La retraite à 40 ans: Comment déjouer le système pour atteindre la liberté financière

Mon livre sort aujourd’hui

Je suis fébrile. Mon livre, La retraite à 40 ans: Comment déjouer le système pour atteindre la liberté financière, sort aujourd’hui à travers le Québec.

Cette mince pile de papiers m’aura nécessité environ 500 heures de recherche, de rédaction, de révision et de design, échelonnées sur 8 mois. J’y ai mis tout mon coeur!

J’espère qu’il donnera à quelques lecteurs le goût de prendre leurs finances en main, l’envie de repenser leur relation avec l’argent. À tout le moins, si je peux titiller leur désir de liberté, ma mission sera accomplie.

La retraite à 40 ans

Un avant-goût

Voici les deux premières pages de mon livre. Elles résument bien l’ensemble de l’ouvrage.

Nous vivons à une époque où, passé le cap de la quarantaine, travailler devient optionnel. Les quelques années de liberté que nos grands-parents espéraient connaître en fin de vie constituent désormais le quotidien de plusieurs trentenaires. Ainsi, la course effrénée qu’est le métro-boulot-dodo est un choix de vie et non une obligation.

Vous pensez que je délire? Il y a une quinzaine d’années, j’aurais été d’accord avec vous, alors que je sortais du bureau du conseiller financier qui venait de briser mes rêves de retraite précoce. Selon ses projections, l’indépendance financière avant 55 ans était un fantasme inatteignable. La fameuse « Liberté 55 » était réservée à un club sélect composé de bénéficiaires de fonds de pension généreux et de l’élite professionnelle.

Malheureusement, je ne faisais partie d’aucune de ces catégories. Ma situation financière de l’époque ne me permettait guère d’espérer plus que le chemin conventionnel, celui tracé par le troupeau. En d’autres mots, je devais me saigner pour acheter la plus grande maison possible, m’endetter pour conduire le VUS collant à mon image, consommer à la hauteur de mon rang social et rêver de liberté au chalet la fin de semaine. Misère!

Ce mode de vie, imaginé par la société de consommation, est une illusion, un mensonge qui profite à tout le monde sauf à soi-même. Nos habitudes de consommation boulimiques et notre analphabétisme financier nous maintiennent bien enchaînés à ce mode de vie insensé. Cette course folle perpétuelle centrée sur le travail ne fait qu’engraisser un système économique souffrant déjà d’obésité morbide.

Certains diront : « J’aime travailler! » « Mon boulot, c’est ma vie! » « Le travail, c’est la santé! » Rassurez-vous, l’objectif de ce livre n’est pas de vous faire quitter votre emploi à tout prix. Bien au contraire. Je pense que le milieu du travail peut être un bon endroit pour se réaliser, s’épanouir et se dépasser.

La liberté est plutôt mon cheval de bataille. Cet ouvrage est, en réalité, un manifeste pour la liberté et, ultimement, pour le bonheur. La retraite est l’avenue que j’ai choisie, mais il n’en tient qu’à vous de définir votre quête. Et si je me fie au nombre de visiteurs sur mon blogue Jeune Retraité (jeuneretraite.ca), le dimanche soir, vous êtes nombreux à chercher un style de vie qui colle plus à vos valeurs.

La bonne nouvelle, c’est que nous disposons de tous les outils pour échapper à ce monde superficiel et illusoire si nous le souhaitons. La plupart d’entre nous ont les moyens financiers d’aspirer à une vie dans laquelle le travail est secondaire, voire facultatif. Il suffit d’en faire le choix.

La preuve? J’ai quitté le marché du travail définitivement à l’âge de 39 ans, sans hériter d’une fortune, sans toucher un salaire extravagant et sans gagner au loto.

Ce livre résume la façon dont j’ai déjoué le système pour atteindre l’indépendance financière en moins de 14 ans et vous montre comment vous pouvez le faire aussi.

Coït interrompu.

20 piasses de bonheur!

Mon livre ne vous rendra pas nécessairement plus heureux. Les stratégies que j’y propose ne valent rien si vous ne passez pas à l’action. Vous seul avez la capacité de faire les choix qui vous mèneront à la liberté et au bonheur.

Ceux qui désirent une gratification plus instantanée pourront se rabattre sur une brosse à dents dotée d’intelligence artificielle, un shampooing énergisant, une télé 174 pouces ou du papier de toilette à six épaisseurs. 😳

Nous avons fait des pieds et des mains pour réduire le prix de vente de mon livre à 20$. Certes, la valeur réelle que vous en dégagerez ne dépendra que de vous. Bonne lecture!

Je ferai tirer un exemplaire de mon livre parmi les commentaires (positifs et négatifs) reçus d’ici 24 heures. Merci énormément pour votre soutien!

490 commentaires

  1. MERCI!

    Merci du fond du coeur pour tous vos messages d’encouragement! ❤ C’est un tsunami! Je suis complètement dépassé par les événements. Je prendrai le temps de les lire attentivement dans les prochains jours.

    GAGNANTE DU TIRAGE: Féilications à Chantal Messier qui se mérite un exemplaire de mon livre.

    J’ai hâte de lire chacun de vos commentaires! 🙂

    1. La sortie semble réussie, je cherchais une version Kindle et qu’elle fut ma surprise de voir sur Amazon.ca que ton livre est #1 bestseller dans sa catégorie. Félicitations!

    2. Bonjour Jean-Sébastien,
      J’ai bien hâte de me procurer ton livre. Avec la COVID, je pense plus approprié d’acheter ton livre que de l’emprunter. Ca sera peut-être un facteur positif pour tes ventes (il fait voir le positif, là où on le peut 😉).

      Prends bien soin de toi et au plaisir de te rencontrer en personne l’été prochain (si tu refais des rencontres dans un parc
      (je n’ai pas pu me libérer la dernière fois)). si la COVID est sous contrôle.

      Bien cordialement,

      1. Merci Caroline!

        Je garde espoir qu’on puisse tous se rencontrer l’année prochaine. Même s’il faut être dans une bulle de plastique. 😉

        Entre temps, il y aura certainement d’autres rencontres virtuelles (sur Zoom). Restez à l’affût!

        Portez-vous bien!

    3. Bonjour J-S. Félicitations pour ton livre et te souhaite, me souhaite, que ce ne soit que le premier! J’ai une question à poser, y a t’il un endroit approprié, sois sûr ton blog ou autre groupe, où c’est le bienvenue? Tsé le genre de question que je ne veux pas poser à mon banquier. Haha merci bcp

    4. Bonjour Jean-Sebastien!

      Je voudrais juste te dire merci beaucoup d’avoir écrit ton livre! Je trouve que ton livre est très encourageant et il me donne beaucoup d’espoir!

      Je dois avouer que j’avais déjà découvert le mouvement Fire à travers un article du site Vice. J’en étais curieux de cela puisque moi aussi je voudrais sortir de la « rat race » en voyant comment ça affecte la vie des gens dans mon entourage. Le problème que j’avais à propos de Fire c’est que tout les informations que je trouvais était en général d’un point de vue américain alors j’avais un peu abandonné l’idée.

      Mais quand j’ai lu ton livre, ça m’a revigoré l’idée que ce serait possible de le faire cela aussi.

      Donc, merci beaucoup pour d’avoir pris le temps de regrouper tout ses informations à travers une seule ressource!

      1. Salut Jérémie,

        Ça me fait grandement plaisir de savoir que mon livre t’a plu.

        Cet ouvrage est en fait le résumé d’une quinzaine d’années d’expérience et la synthèse de tous les articles que j’ai écrit sur ce blogue depuis 5 ans. J’avais besoin de résumer mon parcours pour faire le point sur ce chapitre de ma vie.

        Merci beaucoup! Fais bonne route vers la liberté!

  2. WoW! toutes mes félicitations! J.S.!
    Bravos, bravos pour tes efforts!
    Je souhaite obtenir une copie de tes propres mains dimanche qui vient et nous allons fêter dimanche cet événement!

    1. Très accrocheur j’en achète un exemplaire ça c’est certain et après l’avoir lu j’en fait cadeau à un ou une ami(e) qui en a le plus besoin dans mon entourage 😜

    1. Félicitations pour se livre qui vient agrandir la collection de livre francophone sur ce sujet.
      Il est d autant plus pertinent qu il n est pas écrit par une personnalité québécoise.

  3. J’ai bien hâte de me procurer votre livre et découvrir vos astuces. Évidemment on doit appliquer ce qui est mieux pour chacune de nos situations ( famille avec 2 jeunes enfants) mais c’est très faisable…
    Je me rappelle que mon mari et moi avions vécu a l étranger pendant 18 mois sur un seul salaire et franchement on a manqué de rien…
    Aujourd’hui encore on a gardé les habitudes que nous avions là bas.
    Merci encore de partager votre vécu et trucs.
    Au plaisir
    Melissa

    1. Merci beaucoup Melissa!

      J’ai dédié un chapitre aux couples avec enfants. Les blogueurs ModestMillionaires, Retraite101, SePayerEnPremier et Les Ingénieux m’ont assistés. J’ai découvert qu’il y a certains avantages fiscaux à avoir des enfants. Il faut savoir en profiter.

      Bonne lecture!

  4. Enfin! Le moment est venu! Félicitations a vous 2! On vas essayer d’appliquer les meme principes. J’ai vraiment hate de lire le livre!

  5. Je fais rire de moi quand je dis que je ne vais pas travailler jusqu’à l’âge normal pour la retraite!!!! Avec ce livre je vais pouvoir rire a mon tour plus tard. Hihihi

  6. Félicitations!!! On attend avec impatience vous lire. C’est sur qu’il aura de bons points pour nous faire réfléchir. Peut-être on sera le gagnant? Qui sait?
    Au plaisir de vous lire (en format papier cette fois 😉 )
    Daniel

  7. Félicitations pour votre livre. J’ai déjà hâte de me le procurer et de lire les différents conseils que vous proposez. Sur ce, je vous remercie pour le concours et souhaite bonne chance à tous les participants et toutes les participantes. Passez une excellente journée!

    1. Merci Olivier!

      Ça prouve que la retraite n’est pas la fin de la poursuite de ses rêves. Au contraire, c’est le début! D’ailleurs, j’ai plusieurs autres projets (qui n’ont rien à voir avec les finances) en tête.

  8. Félicitations pour cette publication ! Je vous souhaite que votre livre soit lu par les personnes qui en ont le plus besoin, et non seulement par les convertis. Bonne continuité !

  9. Bonjour! Je suis ce blogue ainsi que de nombreux autres blogues québécois qui touchent l’indépendance financière depuis le printemps 2020. Je m’intéresse beaucoup au mouvement FIRE et j’ai modifié mes habitudes de vie au courant des derniers mois. Je vois déjà l’impact et cela m’encourage à poursuivre! Je ne me prive pas, mais je dépense intelligemment, j’investis plus et mieux. J’investissais environ 15-20% de mes revenus et j’ai réussi à augmenter ce montant à 45-50% depuis les derniers mois. Il est certain que la pandémie et le confinement ont aidé, j’en conviens!

    Félicitations pour votre livre! J’irai certainement me le procurer prochainement.

    🙂

    1. Merci Caroline!

      Il y a toujours du positif dans le négatif. La pandémie a accéléré le taux d’épargne de plusieurs Québécois. J’ai lu quelque part que le taux d’épargne est passé de 5% à 20% durant cette période.

      Féliciations pour votre progression rapide vers la liberté financière. Bonne suite!

  10. Bravo pour le livre, je sais comment on se sent quand on publie 🙂 déjà 5 ans depuis que j’ai publié Spisak mais je travaille encore à la suite!

    L’indépendance financière c’est très réalisable, surtout si on est en couple. Je vise perso me retirer sur une fermette où je m’amuserais à faire de l’auto-suffisance. Selon les plans, j’aurai environ 47 ans. C’est pas 40, mais c’est quand même pas pire

    1. Salut Maryse!

      Ça me fait plaisir d’avoir de tes nouvelles. Bravo, tu gardes le cap! Une fermette, c’est un beau projet.

      Je pense que tes lecteurs ont hâte de lire la suite de Spisak. Bon courage pour la rédaction!

  11. Félicitations ! J’ai tellement hâte de lire ton livre. Je te suis sur ton blogue depuis déjà quelques mois et tu m’as beaucoup aidé à faire de petits changements au jour le jour. J’étais une vrai de vrai surconsommatrice et dépensière impulsive. Peu à peu je m’enfonçais et surtout je ne croyais pas être capable de m’en sortir en étant monoparentale. En te suivant toi et d’autres personne qui ont cette mentalité et lire sur le sujet et le minimaliste etc…. J’en suis venue à me faire un plan en février au moins pour améliorer ma situation actuelle et je peux dire que d’ici décembre j’aurai rembourser toutes mes dettes soit 12000$, réussi à mettre 15% de mes revenus toutes les semaines, d’optimiser le REEE de mon fils à pleine capacité + récupérer 1 an alors que je mettais juste 50$/mois, à payer 100% de ma clim et de mon frigo qui a lâché, à vendre 1 de nos 2 autos, à commencer à désencombrer et faire 1500$ déjà de revenus en vendant sur marketplace et bientôt j’aurai un bon montant à placer pour me batir un avenir financier enfin au lieu de gaspiller. J’ai reussi à ne pas depenser pour des vêtements depuis mars alors que je pouvais acheter plusieurs items par semaine….je suis 100x plus consciente de ce que j’ai reellement envie dans ma vie et quelles valeurs je veux véhiculer à mon fils. Bref…. Merci pour tes conseils, pour ton blogue parce que tu m’as vraiment faire confiance de ce que j’avais reellement besoin et de comment réaliser mes objectifs pour la suite. Merci !

    1. Mélanie, tu fais ma journée!

      C’est le genre de témoignage qui me fait réellement chaud au coeur. C’est ma paie! Ceci vaut plus à mes yeux que 5 000 livres vendus.

      Merci d’avoir partagé ton histoire, j’espère que tu reviendras témoigner de la suite.

      Au plaisir!

  12. Félicitations pour ton livre, je vais m’en procurer un. Je crois que ça va être un beau cadeau de Noël pour la jeune génération.

    Bonne continuité

  13. Merci pour ton temps dans la rédaction de ce livre.
    J’ai bien hâte de le lire et d’appliquer certains principes au cours des années à venir!

  14. Bravo !
    Allez, je mets un commentaire juste pour courir la chance de gagner le livre, hahaha !
    Non, sans rire, félicitation encore, c’est un bel accomplissement et ça fait du bien de créer quelque chose de palpable (contrairement au blog malheureusement)
    Je vais tout de suite demander à ma bibliothèque de l’acheter (quoi qu’il me semble que les bibliothèques ont l’obligation d’acheter tous livre québécois)
    Mais si je le « gagne »‘ grâce à ce commentaire, ça me permettra de le prêter à mon monde au lieu de juste en parler 🙂

    1. Merci julie, mais meilleure chance la prochaine fois! 😉

      Ce livre est le résumé de ce que j’écrit depuis un peu plus de 5 ans sur ce blogue. Et, c’est une synthèse de 10 ans de réflexion sur le sujet. J’espère bien qu’il fera son bout de chemin. Pour l’instant, la réponse est bonne.

      Merci pour ton apport au mouvement FIRE québécois. À bientôt!

  15. Toutes mes félicitations jeune retraité! Vous êtes une inspiration telle que j’ai, grâce à la lecture de votre blog, entrepris mes démarches envers l’indépendance financière. Vous m’avez motivé à prendre un temps d’arrêt pour réfléchir à mes objectifs; je naviguais jusqu’alors sans destination précise. Merci pour tout!

    1. Salut Martin,

      À partir du moment qu’on a un objectif clair en tête et qu’on est motivé à bloc, tout le reste n’est que de la mécanique. Avec de la patience et de la discipline, la liberté financère est à la portée de presque tous.

      Merci, au plaisir!

  16. Félicitations pour être aller jusqu’au bout de ce beau projet !
    Je te suis depuis le début et c’est toi qui a semé la graine du FI en moi.
    Je ne sais pas si je vais apprendre beaucoup, car j’ai beaucoup lu sur le sujet… mais je vais le lire sans faute, question de t’encourager !
    #NoRatRace

  17. Alléluia !
    Spread the gospel.
    Propagez la bonne nouvelle.
    La liberté financière est un but en soit, atteignable pour autant que l’on y mette l’effort. La liberté de dire non, de dire assez est assez. La liberté de continuer car on le veut et non car on a pas le choix…

  18. Je débute le processus pour atteindre cette objectif ! Donc, je vais achetée le livre si je ne suis pas la gagnante! Félicitation! Bon succès!

  19. Bien hâte de lire ce livre, afin de comprendre de nouvelles stratégies. Mes 4 enfants seront initiés jeunes à une meilleure planification! Bonne chance.

    1. Bonjour Chantal, il est en vente en librairie, il suffit de cliquer sur le lien dans le premier paragraphe de l’article pour arriver directement sur le site de Renaud Bray. Bonne lecture, je viens d’acheter mon exemplaire! 🙂

  20. Bravo!!! Votre blogue est inspirant et rend cet objectif atteignable à un plus grand nombre. Le livre ajoute une pierre additionnelle à l’édifice!!!

    Hâte de le lire!

  21. Bravo pour le livre et pour le partage de vos expériences.

    On pense que l’on sera plus heureux quand on aura payé nos rêves ( maison ,auto, etc) mais on comprend vite que le bonheur n’est pas dans le matériel.

    Merci pour tous les bons articles que vous avez produits à ce jour.

  22. Merci pour cette réflexion inspirante sur notre mode de vie de fou et la facon d’y apporter les changements nécessaires pour sortir de ce tourbillon incessant de consommation et nous permettre de retrouver la liberté de faire des choix en lien avec des valeurs plus sereines.

  23. Félicitations pour ce beau projet! Je m’embarque aussi tout prochainement dans l’écriture d’un livre. Il ne porte pas du tout sur le même sujet mais j’ai très hâte de vivre l’aventure. Même si je ne gagne pas le livre je compte en faire la lecture assurément. Pour le moment je me suis fixé comme objectif de lire 2 livres par mois et j’inscris le tiens sur ma liste.

  24. Je m’interroge à savoir que faire avec 20$, acheter des actions de Bombardier, des billets de Loto-Québec, une bouteille de Château Saint-Antoine…Il faut voir si ce bouquin est une lutte contre l’analphabétisme financier ou simplement l’éloge du minimalisme.
    Au plaisir de vous lire.

    1. Salut J.O.B.,

      Tout sauf les actions de Bombardier, je parle par expérience. 😉 Je vote pour la bouteille de vin.

      Mon livre est un manifeste pour la liberté. En gros, moins de bébelles, plus de temps.

      Bonne lecture!

  25. Félicitations pour l’écriture de ton livre JS. Je te souhaite tout le succès que tu mérites et ton discours est important dans ce monde en crise. La pandémie n’est qu’une répétition générale aux véritables chamboulements climatiques en cours. Il suffit de penser aux feux de forêts sur le côte Ouest, ce pourrait être au Québec aussi. Ce ne sont pas les brosses à dents intelligentes qui vont nous sauver mais une consommation plus sensée et groundée. J’ai bien hâte de vous lire!

    1. Merci L’ingénieux!

      Tu as entièrement raison. La situation est critique et le frugalisme fait partie de la solution. La pandémie aura été un « wake-up call » pour ceux qui veulent bien l’entendre.

      En passant, tu as une citation dans mon livre. Merci! Bonne lecture!

  26. Félicitations! J’ai très hâte de lire ce livre! Je ne crois pas pouvoir atteindre la retraite à un âge aussi jeune, mais j’espère vous suivre de près!

  27. Votre livre sort à la date de mon anniversaire, c’est un signe! Sans blague, j’ai très hâte de lire ce livre et j’ai découvert le FI grâce à vous. Merci!

  28. Bravo pour ton livre! J’ai vraiment hâte de le lire et d’en apprendre encore plus sur le « comment » de la retraite précoce. Longue vie à ton blogue!

  29. Ah que j’aurais aimé lire ce livre à 20 ans! Je réalise maintenant que durant ma période de travail, j’ai gaspillé mon argent…. J’ai pris ma retraite à 55 ans, j’avais payé toutes mes dettes quelques mois avant. J’en ai 60 aujourd’hui, j’ai plus d’argent à la retraite que durant mes années de travail. Je regrette de ne pas avoir été sage.
    J’ai bien hâte de lire votre livre! Merci

    1. Je suis dans ton cas aussi, Suzanne! J’ai découvert les principes du mouvement Fire il y a quelques années seulement, et j’ai eu un choc quand j’ai réalisé les sommes que je dépensais sans m’en rendre compte, et même… en pensant vivre raisonnablement!

      Je vais bientôt avoir 52 ans, et le départ définitif est prévu pour l’anniversaire de mes 55 ans. C’est loin des 40 ans de Jean-Sébastien, mais je gagnerais quand même 10 ans sur la plupart des gens, ce qui n’est pas négligeable. Hâte de tourner la page 🙂

  30. Wow ! Bien que notre projet FIRE avance déjà bien et que je connais beaucoup les principes du FIRE, j’ai le gout de lire ton livre. J’ai toujours aimé ton style sur le blog alors ce petit-avant goût me laisse sur ma faim !! 🙂 Félicitations ! Bien hâte de le lire.

  31. Félicitation pour ton livre même si je le gagne pas c’est certain que je vais l’acheter! J’adore lire ce genre de livre. Pour ma part je me suis réveillé un peux tard il y a environ 5 ans mais vaut mieux tard que jamais ce que j’ai fait tout en restant dans le même domaine j’ai changé de secteur d’activité ou les salaires sont très payant et le fond de pension est meilleur mais sans modifier mon train de vie. Mais ce qui m’a étonné le plus en arrivant a mon nouvelle emploi, les gens me questionnais, maintenant que tu gagne plus qu’est ce que tu va t’acheter de nouveau, un camion ou un ski-doo ou une moto etc… Je leur disais non c’est pour arrêter de travailler le plus vite que je peux… Certain me répondais a la retraite j’aurais pas les moyens de la prendre avant 65 ans ou d’autre changeais de sujet ou commençais une conversation avec leur voisin Bref je ne juge pas les gens chacun leur vie mais ce que je vis au travail reflète ce que tu écrit dans les premiers page de ton livre encore félicitation et hâte de le lire.

    1. Salut Dboy!

      J’ai vécu la même chose. Je nageais à contre-courant. Mes collègues roulaient en Audi/BMW et me prenaient pour un perdant avec ma Corolla 1998. Dans notre société de surconsommation, épargner est mal vu. Surtout, ça ne procure aucune validation sociale.

      Garde le cap! Quand les commentaires sont négatifs, tu sais que tu vas dans la bonne direction! 😉

  32. On peut dire que c’est la cerise sur le « Sunday «  après tout ce que tu as fait pour en arriver là!C’est maintenant le grand jour! Félicitations!

    1. Bonjour jeune retraité!!!
      Félicitations pour ton initiative!!! Je suis contente qu’on ait une vision différente qui nous offre aussi des choix de vie plus conforme avec nos valeurs!!!
      Et merci beaucoup, c’est une bouffée d’air frais dans ce tourbillon de consommation effrénée !!!
      Bonne continuité!!!

      1. Bonjour Claire,

        Merci! La réaction du public est bipolaire. Les frugalistes sont emballés et les surconsommateurs sont dégoûtés. C’est quand même un bon signe, le déni est parfois le début d’une prise de conscience. 😉

        À bientôt!

  33. Bonjour Jean-Sébastien,
    Je sors faire des courses et je fais un arrêt au Renaud-Bray me procurer ton livre. La pandémie t’aura laissé du temps pour écrire, mais quel timing, car le choc a amené bien des gens à se questionner sur leur train de vie, sur la vie. Ton livre en sera un de plus dans ma collection de livre faisant l’éloge du être plutôt que de l’avoir. Merci
    P.S. au plaisir de te revoir après la pandémie.
    Josée Bilodeau, Pl.fin.

    1. Salut Josée!

      Merci beaucoup d’avoir acheté mon livre!

      Honnêtement, au printemps dernier, je ne pensais pas que mon livre sortirait cette année. Le lancement avait été repoussé à 2021 et je me voyais déjà réécrire certains chapitres. Mais, le vent à tourné. Je pense que c’est le moment idéal pour présenter un mode de vie alternatif aux Québécois. En tout cas, la réponse est excellente.

      À bientôt!

  34. en temps de pandémie c est un livre encore plus important a lire, il faut vivre selon nos moyen et ne pas se comparer aux autres, car sa va nous causer tension et angoisse.

  35. Félicitations pour cet outil qui saura en faire réfléchir plusieurs! J’ai moi-même changé d’emploi et réduit ma consommation énormément et il me reste encore du chemin à faire mais la liberté n’a pas de prix en tout cas!

  36. Wow, félicitations! Bien hâte de le lire et de le diffuser autour de moi, une fois que ce sera chose faite. Merci de nous inspirer, avec ce livre et avec le blogue que je suis assidûment!

  37. Félicitations! J’aurai bientôt 30 ans, une maison et un enfant. J’ai bien hâte d’en apprendre plus et mieux orienter mes dépenses.

  38. Félicitation. Je suis tombé FI le mois passé et j’hésite à tirer la plug… Je crois que je vais continuer encore quelques années pour avoir un meilleur coussin. Bien hate de lire ceci.

    1. Salut Gabriel,

      Félicitations!

      Je pense qu’il ne faut pas forcer les choses. Le but n’est pas de sortir du monde du travail le plus vite possible. C’est plutôt d’avoir la possibilité de lever les majeurs em l’air quand l’environnement devient toxique. Bonne suite!

  39. Je vous lis depuis quelques temps et c’est rassurant de trouver des gens qui pensent comme nous et ont des pistes de solutions pour qu’un rêve devienne réalité. Très hâte de vous lire. Bon succès !!

  40. Félicitations pour le livre !
    Pour ton info, sur le site d’Archambault, aucun résultat n’est trouvé lorsque l’on clique sur ton nom d’auteur ( https://www.archambault.ca/Pages/Recherche?q=*:*&fq=Author:%22PILOTTE%2C%20JEAN-S%C3%89BASTIEN%22~5&rh=search )
    Mais on voit ton livre lorsque l’on cherche parmi tous les auteurs avec ton nom de famille ( https://www.archambault.ca/Pages/Recherche?q=*:*&fq=Author:%22PILOTTE%22~5&rh=search )
    Probablement qu’il y a une erreur avec ton accent, ou un autre problème de leur coté…

  41. Je suis moi même conseiller financier et je trouve cela plus que dommage d’être perçue un peu comme le porteur de mauvaise nouvelle sur les objectifs de retraite de mes clients fonder sur la plus part sur leur idée fondé par les visions que la société projette.Je suis impatient de mon cultivé d’avantage par des médias autres que ceux perçue par un groupe sélect de gens .Félicitation et bonne lecture à tous !

    1. Salut alex,

      J’espère que la montée en popularité du mouvement FIRE offrira aux consommateurs une autre façon de voir les choses. Peut-être aurez-vous des frugalistes comme client prochainement. 😉

      Merci, à bientôt!

  42. Bonjour, très intrigant. Je veux l’acheter!. Et j’aime bcp la page couverture. Pour moi le jaune représente la liberté!!

  43. Wow j’ai gate de lire ça! J’imagine que ca peut rejoindre l’esprit du livre « liberté 45 » que Mcsween sortira en octobre. Bonne continuité. J’aime bien tes articles.

  44. Génial! Toutes mes félicitations! Je suis un petit écureuil, très habile à économiser et à vivre confortablement sans surconsommer, mais je ne suis pas très douée en investissement, sinon je pense que je serais probablement déjà retraitée comme toi. J’ai un futur fond de pension comme enseignante. Je pourrais prendre ma retraite dans deux ans, avec mon revenu amputé de plusieurs milliers de dollars ( autour de 30 000$), ou attendre à 60 ans ( dans sept ans) pour avoir $50 000 par an. Je suis cependant fatiguée de nos conditions de travail qui se dégradent…Et dans 20 ans, 30 000$ ne vaudra peut-être plus suffisamment pour mes besoins. Peut-être que la lecture de ton livre m’ouvrira d’autres pistes?

    1. Bonjour Ginette,

      Je pense que la première étape serait de documenter votre budget. Il faudrait avoir une idée du montant de vos dépenses annuelles pour estimer vos besoins financiers à la retraite.

      Je vois que votre fonds de pension n’est pas indexé à l’inflation. Certes, si vous avez des économies bien investies, le rendement pourrait couvrir le manque à gagner. Je pense que vous devriez consulter un expert pour en avoir le coeur net.

      Au plaisir!

  45. Félicitations pour le livre. Une véritable inspiration! Bien hâte de le lire et je vais aussi le recommander aux jeunes adultes de ma famille.

  46. Allo, super contente de voir que tu viens de sortir un livre sur ce sujet. Je te suis depuis plus quelques années et je suis très contente de savoir que je pourrais avoir ce livre entre mes mains bientôt. C’est excitant de suivre ta progression, j’espère que tu seras notre guide et motivateur pour plusieurs années encore. Bonne Chance!

    1. Bonjour johanne,

      Merci beaucoup de me suivre! Je n’ai pas la prétention d’être un guide. À vrai dire, je souhaite que les gens deviennent leur propre guide. J’aimerais qu’ils tracent leur propre chemin. C’est l’idée derrière mon livre.

      Merci pour les encouragements! Au plaisir!

  47. Oh que j’aimerais bien le gagner ce livre… Pour sauver 20$ que je pourrais placer et qui rapportera un peu pour ma retraite ;P Merci pour votre blog que je lis avec enthousiasme. Bon succès et bonne continuité pour votre retraite à tous les deux. xx

  48. Félicitations pour ton livre!

    Tu mentionnes à la fin de ton article que tu as réussis à faire descendre le prix de vente, je serais bien curieux de connaître la façon que tu t’y es pris. Peut-être que la publication d’un livre pourrait être une idée d’un futur article 🙂

    Et merci pour ce blogue!

    1. Merci Benjamin et bienvenue dans la communauté!

      Nous avons réduit le prix principalement en réduisant le nombre de pages. Vous remarquerez qu’il y a très peu d’espace entre les paragraphes. Nous avons donc joué avec la mise en page, sans réduire le nombre de mots.

      On est frugaliste jusqu’au bout! 😉

  49. Bonjour à toi jeune retraité et mes félicitations pour ton livre, bel accomplissement!!
    Que je le gagne ou non j’ai déjà fait une suggestion d’achat à ma bibliothèque pour l’achat de copies de ton livre, je suis accros à ce genre de livre….

    Merci à toi de prendre du temps pour parler de tant de sujets qui touche tant de gens dans la société mon fils dirait que tu es un opportuniste et que tu fais de l’argent avec ton blogue mais moi je pense que tu es vrai…Au plaisirs de te relire…

  50. Un auteur de blogue à succès qui arrive encore à déboucher dans l’édition papier classique, je croyais que c’était là un phénomène révolu depuis longtemps depuis l’époque pionnière du Web que j’ai connue de très, à cause du vide intersidéral que Facebook a creusé sans fond dans l’univers des blogues qu’il a comme condamné à l’obsolescence préprogrammée. Tu es sans doute une des rarissimes exceptions de nos jours qui confirment cette nouvelle règle qui est plutôt une sorte de dévolution selon moi. Je te souhaite tout le succès de vente que tu mérites amplement. Au plaisir de te lire sur le bon vieux support papier qui demeure insurpassable, au fond.

  51. Super, je suis curieuse de le lire, en espérant pouvoir y trouver des trucs qui m’aideront dans les prochaines années, pas pour prendre ma retraite avant 40 ans car j’ai passé le cap déjà, mais il n’est jamais trop tard pour améliorer ses finances. Je vous souhaite un beau succès.

    1. Merci Josée!

      Il n’y a pas d’âge pour changer sa vie (financière). Ça commence par une vision, un objectif de vie. À vous de le définir! Tout est possible quand on sait manipuler l’outil extrêmement puissant qu’est l’argent.

      Au plaisir!

  52. Félicitations.

    Ton blogue a confirmé mes pensées sur l’épargne et la surconsommation.
    Ma relation avec l’argent s’est améliorée.
    Entre autre, je suis maintenant en courtage direct et je m’en porte mieux.

    Merci et bon succès avec ton livre.

  53. Félicitations pour ton livre.
    Et continues ainsi à partager tes connaissances et expériences sur le sujet. C’est sûr que ça fera des adeptes.
    Merci encore

  54. Bonjour à toi ,

    J’ai demandé à ma bibliothèque de quartier d’acquérir le livre …Tres impatiente de le lire j’adore le sujet et veux en savoir plus ….
    Félicitation pour la sortie de votre livre , je pense qu’il sera très utile pour plusieurs d’entre nous !

  55. Je ne pense pas que ce soit accessible à tous malheureusement (il faut quand même garder en tête qu’une bonne partie de la population travaille au salaire minimum) mais c’est certain que beaucoup de travailleurs en quête de liberté gagneront à lire ton livre.
    Pour ma part, il est réservé à la bibliothèque et si je gagne la copie je m’engage à en faire cadeau à quelqu’un de mon entourage!

    1. Salut Myriam,

      En effet, la retraite n’est pas accessible à tous. Je prône plutôt la liberté dans mon livre. Ceci se décline de 1001 façons. Pour certains ça pourrait être de changer de carrière, de prendre une année sabbatique, de démarrer une entreprise, de travailler moins d’heure, etc.

      Humblement, je pense que les travailleurs à salaire minimum ont encore plus besoin de lire mon livre. Leurs finances sont d’autant plus importantes puisqu’ils ont moins de marge de manoeuvre.

      Merci, bonne lecture!

    2. Bonjour Myriam,

      J’ai atteint une certaine liberté financière assez confortable pour mes besoins en gagnant une moyenne annuelle de 20 000$ en salaire au cours de ma vie. On ne contrôle pas toujours ce que l’on gagne mais on contrôle ce qu’on dépense. Je travaille maintenant par choix et plaisir et j’ai fait un petit calcul ce matin. Je gagne en moyenne 315$ brut par semaine en travaillant au salaire minimum dans un magnifique parc à Québec (moi qui adore marcher, on me paie pour le faire ;o). Je vous fais une confession; je n’arrive même pas à dépenser tout ça et je peux vous assurer que je ne me prive de rien. Tout est une question de choix de consommation, qui sont souvent des choix de surconsommation.

  56. Félicitations pour ce livre qui rendra sûrement service a de jeunes gens. Moi je suis déja a la retraite mais j aime ton blog quand même et c’est beau de voir les jeunes qui suivent ton exemple

    Passe une belle journée bye

    1. Merci bien gaetan!

      Je ne vise pas seulement les jeunes. J’ai écrit mon livre avec les 7 à 77 ans en tête. Il s’agit en fait d’un buffet. Chacun peut y trouver quelque chose qui s’applique à ses besoins.

      Passez une très belle journée!

  57. À peine sorti et déjà 38 exemplaires commandés pour le réseau des bibliothèques!
    Tu fêtes ça comment? Avec une bouteille de champagne ou un 2L de cola bien shaké?
    J’ai opté pour le Pepsi pour fêter mon premier investissement dans mon CELI 🙂
    Il faut bien profiter du moment! 🐧

    1. Pinjouin ravageur,

      C’est une bonne nouvelle! J’ai vu que ma biblio l’a aussi commandé.

      J’ai célébré en faisant une semaine de camping dans la magnifique région de Charlevoix. C’est mieux que du champagne ça! Juste à temps, avant le re-confinement.

      Cheers!

  58. Wow félicitations pour le livre! Je suis le blogue depuis quelques années déjà. Il m’a accompagné dans ma transition des bancs d’école vers le marché du travail et je l’espère, m’a aidé à contrer mes envies de lifestyle inflation. Je progresse rapidement vers mes objectifs.

  59. Félicitations pour votre livre ! 🙂

    Je suis très content de voir (Enfin!) un québécois. 🙂 ***

    Je m’intéresse au mouvement FIRE sérieusement depuis cet été. Force était de constater que mes sources (sur youtube) étaient principalement américaines, sinon au moins canadienne anglaise. Rien en français du Québec. Je m’y perdais à l’occasion avec leur 401k, leur 413, leur Roth, Roth IRA, etc. J’espère y retrouver un petit parallèle que je comprendrai mieux (REER, CELI, etc.) :).

    Bref, un peu plus de littérature financière sera la bienvenue. Je me dis que c’est au moins une chose intéressante que la covid nous aura amené : revoir nos priorités de vie, revoir nos finances, trouver un moyen de rattraper les manques à gagner pour rattraper ce qu’elle nous aura fait perdre au niveau de l’emploi (PCU, etc.), et enfin atteindre le Saint Graal de la retraite, avant que le travail nous ait vaincu …

    J’ai hâte de vous lire !!

    MERCI ! 😉

    1. Bonjour François,

      Bienvenue dans la communauté!

      La pandémie actuelle a eu plusieurs impacts positifs. Le taux d’endettement à diminué et la taux d’épargne à augmenté. Si je ne me trompe pas, ce dernier est passé de 5% à 20% (je ne trouve malheureusement plus la source).

      Je pense que le timing pour proposer un mode de consommation alternatif au Québécois est idéal. J’espère bien que mon livre fera son petit bout de chemin.

      Merci pour vos encouragements! Bonne lecture!

  60. Très hâte de lire ce livre!

    Mais pour moi, ce qui ressort est comme tu en avais parlé, du timing avec le livre de M. McSween et encore plus, la proximité des titres (et la possible involontaire compétition entre les deux?). C’est avec le sourire bien sûr car je lirai probablement les deux, on n’a jamais assez d’idée en terme de philosophie de vie et d’outils de gestion financière.

    1. En effet GuillaumeDC, le timing de nos livres respectifs est un drôle de hasard. Mais, je pense que c’est pour le mieux.

      Dans le fond, je fais la première partie du show à P-Y McSween. Et, ça me fait grandement plaisir. S’il y a quelqu’un qui peut promouvoir la liberté financière c’est bien lui.

      En tout cas, on va en parler de liberté à l’automne…

    1. Félicitations! J’ai bien hâte de lire ce livre (que je gagnerai via le concours). J’ai moi-même une attitude à contre courant alors j’esper aller chercher encore quelques petits trucs qui feront sans doute toute la différence! Soyons dans l’action un petit pas à la fois!!

  61. Felicitations JS!
    T’es un vrai modèle à suivre. C’est une preuve que l’effort ça rapporte!
    J’ai bien hâte de le lire ton livre et en aprendre plus.
    🙂

    1. Merci Aspirant à la Retraite!

      Comme dans tout, la patience, la motivation et la discipline finissent toujours par payer. Dans un monde de gratification instantanée, ces qualités sont loin d’être à la mode.

      Bonne lecture!

  62. Bravo Jean-Sebastien. Je pourrai toujours dire que je t’ai connu dans ton dernier travail, juste avant ta retraite 😉 Très hâte de te lire.

  63. Félicitations! Bien hâte de lire ce livre. Je m’intéresse au sujet depuis un peu plus d’un an et j’ai commencé à instaurer des changements dans mon mode de vie et mes finances. Merci de nous partager votre expérience!

    1. Merci Dividends & FNB!

      Nous formons une communauté, chacun y apporte son grain de sel. J’ai eu plus de visibilité dernièrement, mais le mouvement FIRE québécois est en pleine ébullition. Il y a plein de belle histoire inspirante à suivre. Merci pour ta contribution!

  64. Wow, il était temps qu’un québécois écrive un livre clair et concis qui met l’emphase sur le comportement humain avec l’argent. La liberté financière est le résultat de ces comportements. Dans les librairies, les tablettes sont pleines de livres comment atteindre le succès en affaires, comment faire de l’$ en bourse, comment devenir un pro du day trader, comment augmenter sa valeur sur le marché, etc. Pourtant, il est si simple de s’enrichir quand on dépense moins que ce que l’on gagne. Dominique Loreau a écrit : « L’argent est une énergie que nous laissons malheureusement fuir à cause du manque de lucidité causé par le mauvais contrôle de nos impulsions. » Mais celle que je préfère est de Will Smith : « Il y a trop de gens qui, avec de l’argent qu’ils n’ont pas, achètent des trucs qu’ils ne veulent pas, pour impressionner des gens qu’ils n’aiment pas. « 

    1. Bonjour crousselet,

      Je pense également qu’il y a une lacune importante au Québec à ce niveau. Nous mettons tellement d’emphase sur les revenus. Le but est de faire plus de pognon pour consommer davantage. Dans le contexte environnemental actuel, c’est débile.

      Le frugalisme est la solution à plusieurs problèmes écologiques, sociaux et financiers.

      J’ai la même citation dans mon livre. 😉

      Au plaisir!

  65. J’ai bien hâte de lire ton livre. J’ai découvert le mouvement FIRE en consultant ton blogue suite à un reportage de Radio-Canada en 2017.
    Réaliser qu’une retraite aussi anticipée est faisable est l’un des moments les plus marquants de ma vie.
    Je me souvient de Challenger en 1986, du 11 septembre 2001 et de cette journée où j’ai réalisé que je pouvais quitter la « matrice » bien avant l’âge standard de 65 ans il y a maintenant plus de 3 ans et demie. De ces événements, c’est la lecture de ton blogue qui aura eu l’impact le plus important dans mon cas.
    Merci et félicitations pour ton livre

    1. Tu fais ma journée Frank!

      À l’époque, la découverte du mouvement FIRE aux É-U avait aussi été un point tournant dans ma vie. C’est un peu pour cette raison que j’avais lancé mon blogue en 2015. J’avais envie de partager cette révélation avec tous mes proches. Au final, ça ne les a pas intéressé du tout. Certes, j’ai rencontré tellement de gens allumés (comme toi).

      Merci! Bon parcours vers la liberté!

  66. Félicitations Jean-Sébastien

    Toujours agréable de te lire, tu es inspirant et respectueux. Je vais le lire par plaisir et je vais continuer à te suivre…. toujours par plaisir 😉

    Un vieux retraité:)

  67. Oh my, c’est certain que je veux une copie! Tannée du metro-boulot-dodo. J’espère au plus pire prendre ma retraite à 55 ans, cela me donne 10-15 ans et je pars de presque rien parce que j’ai étudié une majeure partie de ma vie.

    Hourra pour ce livre!

  68. Bravo
    Il faut savoir mettre ses priorités à la bonne place
    Et surtout commencer par faire un budget
    Sortir du monde de consommation qui détruit la planète

  69. j’ ai acheté ton livre félicitations je lis tes commentaires régulièrement je vais prendre ma retraite a 54 ans j ‘ en ai 51 ans = 25 ans d’ investissements avec salaire de 30000$ annuel

      1. Tellement! J’ai fait ce calcul et avec une moyenne salariale annuelle de 20 000$, je suis arrivée à une indépendance financière qui répond bien à mes besoins. Mon salaire annuel le plus élevé a été de 42 000$ et ceci pour une année seulement, sinon ça volait beaucoup plus bas. Avis à tous ceux qui sont assurés qu’il faut gagner un gros salaire pour y arriver. Le secret de base c’est l’épargne, l’intérêt composé; pas besoin d’être un investisseur agressif.

  70. Félicitations ! À te lire et regarder tous les commentaires on comprend que l’intérêt pour prendre soin de ses finances est grandissant au Québec et ta contribution est indéniable! Chapeau!

    1. Merci Pierre!

      Je pense que les Québécois gagneraient à être plus libre. Le mode de vie proposé par la société de consommation est dépassé. Il est temps qu’on se prenne en mains. Mon livre est seulement une goutte d’eau dans l’océan. Certes, c’est avec des gouttes d’eau qu’on fait des piasses (ou quelque chose comme ça)!

  71. Bonsoir a tous et JS ….Je viens de t,écouté a Denis Levesque …et tres décu de ton interview désolé
    Trop de questions sans réponse..a MR LEVESQUE …et tu dis pas tes avoir et ton train de vie ??? et dis que tu es a loyer et pas avoir investi dans l immobillier …et a vivre de 4% de tes placement ????
    Je suis retraité a 40 ans suite a de tres bons PLACEMENT en immobillier ….1e..acheté un 6 logis et que les 5 autres locataire pour tout pour TOI ensuite effet de levier 2e 3e 4e 5e et vie des loyers et plus
    la vendu 2 ..investi 2 condo sur le bord du memphré a Magog et 2 autre condo a IXTAPA Mex et voyage en masse …..le reste trop long a écrire mais je peux bien vous conseillé sans FRAIS
    Au plaisir de répondre aux question sans réponse ..Bonne soirée en direct de IXTAPA Mex

    1. Bonjour Guy,

      Je suis également déçu de mon entrevue à TVA. J’avais tellement de choses à dire, mais je n’ai pas bien présenté mes arguments. Je ferai mieux la prochaine fois. Entre temps, je vous invite à lire mon livre, vous trouverez toutes les réponses à vos questions.

      Bonne retraite!

  72. Woot woot! Liberté financière de la musique à mes oreilles!
    Je vais emprunter votre livre à la bibliothèque municipale et mettre le 20$ de côté 😉 ai-je bien compris 😁
    J’espère gagner votre livre pour prendre le temps de bien le lire et le faire lire à mes ados, j’ai bien hâte aux discussions animées par la suite!
    Bon succès et bonne liberté!

  73. Bonjour, si nous sommes deja adeptes de blogs de finances personnelles, quon investit soit meme dans des etf, allons tout de meme apprendre des trucs? A qui s’adresse ce livre? Aux inities? Aux debutants? A tous? Merci

    1. Bonjour Roger,

      Ce livre est destiné au grand public. J’y présente mon parcours vers la liberté financière, puis les 15 étapes qui m’ont permis d’y arriver. Si vous êtes déjà un adepte FIRE, vous n’apprendrez rien de nouveau. Dans le doute, peut-être que vous pourriez l’emprunter à la biblio.

      Merci!

  74. Bonjour JS,
    C’est toujours une surprise de voir tes nouvelles publications arriver dans ma boîte emails. Donc, c’est certain que je prendrai plaisir à lire ton livre et je mettrai quelques trucs en pratique. Depuis que je suis ton blogue, j’ai diminué mes dépenses mais j’ai encore beaucoup de crouttes à manger!
    Merci pour ton livre!

  75. wow wow et rewow. sujet tellement intéressant. Depuis 3 ans… j’ai l’esprit très ouvert à propos de ce sujet qu’est la liberté financiere. ayant déjà modéré mon rythme de Vie et de consommation, il me plait d’en connaître d’avantage pour réussir dans ce créneaux encore mieux.

  76. Toutes mes félicitations pour le nouveau-né! J’espère bien gagner ton livre! Mais sinon, j’aurai un bon prétexte pour aller faire un tour chez Renaud-Bray! 🙂

    1. Merci Mario!

      C’est un bonne analogie, mon livre m’a pris environ 9 mois à produire. Telle une femme enceinte, j’ai eu des maux de coeur, des vertiges et, surtout, beaucoup de bonheur tout au long du processus. 😀

  77. bravo à toi car la publication d’un livre a dû nécessiter beaucoup de travail j’imagine.
    Je le lirai sans faute car le sujet m’intéresse …

  78. Comme nous avons déja eu un bref échange sur votre page facebook, je me contenterai ici d’un résumé: Bravo, j’ai hate de lire ca. 🙂

  79. WoW j’ai bien hâte de lire ce livre
    Grâce à ce blog je suis entrain de me payer un congé différé de 6 mois
    C’est pour juillet 2021 😃😃😃
    Et je suis capable d’épargner en plus de ca

  80. Tu dois être très fier et je te souhaite un franc succès, même si ce n’est pas ce que tu cherches. Je te l’ai déjà dit et je le répète, tu as été un déclencheur pour moi et je t’en remercie car c’est un peu à cause de toi que je mène la vie que j’ai aujourd’hui – ceci n’est pas du lichage pour gagner la copie de ton livre ;o) Tu es un excellent vulgarisateur alors je n’ai pas de doute que ton message passe. On t’aurait dit que il y a 10 ans que tu écrirais ce livre et je suis sûre que tu ne l’aurais pas cru.

    1. Merci Gabrielle, ça me touche profondément.

      J’ai l’impression que quand on réalise un projet purement par passion (sans impératifs financiers), le résultat est tellement meilleur. En tout cas, c’est beaucoup plus satisfaisant. Je suis fier de ce livre. Il est à mon image.

      Je pense que tu es une inspiration pour plusieurs lecteurs. Merci de participer à ce blogue!

  81. C’est absolument génial! J’ai aussi le projet de prendre ma retraite le plus tôt possible. Je pense être sur la bonne voie, mais j’ai bien hâte de lire ton livre!

  82. Votre site m’a permis de voir plus loin que la banque. J’ai commencé à investir en bourse et à économiser dans le but de recevoir des dividendes mensuelles. Je vous souhaite du succès !

  83. Je vous suis depuis peu. Ce que je vois par contre est que vous vous vantez d’avoir pris votre retraite avant 40 ans, mais vous avez plutôt changé d’emploi (pour tenter votre chance comme influenceur) et non arrêté de travailler. Le choix du mot ‘retraité’ est mal choisi, puisque la retraite consiste à profiter de la vie et non de passer des heures à écrire un blogue, un livre, à faire du marketing pour ceux-là. Selon les deux premières pages, ce livre semble s’adresser à ceux qui travaillent et n’ont pas encore envisagé la possibilité de prendre leur retraite avant 55 ans. Or, ceux-ci suivront plutôt des influenceurs sortis d’Occupation Double ou du moins des gens qui gaspillent, puisque ceci est plus proche de leur mode de vie, non? Quant à ceux qui sont déjà convaincus, ce livre apporte peu, puisque nous le savons déjà. Profitez de votre retraite, amusez vous et soyez heureux avec votre nouvelle vie de retraité, laissez les autres choisir leur destin. Bon courage 🙂 Pura vida !

    1. Bonjour many,

      Je m’attendais à ce genre de commentaire. D’ailleurs, j’aborde ce sujet dans mon livre.

      Je ne cherche absolument pas un autre boulot. J’ai tout l’argent dont j’ai besoin déjà. Par contre, les projets sont nécessaires à mon bonheur. Et, j’ai l’intention d’en réaliser plusieurs autres avant ma mort. Seulement, la rentabilité n’est jamais une considération. Je me réalise à travers mes passions, même si elles me coutent de l’argent au lieu d’en rapporter.

      Pour moi, profiter de la vie = passer des heures à écrire (sans être payé).

      Merci pour les voeux de bonheur, je vous en souhaite autant!

  84. Achat fait. Lecture en cours….
    Pour quelqu’un qui te suit depuis le début je trouvais important de t’encourager dans ta démarche.
    PS: J’ai bien rien en écoutant Denis Lévesque prendre un ton incrédule vis à vis la retraite à jeune âge durant ta dernière entrevue!

    1. Un grand merci Kaven!

      « Tu te lèves à 2 heure, pis tu manges des chips… Ah non, des chips c’est trop cher! » 😀

      Ce n’était pas ma meilleure entrevue, mais si ça peut piquer la curiosité de quelques auditeurs c’est bon.

      Bonne lecture!

    1. Oui! Je me posais la même question. La version numérique (en format epub, besoin d’Adobe Digital Editions) est disponible en suivant le lien mentionné au site de Renaud-Bray et en cliquant sur le nom d’auteur pour voir les autres livres/version disponibles.

      Ou faites un recherche sur le site Renaud-Bray avec l’ISBN : 9782761955669

  85. Belle entrevue avec Denis Lévesque! J’ai trouvé qu’il te challengait repectueusement et tu as répondu avec aplomb. On sentait un peu de jugement, lui qui est clairement un bourreau de travail, mais bon on a tous instinctivement un peu de jugement pour ceux qui ne pensent pas comme nous. Moi, j’ai du jugement pour ceux qui loadent leurs cartes de crédit et payent 20% d’intérêt, mais ça ne m’empêche pas d’écouter leur point de vue dans le respect. Une leçon que certains devraient apprendre avant de te rabaisser sur le Facebook de Pierre-Yves Mcsween, la plupart disent que tu ne fais pas de sens sans même avoir écouté l’entrevue ou lu le résumé du livre, c’est décourageant! Bien hâte de lire ton livre!

    1. Salut Loic,

      Denis Lévesque a été à la hauteur de lui-même. C’est moi qui aurais dû mieux défendre mon point de vue. J’aimerais bien refaire cette entrevue. En tout cas, c’est derrière moi. Je ferai mieux la prochaine fois.

      J’ai l’habitude des commentaires négatifs. 99% des commmentaires sur Facebook (négatifs et positifs) sont basés uniquement sur le titre de mon livre. C’est la réalité en 2020.

      Merci pour tes encouragements!

  86. Hello ..finalement quelqu un …comme moi a trop de réponse sans réponse avec pas de d autos et vie de RADIN ..JE l ai pris a 40ans mais mis ca dans l immobillier ..si tu a des question gener pas j ai 3 autos wi fi chez moi et voyage en masse 6 mois mexique et bien plus

      1. Ça vient d’un témoignage vécu et authentique et non pas d’une commande à un fort en thème comme Mcs… C’est toi qui mérite le best-seller!

        1. PFG, ce n’est pas une compétition. Je n’ai pas non-plus de grandes ambitions au niveau des ventes. J’ai créé un livre à mon image, sans concessions, et j’en suis fier. C’est tout ce qui compte pour moi.

          1. Tu me devines, je n’ai pas pu résister à l’envie de commander les deux, histoire de les comparer. Ils doivent être complémentaires de toute façon, n’est-ce pas? Toi c’est un témoignage vécu, et lui une dissertation de CPA quand même très instructive.

    1. Merci énormément pour le lien Effet Pastel!

      Je cherchais à voir cette entrevue sans trop avoir à me taper l’imbuvable Denis Lévesque!

      Le segment avec jeune retraité débute à 13m05 et se termine vers 23m55.

    2. Merci Effet Pastel pour ton positivisme!

      L’entrevue avec Denis Lévesque a été pénible. J’aimerais pouvoir la refaire. En tout cas, j’apprends!

      J’ajoute ton blogue à ma liste. Au plaisir de te lire!

  87. Toutes mes félicitations! J’ai très hâte de le lire, sous peu! Je suis contente que des gens osent maintenant dire autrement que le troupeau! 🙂 Belle réalisation!

  88. J’ai terminé de lire le livre. J’AI ADORÉ! 🙂 Une chose est certaine, c’est maintenant clair que c’est Van-Anh le cerveau de l’opération 😛 Tu le mentionnes souvent dans le livre. Dans cette optique, il serait intéressant qu’elle publie à l’occasion sur ton blogue… si elle est intéressé, bien entendu 🙂

  89. J’ai terminé ton livre et j’ai adoré. Félicitations pour ton parcours. Plusieurs passages très drôles aussi! (Jordache…hahaha!)

  90. 4e d’emblée sur la liste de réservation à ma biblio municipale (Rive-Sud de MTL) qui en a trois en pré-traitement avant prêt. Mon budget d’achat de livres est déjà pété cette année. J’en ai encore 5 à lire à leur tour, alors… Acheteur compulsif de livres, j’essaie de me restreindre compte tenu que je ne veux plus avoir dans le décor de mon vivoir qu’une seule bibliothèque vitrée qui commence à déborder sur deux rangées à la fois sur plusieurs étagères… ouille!

      1. Sauf que les bibliothèques municipales referment tout à coup pour cause de pandémie! J’avais tout de même déjà mis ton livre sur ma liste de souhaits chez Renaud-Bray pour une prochaine commande en ligne, vieux frère!

  91. 1h19 AM. C’est l’heure à laquelle j’écris ces lignes. Assis dans un café du coin, je ferme enfin un livre que je me suis nouvellement procuré il y a quelques jours. « La retraite à 40 ans » (par Le jeune retraité) m’a accompagné tout au courant de la semaine et je ne crois pas avoir lu jusqu’à aujourd’hui, aussi passionnément, un livre en moins d’une semaine de ma vie.

    Avant de me procurer celui-ci, il faut dire que j’adhérais déjà à certains paradigmes de Jean-Sébastien Pilotte: vivre selon ses moyens, faire certains choix plus « serrés» financièrement aujourd’hui pour vivre plus librement demain, etc. Je trouvais déjà qu’il dégageait une bonne humilité et douceur, et c’est ce que j’avais surtout aimé. Le livre m’a permis de découvrir une autre facette de l’auteur: son parcours, ses choix, son sens de l’humour, bref, c’était bien agréable à lire et pas lourd du tout! Il m’arrivait de souvent rire en lisant certains passages, comme quoi que l’auteur a une bonne pédagogie dans sa plume!

    Je craignais, avant de lire le livre, que l’auteur ne parlerait qu’en majorité d’intérêts, de bourse et d’investissement (comme beaucoup de livres sur la finance). Bien qu’il s’agit là d’une des bases de l’approche FIRE, ce n’est pas un terrain dans lequel je m’y plongerais pour des raisons personnelles (la bourse, faire des intérêts, etc); mais il faut dire que j’ai été très satisfait du livre même s’il en parlait! Oui, l’auteur en parle, alors si vous cherchez à mieux comprendre ces sujets, vous en serez bien gâtés, mais Jean-Sébastien parle de 1000 autres choses de notre quotidien, des conseils qui sont tous très pertinents. J’y ai trouvé ce dont j’avais besoin pour continuer ma route.

    Tant pour une personne qui n’est pas du tout connaissant du domaine de l’épargne, de l’argent, que pour une personne qui a beaucoup de savoir, il y a plusieurs perles à aller chercher dans cette œuvre. Note à part, j’aimerais vous faire part, à vous cher auteur, que j’épargne 50% de mon salaire depuis que je vous ai découvert en ligne. C’est tout à fait possible, et ce n’est que des choix qu’on fait, comme vous en parlez souvent dans votre livre. On peut vivre la situation économique, ou la subir… ce n’est qu’une question de choix. Et c’est ce que nous rappelle sans cesse Jean-Sébastien à travers des exemples tirés de son quotidien.

    Bonne lecture à tous!

    1. Merci énormément Minh!

      Votre témoignage me va droit au coeur!

      Quand j’ai écrit ce livre, je me suis dit que si je touche une poignée de personnes ce sera mission accomplie. Or, depuis le lancement, j’ai reçu des dizaines (voire des centaines) de messages comme le vôtre. Mon objectif est atteint. 🙂

      Félicitations pour votre taux d’épargne. À 50% vous êtes sur l’autoroute de la liberté. Ce n’est plus qu’une question de temps avant que vous soyez maître de votre temps.

      Bonne route!

  92. Bonjour Jean-Sébastien, je suis ton blog depuis quelques mois, c’est une bonne formule avec beaucoup d’articles très intéressants ! J’ai lu ton livre en quelques jours et c’est un très bon ouvrage ! C’est presqu’un cours de finance 101 pour tous, tu couvres plusieurs sujets intéressants et je trouve que c’est un très bon résumé et une bonne recette à suivre. Normalement ce sont des sujets que nous apprenons au courant de notre vie, j’aurais aimé avoir ce livre quelques années plus tôt…Je vais le faire lire à mes deux grandes filles qui sont presque des adultes. Tu devrais faire traduire ton livre en anglais pour nos voisins canadiens !

    J’ai trois questions :

    1-Dans ton livre tu mentionnes qu’une personne a réussi à accumulé 1 million de $ dans son CELI. WOW ! Tu dois nous dire son secret, comment il a fait ?

    2- De mon côté, j’investis dans mon REER le plus possible. J’étais avec Valeur mobilière R… et mes frais étaient élevés et les rendements très bas. J’ai découvert ceci quand j’ai réussi à calculer les rendements par rapport à mes investissements. C’est quand j’ai commencé à mettre de la pression pour réduire les frais et améliorer les rendements qu’ils m’ont laissé tomber ! J’ai donc changé pour valeur mobilière B.. et les rendements jusqu’à maintenant sont correctes et les frais sont quand même de 1.3%. Je ne suis pas encore prêt à gérer mes comptes seuls. Avec ce que j’ai accumulé, il me serait possible de changer pour aller chez Jarislowsky Fraser ou les frais semblent très bas. Est-ce que quelqu’un les connait ? J’aimerais avoir des références ? Merci de votre aide 🙂

    3-Jean-Sébastien, est-ce que tu investis la partie action de ton portefeuille à 100% dans le S&P500 ou tu en as dans le Dow Jones ? Est-ce que tu peux me donner le nom des titres Vanguard et autres des FNB (Actions et Obligations) dans lesquels tu investis ?

    Merci d’avance pour ta réponse et les réponses des abonnés! Au plaisir de vous lire…

    G.

    1. Merci beaucoup G!

      1- Pour atteindre 1M$ dans son CELI il faut prendre des risques (démesurés). Il faut investir dans des titres spéculatifs (penny-stock) et ne pas diversifier. Voici quelques exemples qui datent de 2015: https://lactualite.com/lactualite-affaires/les-plus-gros-celi-au-canada/

      2- Je n’ai auncune expérience avec Jarislowsky Fraser. Peut-être qu’un lecteur pourra témoigner?

      3- De plus en plus, je vise un portefeuille qui ne requiert aucun effort. Je suis un investisseur passif. Voici un article qui présente mon portefeuille modèle (à la fin de l’article): http://www.jeuneretraite.ca/investissement/comment-batir-un-portefeuille-de-fnb/#:~:text=Ainsi%2C%20chaque%20mois%2C%20ce%20montant,et%20r%C3%A9investit%20dans%20vos%20FNB.&text=Au%20co%C3%BBt%20de%2050%24%20par,minimum%20de%20100%24%20par%20mois.

      Par ailleurs, si c’était à refaire, je m’orienterais probablement vers un produit tout-en-un Vanguard (https://www.vanguardcanada.ca/individual/etfs/about-our-asset-allocation-etfs.htm?lang=fr). Il suffit d’acheter un titre pour avoir un portefeuille diversifié et rééquilibré.

      Bon succès!

      1. Ma soeur aînée a opté dès sa sortie – conseillée par un ami financier issu d’une famille anglo-saxonne multimillionnaire – pour le Vanguard VBAL tout-en-un réquilibré de 60 % en actions, 40 % en obligations, à 0,25 % de frais de gestion annuels sur les actifs, le tout très bien diversifié à l’échelle mondiale, car composé de 8 FNB sous-jacents: (https://finance.yahoo.com/quote/VBAL.TO?p=VBAL.TO&.tsrc=fin-srch)

        C’est donc un fonds de fonds négociés en bourse (FNB). Or, le défi de Warrent Buffet, il l’a remporté haut-la-main dans la décade 2007/2017 contre un Hedge Funds qui était aussi un fonds de fonds, à 7,41% pour Buffet contre 2,2 % pour l’autre. Toujours à cause d’une question de frais implicites.

        Buffet avait opté pour un FNB Vanguard tout à fait classique qui suit le SP&500 à 0,06 % de frais annuel seulement. Je crois que cette stratégie tient toujours aussi bien la route dans la présente décade 2018/2028, du moins en ce qui me concerne désormais. Comme tu le sais déjà, c’est le même défi que je me suis donc lancé à moi-même. On verra bien…

        Jusqu’ici j’ai tenu le coup, j’ai fait le mort, et j’ai moyenné autant que possible mes droits de cotisation dans mon CELI. Toutefois, depuis que je suis plongé en Bourse, mes frais dentaires ont explosé subitement, je ne te le révèlerai à ma grande honte, mais disons que j’en suis au point d’investir d’urgence dans une plaque occlusale… 🙂

      2. Personnellement, j’ai « profité » de la pandémie pour mettre à jour mon portefeuille d’investissement. J’ai presque tous vendu, incluant le classique « 3-Funds Portfolio » de Canadian Couch Potato (ZAG/VCN/XAW) pour maintenant avoir un seul FNB de répartition d’actifs (« Asset Allocation ETF ») par compte. J’ai choisi XEQT (100% actions) pour mon CELI, XGRO (80% actions/20% obligations) pour mes REEE et HGRO (100% actions) pour mon compte non enregistré, car ce fonds n’a pas de distributions 😉

        1. Retraite101,

          C’est ce que je ferais si je pouvais. C’est tellement plus simple.

          J’ai vendu certains titres suite au rebond du marché cet été, mais je n’ai encore rien racheté. Je garde une bonne portion en liquidité pour l’instant.

          1. Il n’est pas prouvé ni certain, selon moi, que des fonds de fonds (des FNB composés de FNB) peut mieux performer à long terme en termes de bénéfices/risque qu’un seul et unique fonds à frais encore plus réduits de 0,06 % et bien diversifié tout de même à l’échelle de l’Amérique du Nord et même à 40 % à celui du monde entier. Au contraire, selon Warren Buffet!

          2. Vois-tu une différence vraiment significative sur le plan d’une quelconque démonstration à long terme entre le fonds tout-en-un constitué de fonds du Hedge Funds qui a perdu à plate couture son pari contre le défi de Buffet pour la décade 2007/2107, lequel s’est contenté de suivre le SP&500 avec un seul et unique FNB Vanguard à frais très réduits de 0,06% ? Surtout pour l’essentiel quant à un CELI à 100 % en actions?

          3. Je ne comprends pas la question PFG. Selon moi, le FNB tout-en-un devrait suivre le rendement des grands indices boursiers à long terme. Donc, du haut de ses frais de 0.2%, il pourrait possiblement supplanter les Hedge Funds sur une longue période.

          4. A vrai dire, je n’ai pas examiné la composition exacte de ce Hedge Funds qui avait relevé le défi de Buffet, sauf à savoir qu’il était un fonds rassemblant un certain nombre d’autres fonds, ce qui ressemble pas mal au principe des tout-en-un. Je présume qu’il ne s’agissait pas de FNB proprement dits, je n’en sais rien. Je ne sais pas à quel point leurs frais respectifs s’additionnaient par-dessus le marché. Comment en est-il pour toi qui en a tout composé un panier? Quant au VBAL, par exemple, il ne coûterait que 0,25 % de frais annuels sur les actifs, mais la huitaine de FNB dont il est composé comportent eux aussi leurs propres frais qui finissent pas impacter la performance du tout-en-un qui les regroupe même si ce dernier ne charge semble-t-il qu’un quart de point au final. Autrement dit, quels sont les frais cachés de ce genre de produit, le sais-tu? Même le FNB ZSP à 0,09% en comporte qui sont tenus sous le boisseau: les frais de conversion vice et versa en dollars canadiens et américains, la BMO prend une cote de 2,5 % au cours de l’opération. Tous ces fonds manquent énormément de transparence, je pense. J’ai bien de la misère à lire entre les lignes de mon tableau de bord dans mon compte de La ligne d’action, je l’avoue. Je me sens mystifié, en fait!

  93. Allo! j’adore ton blog! j’ai lu un article sur toi dernièrement concernant la sortie de ton livre (félicitations) et la journaliste parlait de ton forfait cellulaire à 13 $ par mois. Peux-tu m’en dire plus et me dire où je pourrais adhérer à ce forfait. J’ai présentement un forfait avec koodo trop cher pour mon utilisation! Merci à l’avance

    1. Bonjour Marthe,

      Je suis avec Public Mobile. Le forfait de base coûte 15$/mois et une promotion en vigueur lors de mon inscription m’a donné un rabais de 2$/mois.

      Soit dit en passant, vous bénéficierez d’un rabais additionnel en donnant mon code de référence: 38JMMV

      Merci!

      1. merci pour l’info, puis-je utiliser mon cellulaire actuel? où peut-on prendre l’abonnement? est-ce que je peux conserver ma carte SIM? oui j’utiliserai votre code de référence en espérant que cela vous donnera aussi un rabais éventuellement! Savez-vous si on peut modifier le forfait en cours de route (exemple : si je dois aller en voyage et avoir un forfait plus élevé? et ensuite revenir au forfait de base?) merci encore!!

        1. Bonjour Marthe,

          Vous pourrez utiliser votre cellulaire actuel. Vous devrez par contre acheter une carte SIM spécifique à Public Mobile. J’avais acheté mon forfait au WalMart. Et, oui, vous pourrez changer votre forfait au besoin, il n’y a pas de contrat.

          Bonne journée!

  94. Yé! J’ai lu le livre en 1 semaine . Vous avez un très bon style d’écriture. Facile à lire. Au sujet des maisons, j’ai lu dans un livre ( next door millionaire ou barbier riche) le gain réel de la maison est seulement de 2,5% après 40 ans. Je ne me rappelle plus comment l’auteur en est arrivé à cette conclusion. Je crois que c’est l’inflation ou les taxes foncières. Au sujet de la bouffe. C’est mon péché mignon mais sincèrement, avec un ado sportif ( et mon mari, ça fait 2) dont le ventre est sans fond, je ne sais pas comment les gens font. M. François Lambert ( un des dragons) affirme pouvoir manger pour 75$ par semaine avec 2 gars ados. D’emblée, mes enfants et mon mari refusent d’être végétarien. Mais, peu importe le nombre de fruits que j’achète en spécial, de bouffe que je fais en grande quantité, il n’en reste jamais pour le lendemain et les fruits disparaissent en dedans de 2-3 jours. Même les collations plus ou moins santé que j’achète à l’occasion, s’envolent le temps de dire. Au sujet des voitures, quand l’auto sort du concessionnaire, la valeur de cette dernière déprécie déjà. Une connaissance m’a déjà avoué louer une Ferrari pour 3000$ une fin de semaine pour « cruiser » les filles durant la fin semaine de F1. Le positif du Covid-19, c’est pas de camp d’été, pas de voyage, une passe d’autobus en moins. Plus d’argent à investir! En tout cas, félicitations pour le beau livre. Santé à vous deux et à votre famille.

    1. Bonjour Caroline,

      Merci beaucoup pour ce témoignage!

      Pour ce qui est de la bouffe, nous aussi, nous ne faisons aucun compromis là-dessus. Tous les postes budgétaires qui sont liés à la santé sont intouchables.

      J’ai d’ailleurs écrit un article sur le sujet: http://www.jeuneretraite.ca/consommation/lepicerie-pour-les-nuls/

      Évidemment, durant la pandémie, les aliments sont pas mal plus dispendieux. Certes, j’espère que c’est temporaire.

      Aussi, je vous recommande d’utiliser l’appli FlashFood qui permet de localiser les produits approchant leur date de péremption et de faire d’immenses économies. Voici mon lien de référencement qui donne 5$ de rabais: https://flashfood.app.link/hWAySd63z7

      Meilleurs voeux de santé (et de liberté)!

  95. Bonjour,
    J’ai decouvert votre blog suite à l’emission à TVA Sur la sortie de votre livre.
    Je viens d’ailleurs de finir de le lire. j’ai trouvé tres instructif avec une belle Pointe d’humour. Bravo pour votre plume légère qui facilite la compréhension aux personnes sans education financiere avancée Comme moi. Je ne m’y connais pas en bourse mais à force d’en entendre parler, j’ai ouvert Les yeux et compris que mon argent dort dans mon compte epargne non enregistré. J’aimerais bien y investir. Dans votre livre pour conseiller l’utilisation d’un robot-conseiller Comme Wealthsimple, pour cela j’ai deux preoccupations?

    1- Est ce qu’il y a des pré-requis à connaitre avant de de Lancer en bourse? Si oui avez-vous des liens ou livres, formations à me conseiller?

    2- Ma compréhension est-elle exacte, si je considere Wealthsimple comme l’equivalent de la banque, dans le sens où, elle me presente un portefeuille (conrespondant à mon degré de risque) auquel j’adhère et revient juste 1an apres voir quel a été mon rendement?

    Merci pour votre temps de réponse.

    1. Merci beaucoup Danie!

      1- Oui, il y a des pré-requis nécessaires pour se lancer en bourse. Il faut avoir un certain profil d’investisseur. Il faut tolérer l’incertitude et la volatilité. Et, surtout, il faut éviter de suivre ses émotions quand ça va mal, comme quand ça va bien. Les marchés évoluent en dents de scie et chaque mois on annonce une catastrophe apocalyptique sans-précédent qui va changer le cours de l’humanité. 😀 Il faut garder le cap!

      Voici un article qui résume les étapes à suivre avant de se lancer: http://www.jeuneretraite.ca/investissement/comment-investir-en-bourse/

      2- Oui, votre compréhension est bonne. Wealthsimple offre des produits financiers, mais peu d’encadrement. Les frais de gestion y sont faibles puisque le niveau de service est moindre. Certes, selon moi, il s’agit d’une bonne transition entre le conseiller financier à la banque et le courtage direct. C’est le premier pas vers l’autonomie. Éventuellement, si vous êtes plus à l’aise, vous pourrez aller vers l’auto-gestion.

      Bon succès!

  96. Bonjour,

    Je viens de finir votre livre et je l’ai reçu hier! Ça fait quelques mois que je m’informe sur l’indépendance financière et que ça mijote. Je peux dire que ça fait du bien d’avoir une référence québécoise! Je trouvais que j’avais du retard dû à mon âge mais j’ai quand même commencé le processus tranquillement en ajustant mes habitudes et en épargnant. Suite à la lecture, ça me donne tellement de motivation à y aller à toute vitesse plutôt que tranquillement! J’ai tellement hâte d’épargner plus! On se reparle dans 16 ans! 😉

    La nouvelle économe!

    1. Merci La nouvelle économe!

      Et, surtout, merci de passer à l’action. Trop de gens assistent à des séminaires/conférence ou lisent des livres dans l’espoir de changer leur vie, mais ne passent jamais à l’action.

      Je ne souhaite pas que les lecteurs suivent mon plan aveuglément. Je ne suis pas un gourou. Seulement, j’ai envie que mon livre déclenche une prise de conscience, poussant le lecteur à créer son propre plan vers la liberté.

      Bon succès! Au plaisir de connaître la suite de votre histoire!

  97. Bonjour, j’ai terminé ton livre et je l’ai vraiment aimé. Bravo! Le contenue est réellement intéressant et facile à lire…
    Je sais que ta conjointe aide ses amies avec leurs finances. Mais, il y aurait une place pour une femme au Québec pour nous aider dans ce sens. Je ne sais pas pourquoi, c’est souvent des hommes qui publient… Ca aiderait sûrement pleins de jeune et moins jeune femme à grandir dans cette partie de leur vie de suivre, lire une femme qui a réussit.
    Bravo à vous deux!

    1. Un grand merci Jacynthe!

      Ce genre de commentaire constitue ma paie.

      J’essaie de faire participer Van-Anh à ce blogue. Peut-être que votre commentaire va la motiver. 😉

      Ceci dit, il y a plusieurs blogueuses au Québec. Voici quelques exemples:

      http://www.modestmillionaires.com/fr/

      http://sorcierefrugale.com/

      https://geretonbacon.com/

      https://vivreavecmoins.com/

      https://savelongandprosper.com/fr/

      J’en oublie surement plusieurs… Je vous invite à consulter la section « Blogue francophone » sur ma page Biblio pour les découvrir.

      Bonne lecture!

  98. J’ai terminé la lecture tard hier soir de ton petit chef-d’oeuvre de vulgarisation intelligente en matière de finances personnelles en vue de l’indépendance financière jeune.

    Il se lit comme un suspense vital, incroyable! Un tourne-page haletant! Ton écriture de qualité grand public est très alerte, claire, nette et limpide.
    Bravo! Bravo!

    Tu nous a donné ce qui s’avérera sans doute un vrai classique de référence dans son propre créneau tout à fait unique, d’une authenticité époustouflante. Recommandable au plus haut point!

    1. Cela dit, je suis en train de finir à son tour Liberté 45 de Mcsween aujourd’hui. J’adore livre des ouvrages en finances personnelles. Un déjà futur classique de référence complémentaire au tien ou vice et versa. Tu livres un témoignage vécu très éloquent et authentique tandis qu’il en fait une démonstration beaucoup plus de la part d’un comptable professionnel qui est aussi un excellent communicateur grand public, une démonstration très instructive et super bien vulgarisée. Je n’avais pas encore lu « En as-tu vraiment besoin »: il est sorti en livre de poche augmenté d’un chapitre. Je vais bientôt combler cette lacune. J’achète trop de livres, en ai-je vraiment besoin à moi tout seul? Il faut bien mettre un peu de folie consommatrice dans une existence, n’est-ce pas?

      1. PFG,

        Mon livre complète bien celui de McSween, je pense. Il a la crédibilité et l’expertise professionelle, j’ai l’expérience. 😉 Aussi, il met l’accent sur la création de valeur (la maximisation des revenus). Un concept important à comprendre en début de carrière.

        Vos folies sont raisonnables! Bonne lecture!

      1. Petite confidence, cher JS, j’ai préféré globalement ton livre, eh oui. Il est vraiment jouissif! Je l’ai dévoré avec un plaisir intense! Et je ne suis pas en train de te passer de la pommade, vieux frère.

        Même si sur certains points bien précis de comptabilité financière pour les nuls, la lecture de McSween a été quand même profitable. Il m’a tout de même convaincu de lire le précédent. Il faut dire que je suis un excellent public!

          1. Je t’en souhaite autant, si possible. Il bénéficiait d’un buzz médiatique autour de ses émissions de radio et de télévision, ce qui a survolté les ventes d’un très bon bouquin par ailleurs, selon sa réputation unanime. Cela lui a accroché à vie un vrai sourire de petit multimillionnaire quand même grâce à seulement 10 à 12 % des droits. Il est tout à la fois tout à fait méritant et chanceux d’avoir joui d’un tel positionnement de produit. À talent et même milieu égal, c’est loin d’être donné à tout le monde. On comprend son vibrant réquisitoire, bien senti et fondé, envers la chaîne éditoriale actuelle. Là où je décroche, moi, à titre d’ancien pionnier de l’édition électronique, c’est de constater le prix hors de toute proportion des livrels. La nouvelle chaîne du livre numérique est malheureusement assujettie aux contraintes du papier, ce qui est absurde. Je ne suis pas d’accord avec Mcsween quand il prétend qu’il serait impossible pour un auteur autonome de vendre 50 000 exemplaires de son livre par ses propres moyens. La machine actuelle ne profite qu’aux best-sellers comme le sien, voilà tout. L’auteur moyen, majoritaire, même génial, subit un ignoble chantage au statut littéraire quand il tombe entre les griffes des marchands de livre. Voilà pourquoi j’ai gardé toutes mes billes, je ne les ai jamais mises à ce genre de jeu-là, d’autant plus que je ne suis qu’un pur et sauvage littéraire marginal.

          2. PFG,

            Selon ma courte expérience, je constate que l’industrie de l’édition est un dinosaure. Mis à part les P-Y McSween de ce monde, qui peut vivre de ses livres? J’imagine qu’une startup du genre UBER va tout changer un jour.

          3. Même le concept très prometteur de l’impression à la demande avec vitrine de commande directe en ligne a duré depuis la dernière décennie, figure-toi. Il y a eu d’abord quelques tentatives toutes symboliques, mais tout de même inauguratrices, dont la mienne qui fut, chose étrange, la toute première dans la francophonie, j’ai connu ma petite époque de gloire. Puis avec le débarquement du grand public sur le Web au milieu de 196, vint les quelques grosses cylindrées: sauf qu’Amazon a fait très vite le vide quasi absolu autour d’elle et ce, partout sur la planète. À l’exception peut-être de http://www.lulu.com, qui l’a précédé de peu, dont j’ai fait mon fournisseur attitré depuis lors, comprenant la totale, avec livraison par la poste. Sauf quant à moi la diffusion et la promotion sur le Web. Quasi 100 % de l’édition littéraire ne vend pas assez – au-delà des 5000 exemplaires par livre, ce qui est déjà un best-seller local – pour justifier l’emploi d’autre chose que l’impression numérique de qualité librairie, toutefois. C’est ce que je fais donc pour modeste ma part. J’ai déjà compté plus d’une centaine d’auteurs disséminé dans toute la francophonie, mais comme cette façon de faire ne peut pas vraiment passer par la présence obligée et très coûteuse en librairie aux yeux des auteurs normaux, j’ai lâché la serviette pour me concentrer sur mon propre compte, un point c’est tout. Il n’y a qu’une seule voie de salut pour un écrivain rebelle et anticonformiste: il doit être de l’écurie d’un éditeur vraiment connu et reconnu et donc capable de le faire découvrir, au besoin, donc des Gallimard, Seuil, Grasset, Actes Sud de ce monde. Il n’en existe aucun, ce qui s’appelle aucun au Québec capable d’imposer commercialement un auteur « littéraire » quelconque au grand public. Il n’y a que le livre pratique qui fonctionne par chez nous: les finances personnelles ont désormais le vent dans les voiles à leur tour. Tant mieux, au fond, pour les quelques gagnants! Ce n’est pas parce que je ne serai jamais envié que je suis un envieux pour autant. Je préfère me faire plaisir en pratiquant l’art-thérapie, peu importe les conséquences financières. J’ai tout mon temps libre depuis très longtemps pour épancher à loisir toutes les fantaisies d’écriture qui me passent par le clavier. Je n’ai aucun besoin de me mettre à la littérature de genre et je ne me mesure qu’à mes propres ambitions artistiques. Je n’envie à un Réjean Ducharme que d’avoir été récupéré juste à temps par Gallimard, ce qui lui a permis de décrocher définitivement de la chose publique sans en faire pâtir du tout son lectorat ou son compte en banque. S’il avait été publié de justesse par un Leméac, par exemple, ce qui n’est quand même pas peu dire, il ne se serait jamais démarqué de toute sa vie littéraire comme chez Gallimard. Nous sommes et demeurons comme peuple bien trop colonisé pour assurer chez nous notre propre succès. Sa chance a été d’être refusé tout net par Éditions Pierre Tisseyre qui faisait alors la pluie et le beau temps, puis de courir sa chance avec Gallimard.

          4. Moi Renaud-Bray, ce qui revient au même. Mais pour en revenir l’édition autonome et indépendante, http://www.lulu.com/fr est supérieur à CreateSpace d’Amazon parce qu’il n’y a chez Lulu qui imprime dans le pays où la demande de livraison a été faite aucune déduction de 30 % à la source du gouvernement américain peu importe d’où tu achètes. Je ne comprends pas trop pourquoi les auteurs de livres rentables, comme sur le thème des finances personnelles, n’y ont pas recours au lieu de céder leurs droits à un éditeur conventionnel, surtout quand ils sont déjà connus grâce à la radio et la télé. Mcsween aurait pu vendre autant de livres et faire une marge de 70 % au lieu de se contenter de 10 % tout en récupérant au passage la base de données de sa clientèle. Pour les auteurs littéraires comme moi, connu d’un cercle trop restreint, ce n’est pas plus rentable de toute façon qu’avec un éditeur. Sauf que ce dernier te persuade que tu es un « écrivain » bénéficiant d’un tel statut parce qu’il est de mèche avec tant le libraire, le diffuseur-distributeur que les médias et le gouvernement qui subventionne tout ce beau monde. D’où un ignoble chantage au statut contre lequel je me suis rebellé à vie. J’y perds peut-être sur le coup, parce que je refuse de faire comme tout le monde, mais cet engagement très courageux me positionne à mon avantage à long terme et de ce seul fait me démarque assurément.

          5. PFG,

            Sur le plan financier, peut-être que l’auto-publication est plus rentable. Mais, mon but était plutôt de rejoindre le plus de monde possible et non de faire le plus de profit. Par contre, peut-être que McSween aurait eu la notoriété pour se lancer dans une telle aventure.

          6. La présence de son livre en librairie n’a aucun égal comme sensation « statutaire! chez tout auteur quel qu’il soit et même chez le lecteur. Sauf qu’avec la Covid, ça devient tout à coup bien relatif pour le lecteur. Je ne commande plus qu’en ligne depuis janvier dernier, moi. Je n’y mets un frein qu’à condition de lire tout de suite les livres que j’achète ainsi et qui me sont livrés bien tranquillement à ma porte par le facteur, en toute sécurité. Voilà le sort enviable que ton livre a connu parmi bien d’autres cette année. Du coup tu imagines l’importance qu’a revêtue ton blogue, n’est-ce pas? Je pense que c’est toi et toi seul l’auteur de ta notoriété, JS, elle va t’apporter entièrement ton succès de vente ou pas, et certainement pas le système éditorial conventionnel car il en profite plutôt que l’inverse. Si tu n’avais pas fait le buzz en ligne, ils ne t’auraient accordé aucune attention. Tu atteins bien plus de lecteurs potentiels en ligne, de bouche à oreille auprès des FIRE et leurs amis, d’autant que tu as eu quand même une belle couverture médiatique, que sur les étagères de librairie désertées par les temps qui courent. Alors, de grâce, ne te fais aucune illusion d’un côté ou de l’autre. L’édition connaît depuis l’apparition du Web au début des années 90 une véritable mutation en profondeur. Tu peux t’attendre, par exemple, à voir la version numérique de ton livre piraté à l’échelle internationale si par malheur il devient un best-seller à ce niveau. Je crois que c’est entièrement dû au vieux monde du papier qui ne vise qu’à l’autodestruction de la nouvelle chaîne éditoriale toute numérique qui la dépasse tous azimuts.

          7. PFG, je ne peux pas me soucier du piratage puisque je n’ai aucun contrôle là-dessus. Et, peu importe le succès de mon livre, mon grand plaisir sera toujours d’écrire sur ce blogue. J’ai un lien direct avec le lecteur et je ne dépends de personne pour publier.

  99. Bonjour Jean-Sébastien,
    Un mot pour vous dire à quel point j’ai apprécié la lecture de votre EXCELLENT livre (7ème au palmarès Renaud-Bray en passant…) que tout jeune diplômé devrait lire avant de se jeter dans la course effrénée à la surconsommation.
    De mon côté j’ai depuis quelques années déjà atteint l’indépendance financière grâce à un très bon revenu, un mode de vie plutôt frugal et une discipline stricte d’épargne automatique mais ne suis pas encore prête à la retraite🤔. Cependant, le fait d’avoir atteint la FI sinon la RE me procure une paix d’esprit incroyable 🤑😁😁
    Merci pour votre remarquable blog que je suis régulièrement, votre ténacité face aux détracteurs en tout genre et votre savoureux sens de l’humour!!😉😉
    Mes salutations à votre conjointe que nous lirons dans l’avenir je l’espère!

    1. Bonjour LoulouFi(RE)101,

      Félicitations pour le « FI »! Le « RE » est très optionnel. 😉 L’important est d’être libre de ses choix et, utlimement, heureux. Tout le reste est juste de la mécanique.

      J’essaie de convaincre V-A de participer à un article ou même de partager les bons deals qu’elle déniche en ligne.

      Porfitez bien de votre liberté! Au plaisir!

  100. Je viens (à l’instant) de terminer les dernières pages de ton livre .
    J’aimerais te dire merci !
    Parfois, un inconnu nous tend la main… et c’est toi ça !
    Nous étions déjà librement heureux avec la petite famille, maintenant nous nous appliquerons à être également heureusement libre !

    1. Merci beaucoup Marjo!

      C’est bien dit!

      Tout part d’un objectif. Une fois qu’on définit le mode de vie auquel on aspire (travailler moins, démarrer une micro-entreprise, prendre une année sabbatique, vivre à l’étranger pendant quelques mois, etc), tout le reste devient relativement facile. La motivation est la base de tout.

      Bonne route vers la liberté!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *