Asie, je vous conseille fortement de vous faire faire des cartes dans la langue du pays ou vous serez pour décrire vos allergies, risques, etc. Rien de mieux que de montrer un bout de papier dans la langue locale pour s’assurer qu’on comprend le risque…

      … en Asie, ils disent souvent « I know I know, no problem » trop facilement!

  9. Merci de nous faire partager vos expériences de voyage et les budgets car ça compte beaucoup lorsqu’on veut pouvoir partir longtemps sans dépenser une fortune. Je suis, comme plusieurs le savent, une amoureuse du Mexique pour la chaleur, la bouffe, la plage et le budget minime que ça me prend pour y vivre. J’ai besoin de 6000$ CAD pour y vivre pendant 6 mois, incluant le prix du billet d’avion et les assurances (à cet égard, je dois revoir ça car ma carte de crédit MCard Platine a perdu beaucoup de ses avantages et que les « deals » avec les compagnies d’assurances mexicaines sont choses du passé). Je suis présentement à penser à peut-être aller ailleurs car après 3 ans au même endroit, j’ai envie de bouger un peu mais je suis une voyageuse sédentaire alors pas 2-3 destinations en 6 mois pour moi. J’aime m’installer et savourer ce que m’entoure. Mes destinations cibles restent quand même l’Amérique latine vu que je n’y ai aucune barrière de langue et que j’adore la bouffe, la culture, le style de vie (lent lent lent et tellement sans stress). Je ne suis pas encore fixée sur une autre destination… je suis devenue lente moi aussi ;o). Bonne continuation; on est tellement mieux les pieds dans le sable que dans la glace!

    1. Salut Gabrielle,

      En écrivant cet article, j’ai pensé un peu à toi, sous le soleil du Mexique, une Corona à la main (ou pas).

      On pourra échanger sur nos expériences respectives à notre prochaine rencontre (quand le temps chaud arrivera sur Québec).

      Je pense que le Nicaragua est également une destination intéressante pour les « snowbirds ». Et, la lenteur est un mode de vie là-bas. 😉

      Bon voyage (sédentaire)!

  10. Excellent article !

    Je croyais que tu avais fait le tour du monde. J’ai lu parla suite qu’il y avait des dates 🙂

    Nous avions passé 3 mois en Amérique du sud. Billets d’avion inclus (Montréal-La Paz, ensuite BAires-Montréal ainsi qu’un day trip BAires-Perito Moreno), plus les « hotels », pour moins de $50 par jour ! Ça nous a couté moins cher que si nous étions resté à Montréal à voir des amis de temps à autres !

    Bref, on peut voyager pour pas cher, faire quand même beaucoup de choses et, effectyivement, la voiture met les choses en perspectives !

    1. Salut Millionnaire invisible!

      Nous préférons voyager durant l’hiver et revenir au camp de base, à Mtl, durant l’été. Ainsi, ça permet de laisser « décanter » toutes les expériences vécues. En voyageant non-stop, je trouve qu’on perd un peu l’émerveillement. Ça prend un peu d’ordinaire pour apprécier l’extraordinaire.

      Quelle a été ta destination préférée lors de ton voyage?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *